Concurrence postale

GPS_ItaliePour compléter mon article de lundi sur les Canaries, Jean-Michel nous fait part d’une expérience similaire en Italie, à travers une carte postale reçue de Venise. Le timbre provient de la société privée GPS (Globe Postal Service). Lire la suite

Publicités

L’art français #18

Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre par quinzaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art.

Art18.

Voici donc la suite sur l’art gothique :

IV-2 Les Arts décoratifs : Tapisserie, fresque, orfèvrerie

Bonne lecture !

Nouvelle innovation de la poste autrichienne !

Autriche_posteDécidément Österreichische Post n’en finit plus de se faire remarquer … dans le bon sens du terme. Nous en avons déjà parlé maintes fois en vous présentant le premier timbre en cristal, le premier timbre en porcelaine, le premier timbre en verre, et plus récemment  le premier timbre en textile brodé issu de ses ateliers. Et voici qu’aujourd’hui la poste autrichienne remet le couvert pour notre plus grand plaisir !

En effet, le 28 juillet dernier, le service postal autrichien a émis un nouveau timbre spectaculaire, Lire la suite

JO Paris 2024 + prochaine réunion

JO2024JO Paris 2024 : c’est gagné ! Pour fêter la désignation de Paris comme ville organisatrice, La Poste a obtenu l’autorisation exceptionnelle de surcharger le timbre précédemment émis (voir notre article).

Des surcharges ont été apposées :

  • sur chaque timbre, au-dessus du visuel du Grand Palais*, la mention « Lima » en référence à la ville dans laquelle s’est déroulée la 131e session du CIO au Pérou, et au-dessus du titre, la date du jour de la désignation de Paris comme ville « 13/09/2017 » ;
  • sur les bords de la feuille, la mention « Lima », la date « 13/09/2017 »et les symboles des 2 villes, la Tour Eiffel pour Paris et la Basilique de Lima.

Ces nouveaux timbres ne seront malheureusement disponibles que par feuille entière, avec un tirage limité à 10.000 feuilles, et uniquement jusqu’au 30 septembre. Nul doute que ce timbre surchargé sera très demandé et tous les particuliers philatélistes ne pourront en obtenir …

Une raison de plus pour adhérer à PHILAPOSTEL Bretagne (ou une autre région) qui vous garantit d’obtenir ce timbre à sa valeur faciale !

Vous êtes décidés à nous rejoindre ? C’est ici.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre association avant d’adhérer ? Venez nous rejoindre lors de notre prochaine réunion, Lundi prochain 18 septembre :

  • à partir de 17h : échanges entre adhérents : information, journaux, timbres, cartes postales, etc …
  • à 18h30 : réunion d’information et présentation « Poste et Philatélie en Nouvelle-Zélande« 

Venez nombreux ! (adresse et plan d’accès à droite sur la page d’accueil)

JO2024_feuille

L’art français #17

Art17Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre par quinzaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art.

.

Voici donc la suite sur l’art gothique :

IV-2 Les Arts décoratifs : enluminures

Bonne lecture !

L’art français #16

Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre par quinzaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art.

Art16.

Voici donc la suite sur l’art gothique :

IV-2 Les Arts décoratifs : sculpture et vitraux

Bonne lecture !

Miro timbré ?

Miro2En 1974, petite révolution dans le monde de la philatélie : Miro crée une œuvre spécialement pour un timbre. L’artiste répond aux questions de France Inter :

C’est la plus petite œuvre que nous aurons jamais reçue : avec ses quelques centimètres carrés, ce timbre poste a été conçu spécialement par l’artiste Joan Miro pour La Poste en 1974.
Il est le premier Lire la suite

Balade multicollection #2 : la presqu’île sauvage

Talbert

Le Sillon de Talbert, une des merveilles de la presqu’île sauvage

Dans la même veine que « Retour de Bohême » ou « balade à Copenhague« , je vous propose d’associer tourisme et collections en vous présentant cette fois la presqu’île sauvage que je viens de revisiter, illustrée par des timbres, photos et cartes postales.

Vous aussi vous aurez sûrement l’occasion cet été de voyager en France ou à l’étranger. Prenez le temps de me transmettre un petit (ou grand) retour sur vos visites et découvertes, simple compte-rendu ou article très complet, et il sera publié sur le site pour le plaisir de tous nos lecteurs !

Alors connaissez-vous la presqu’île sauvage (à ne pas confondre avec la côte sauvage, elle aussi sur une presqu’île, à Quiberon) ? Nous sommes Lire la suite

L’art français #15

Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art.

Art15.

Voici donc la suite sur l’art gothique :

IV-1c L’expansion gothique au XIIIè siècle (suite et fin)

Bonne lecture !

Albert Richter, le coureur qui tenait tête à Hitler

Voici l’histoire d’Albert Richter, le meilleur coureur cycliste allemand de l’entre-deux guerres, qui s’est toujours opposé au régime nazi, ce qui lui a coûté la vie en 1940, à l’âge de 27 ans.

Nous sommes en juillet 1934, à la fin du championnat d’Allemagne de vitesse sur piste, au cœur du vélodrome d’Hanovre. Sur la photo un peu effacée par le temps, issue de la presse sportive allemande, on distingue le vainqueur, Albert Richter, qui vient de remporter pour la seconde fois le titre national.

Richter6

Tout sourire, le coureur, vêtu d’un maillot blanc floqué de l’aigle de la République de Weimar, refuse de faire le salut nazi, Lire la suite

L’art français #14

Notre ami Robert Fontaine (voir son site HistoPhilaBreizh) nous propose une découverte de l’art français. A raison d’un chapitre chaque semaine, cette présentation nous emmènera à travers les timbres et les marques postales, à la découverte ou redécouverte de monuments, peintures, sculptures et autres objets d’art.

Art14.

Voici donc la suite sur l’art gothique :

IV-1c L’expansion gothique au XIIIè siècle

Bonne lecture !

La curieuse origine du terme « Philatélie »

PhilatélieNous connaissons tous le terme « Philatélie » qui signifie la collection des timbres-poste ou autres objets relatifs aux envois postaux.

Le terme français « Philatélie » a été inventé en 1864 par Gustave Herpin, qui l’a introduit dans un article de presse du « Collectionneur de Timbres-Poste ».

HerpinHerpin était devenu une autorité et un expert en timbres deux décennies auparavant, lui qui se consacrait à leur collection.

Comme lui, beaucoup d’autres avaient commencé cette collection, ce qui a conduit à trouver un nom approprié pour définir ce passe-temps en émergence.

Certains avaient proposé des termes comme « timbrologie » ou « timbrophilie ». Mais finalement le néologisme philatélie (malgré qu’il fût âprement discuté), provenant du grec « Philo » (qui aime) et « Ateleia » (taxe en franchise d’impôt), fut adopté.

Personne ne sait qui fut la première personne à se consacrer à la collection de timbres (apparue en  1840 au Royaume-Uni et quelques années plus tard dans une grande partie de la planète), mais il est à noter qu’un an après la première émission de timbres en Angleterre, dans le Times, est apparue une publicité curieuse où un jeune Londonien souhaitait recevoir du courrier d’autres personnes afin de collectionner les timbres.

Vidéo #42 : les ambulants

Service_ambulantCe timbre de 1944, est consacré aux ambulants, véritable institution populaire et légendaire intimement liée à la vie quotidienne des français pendant plus de 100 ans.
La première ligne de chemin de fer pour les voyageurs est construite en 1837, et ce nouveau mode de locomotion est très vite utilisé par la poste pour le transport du courrier.
Jusqu’à lors, le courrier était acheminé via les relais de la poste aux chevaux, et l’arrivée du chemin de fer leur porte ainsi un coup fatal. Victimes du progrès, les maîtres de poste disparaissent progressivement.
Le chemin de fer va permettre un transport plus rapide des dépêches, mais surtout, l’idée, c’est d’utiliser le temps de trajet pour trier le courrier. Et c’est à partir du 1er mars 1845, qu’on expérimente le tri ferroviaire sur les 4h de trajet de la ligne Paris-Rouen, c’est un succès.
Dès juillet 1845, la poste construit donc le premier wagon-poste, qui doit constituer un véritable bureau de tri ambulant monté sur roues. Il rappelle encore par son aspect extérieur la diligence : une voiture en bois, qui adopte l’ancienne couleur des malles-poste… Suite de cette fabuleuse histoire sur la vidéo :