Caen avant et après

Chaque semaine, l’association Cadomus vous propose de remonter le temps. Pour ce nouveau numéro, retour sur la place Saint-Sauveur dans les années 1900.

Caen_StSauveur1

L’hôtel Marescot de Prémare à l’angle de la place St-Sauveur et de la rue Pémagnie. ©Collection Bénain

C’est une des plus grande place de Caen (Calvados). Impossible de rater la place Saint-Sauveur, en centre-ville.

Lire la suite

La Grande Guerre de 14-18 #4

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partage en quatre épisodes. En voici le 4e et dernier (revoir les autres épisodes). Merci Robert !

Lire la suite

La Grande Guerre de 14-18 #3

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partagerai en quatre épisodes. En voici le 3e avec les camps de prisonniers de guerre allemands en Bretagne :

Lire la suite

Le facteur rural, un « forçat de la route » (1830-1914) #2

Facteur_JdT1968_YT1549

Facteur rural de 1830 – Journée du Timbre 1968 – YT1549

C’est en 1830 que le facteur fait son apparition dans les campagnes cantaliennes. Jusque-là il n’existait pas de distribution postale à domicile, seule la correspondance administrative, acheminée par les piétons de la préfecture, parvient dans toutes les communes rurales. (suite de la première partie)

Du fait des conditions et des longues distances parcourues, les journées de travail sont souvent très longues. Le facteur André du bureau de Neussargues avec un parcours de 37 à 40 km est occupé 13 heures par jour en 1900[5]. A la veille de la Grande Guerre, ils sont encore une majorité à travailler tous les jours de la semaine et ce tout au long de l’année, soit 365 jours par an au service des Postes. Lire la suite

La Grande Guerre de 14-18 #2

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partagerai en quatre épisodes. En voici le 2e avec entre autres l’accueil des blessés dans les hopitaux bretons, et les camps d’internés civils :

Lire la suite

Le facteur rural, un « forçat de la route » (1830-1914) #1

CPA_FacteurRural_1900

Carte Postale Ancienne – Facteur rural – 1900

C’est en 1830 que le facteur fait son apparition dans les campagnes cantaliennes. Jusque-là il n’existait pas de distribution postale à domicile, seule la correspondance administrative, acheminée par les piétons de la préfecture, parvient dans toutes les communes rurales.

Sous la Monarchie de Juillet, le contexte change, l’Etat veut favoriser la communication de l’ordre intellectuel, tout autant que matériel. Il ne s’agit pas simplement de favoriser le développement économique par les échanges. Il a aussi un dessein moral et politique qui est de pénétrer, d’intégrer et d’éclairer les campagnes. Il s’agit de mettre fin au « primitivisme superstitieux et brutal dont jaillissaient si facilement Jacqueries et Chouanneries[1] ». Le vote de la loi Sapey, qui donne naissance à la distribution postale dans les campagnes, s’inscrit tout à fait dans cet ordre d’idée. Le 1er avril 1830, 5.000 facteurs ruraux s’élancent ainsi pour leur première distribution à travers les campagnes françaises. Lire la suite

Les cartes Wiener Werkstätte

L’illustration en cartophilie est très recherchée et pour cause, les cartes anciennes colorées attirent toujours l’œil. Aujourd’hui, nous allons vous parler d’une série bien connue des cartophiles amateurs d’illustrations anciennes, la série Wiener Werkstätte.

CPA_Wiener_Werkstatte1

L’histoire de la carte illustrée remonte à la fin du 19ème siècle. C’est à cette époque que de nouvelles techniques d’impression comme la lithographie ou la chromolithographie vont se développer, permettant l’impression des cartes illustrées en couleur par plus grands tirages.

Vidéo #90 : à la pointe de l’art (suite et fin)

! En raison de la situation sanitaire actuelle, et des contraintes en découlant, nous ne sommes pas en mesure d’organiser sereinement la Bourse aux Livres et aux Collections planifiée le 30 janvier et qui est donc annulée. Rendez-vous le 29 janvier 2023 ! La bourse interne et galette des rois du 16 janvier à St Grégoire est également annulée.

La vidéo du mois nous propose aujourd’hui non pas une mais trois vidéos tournées lors de l’exposition « A la pointe de l’art » proposée par le Musée de La Poste, où vous y découvrirez la valeur fiduciaire du timbre, le cabinet des refusés, et les collections philatéliques du Musée. Alors, installez-vous confortablement, lancez la vidéo en plein écran, et régalez-vous !

Bonne journée !

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

La Grande Guerre de 14-18 #1

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partagerai en quatre épisodes. En voici le 1er :

Lire la suite

Thématique serpents : le Glycon

Notre ami Patrice Mollien nous propose aujourd’hui de nous pencher sur une divinité-serpent : le Glycon. Rappelons que vous pouvez retrouver tous ses articles sur cette thématique sur son blog Le Serpent Philatélique : merci  à lui !

Roumanie série de 2×2 timbres (YT4204 et 05) et une vignette centrale sur le Glycon -1994

Glycon (ou Glykon) est une divinité-serpent romaine, oracle initialement adoré dans la ville d’Abonuteichos, en Paphlagonie (Anatolie), sous le règne d’Antonin le Pieux. La principale mention de son existence est faite par le satiriste grec Lucien, qui a consacré un traité, Alexandre ou le faux prophète, au prophète grec Alexandre d’Abonuteichos qui avait fondé un culte à mystères de cette divinité, et que Lucien accusait d’imposture, de charlatanisme et de dérive sectaire.

Lire la suite

L’Afrique de Pierre Savorgnan de Brazza

Italie_Savorgnan2005_YT2800

Italie 2005 – YT2800

Italien de naissance et Français d’adoption, Pietro Paolo Savorgnan di Brazza aura vécu une existence bien remplie. Explorateur de l’Afrique, idéaliste jusqu’à la naïveté, il dénoncera des années durant, les crimes d’une colonisation dont il fut pourtant l’un des premiers responsables. Voici son histoire …

Il y a des envies de se frotter au monde qui naissent dans les bibliothèques, et Dieu sait que celle des Savorgnan de Brazza était riche. Pietro, le gamin qui se glisse si souvent entre les piles de livres qui encombrent la demeure de la vieille et noble famille italienne, n’aime rien tant que les récits de