Concurrence postale

GPS_ItaliePour compléter mon article de lundi sur les Canaries, Jean-Michel nous fait part d’une expérience similaire en Italie, à travers une carte postale reçue de Venise. Le timbre provient de la société privée GPS (Globe Postal Service). Lire la suite

Publicités

La poste suisse … aux Canaries !

Il y a quelques semaines j’ai reçu dans ma boite à lettres une carte postale qui m’a fait plaisir et m’a interpellé. Plaisir, car elle provenait de mon petit-fils, parti en vacances aux Canaries avec ses parents, et qui pense quand même à ses grands parents 😉

Interpellé car voici le dos de cette carte postale :

Carte_Canaries

On y remarque bien sûr Lire la suite

C’est l’été alors jouons (réponses)

Bon j’espère que ces deux jours vous auront suffit à déchiffrer ces rébus : pas facile hein ?

Alors voici, pour les quelques-uns comme moi qui n’auraient pas trouvé 😉 , les réponses cachées par ces belles cartes postales anciennes :

CPA_Rebus1.

.

Nil – or

nid – la – grande heure

nœud – nou – rang – d’

Eure – œufs

Ni l’or ni la grandeur ne nous rendent heureux.

Lire la suite

C’est l’été alors jouons (dernière)

C’est toujours l’été, alors jouons ! Mais comme c’est aussi bientôt la rentrée … je vais vous faire travailler un peu ! Voici donc le quatrième et dernier jeu de cet été, cette fois à l’aide de cinq très belles cartes postales anciennes (voir ou revoir les autres jeux).

Il s’agit cette fois encore de rébus à déchiffrer, mais attention : d’abord les illustrations ne sont pas toutes évidentes, et ensuite les proverbes en résultant ne sont pas forcément encore connus aujourd’hui … car ils datent du début des années 1900 … Alors, on fait moins le malin ? Bon allez, je vous laisse bosser : vous avez deux jours !

Celui ou celle qui trouvera les 5 réponses … aura toute mon admiration !

CPA_Rebus1

Lire la suite

Bobotte et ses cartes postales à colorier

Bobotte2Stéphanie Clémence, créatrice de la société Bobotte, dessine des cartes postales et autres supports à colorier. En mars, elle a créé son entreprise, puis reçu le trophée de l’innovation en juin. Elle vient de lancer son site internet.

Finie la corvée écriture de cartes postales pour les enfants ! Avec les cartes de Bobotte, ils peuvent colorier leurs souvenirs de vacances et laisser aux parents le soin d’écrire au dos.

Derrière ce nom rigolo se cache Lire la suite

La carte postale arrive 43 ans après !

Une carte postale postée à Nice en 1974 est enfin arrivée à destination, à Lorient (Morbihan). Hélas, plus personne n’habite à l’adresse indiquée.

CP_Nice1

« Cher Raymond, après de nombreux chassés-croisés, nous voici, enfin, réunis avec Marie-Louise et Raymond, chez qui nous sommes venus déjeuner. Nous quittons Nice demain pour aller à Menton pendant une semaine. » Lire la suite

Balade multicollection #2 : la presqu’île sauvage

Talbert

Le Sillon de Talbert, une des merveilles de la presqu’île sauvage

Dans la même veine que « Retour de Bohême » ou « balade à Copenhague« , je vous propose d’associer tourisme et collections en vous présentant cette fois la presqu’île sauvage que je viens de revisiter, illustrée par des timbres, photos et cartes postales.

Vous aussi vous aurez sûrement l’occasion cet été de voyager en France ou à l’étranger. Prenez le temps de me transmettre un petit (ou grand) retour sur vos visites et découvertes, simple compte-rendu ou article très complet, et il sera publié sur le site pour le plaisir de tous nos lecteurs !

Alors connaissez-vous la presqu’île sauvage (à ne pas confondre avec la côte sauvage, elle aussi sur une presqu’île, à Quiberon) ? Nous sommes Lire la suite

Albert Richter, le coureur qui tenait tête à Hitler

Voici l’histoire d’Albert Richter, le meilleur coureur cycliste allemand de l’entre-deux guerres, qui s’est toujours opposé au régime nazi, ce qui lui a coûté la vie en 1940, à l’âge de 27 ans.

Nous sommes en juillet 1934, à la fin du championnat d’Allemagne de vitesse sur piste, au cœur du vélodrome d’Hanovre. Sur la photo un peu effacée par le temps, issue de la presse sportive allemande, on distingue le vainqueur, Albert Richter, qui vient de remporter pour la seconde fois le titre national.

Richter6

Tout sourire, le coureur, vêtu d’un maillot blanc floqué de l’aigle de la République de Weimar, refuse de faire le salut nazi, Lire la suite

Revue de presse Multicollection

Voici quelques nouveautés sorties ce mois-ci qui pourraient retenir votre attention :

    • Visualia_1705La section cartophile Visualia de PHILAPOSTEL a fait paraître le n°85 de sa revue, avec entre autres :
      • Les recettes auxiliaires des Postes en région parisienne.
      • Le musée Postal Jurassien du facteur Michel.
      • Le roi des champignons: la truffe noire du Périgord
      • Ouragans
      • Le musée Hansi de Colmar
      • Léo Ferré
      • et 8 cartes postales en cadeau

Lire la suite

Quand Généalogie rime avec Cartophilie

La généalogie (recherche de ses ancêtres) n’est pas une collection mais elle s’en rapproche car généalogistes, cartophiles, et philatélistes sont tous passionnés par la recherche historique, géographique ou culturelle. Voici un article tiré de histoire-généalogie qui vous le prouvera certainement.

Roland Mongaï, en recherchant ses ancêtres, tombe sur une carte postale qui va lui apporter beaucoup d’informations … et lui poser bien d’autres questions !

Enquête sur une carte postale

Une brève étude concernant la famille De Marion Gaja m’a fatalement conduit au village de Gaja-la-Selve (Aude), village dont cette famille est originaire, et de là, au château de Las Courtines.
Ma curiosité me pousse alors à chercher une photo de ce château. J’en trouve une, dont je fais l’acquisition.  C’est une carte postale, timbrée, tamponnée, écrite, signée … magnifique. Regardons-la ! Décortiquons-la !

Genealogie01

L’analyse

Examinons Lire la suite

La Chalotais #4

Le 63è Congrès Régional 2017 du GRAPB réunira les 27 associations fédérées à Vern sur Seiche les 3 et 4 juin prochains. A cette occasion seront proposés des timbres et souvenirs rendant hommage à La Chalotais, personnage illustre de la Bretagne que je vous invite à découvrir ci-après.

(4ème et dernière partie)

La Chalotais et Vern sur Seiche

Mais La Chalotais ne fut pas seulement la figure emblématique bretonne décrite précédemment. En effet, il fut aussi un notable propriétaire et un agronome émérite. La mort de son père en 1752, suivie, deux ans après, de celle de son frère aîné, fit de lui le châtelain de Caradeuc. Il possédait deux autres beaux domaines, celui de St-Benoît-des-Ondes, acheté vers 1740, et celui du Plessis de Vern, qu’il acquit en 1742.

ManoirPlessis

Manoir du Plessis – Vern sur Seiche

 

La façade sud du bâtiment principal est percée Lire la suite

La Chalotais #3

Le 63è Congrès Régional 2017 du GRAPB réunira les 27 associations fédérées à Vern sur Seiche les 3 et 4 juin prochains. A cette occasion seront proposés des timbres et souvenirs rendant hommage à La Chalotais, personnage illustre de la Bretagne que je vous invite à découvrir ci-après.

(3ème partie)

L’Affaire de Bretagne

La_Chalotais3

Gravure de La Chalotais – J.J. Hubert 1760 – château de Versailles

Qu’est-ce que l’Affaire de Bretagne ? Après la guerre de Sept ans le Roi ayant des dettes voulait des impôts plus élevés. Rien de plus simple. Le contrôleur général eut l’idée d’augmenter les taxes qui faisaient partie des redevances traditionnelles composant le domaine royal. Le domaine était comme la propriété de la couronne. Le Roi en jouissait sans avoir à demander le consentement des Etats de la province, ce qui n’était pas le cas des autres charges fiscales.

Le problème qui se posa fut celui-ci : Le Roi pouvait-il augmenter les taxes de son domaine librement ? Ces augmentations dépendaient-elles uniquement de lui comme le fond primitif ? Ou, au contraire, devaient-elles, comme tout impôt nouveau, être soumises au consentement des Etats ? Cette dernière opinion était celle des Etats. L’opinion opposée était celle professée par le ministère qui entreprit de lever effectivement et de sa seule autorité les taxes en litige.

Les États ayant refusé de voter les impôts extraordinaires demandés par le gouverneur au nom du roi, La Chalotais prit la tête d’une opposition où le Parlement se rangea aux côtés des États, interdisant la levée d’impôts auxquels les États n’auraient pas consenti. L’annulation de cet arrêt par le roi entraîna en mai 1765 la démission de 85 membres du Parlement de Bretagne.

Les douze magistrats qui n’ont pas démissionné sont alors menacés. Le ministre Saint-Florentin est lui-même destinataire de courriers anonymes injurieux. Une enquête met alors en cause le procureur général du parlement, La Chalotais, alors âgé de 64 ans, qui aurait été trahi par son écriture. Dans la nuit du 10 au 11 novembre 1765, cinq magistrats du parlement de Bretagne sont arrêtés, parmi lesquels les procureurs généraux Louis René de Caradeuc de La Chalotais et son fils Anne-Jacques-Raoul de Caradeuc. Pour ses défenseurs, La Chalotais devient la victime de l’arbitraire ministériel et du despotisme monarchique.

Prison, exil, et réhabilitation

La_Chalotais7

Gravure de La Chalotais – Mémoires de M. de La Chalotais

La Chalotais fut enfermé au château du Taureau, près de Morlaix, puis au couvent des Cordeliers de Rennes mais, par crainte que sa popularité ne rendît difficile cette détention, on le transféra au château de Saint-Malo.

 

Il écrivit quatre mémoires pour se disculper. L’un d’eux se terminait ainsi : « Fait au château de Saint-Malo, 15 janvier 1766, pouvant à peine avoir quelques livres, m’en ayant été enlevés concernant la procédure criminelle. Écrit avec une plume faite d’un cure-dent, et de l’encre faite avec de la suie de cheminée, du vinaigre et du sucre, sur des papiers d’enveloppe de sucre et de chocolat. ». Voltaire écrit à d’Alembert à ce sujet : « Vous pensez bien, mon vrai philosophe, que mon sang a bouilli quand j’ai lu ce mémoire écrit avec un cure-dent, ce cure-dent gravé pour l’immortalité. Malheur à qui la lecture de cet écrit ne donne pas la fièvre !  ».

Les juges n’osèrent pas le condamner sur la base d’expertises en écriture. Louis XV décida alors d’évoquer l’affaire devant le Conseil qui exila La Chalotais à Saintes (mai 1767). Cette sentence augmenta la fermentation des esprits. Philosophes, parlementaires, Jansénistes soutinrent que La Chalotais était victime de la vindicte du duc d’Aiguillon et des Jésuites. Des lettres-patentes du 5 août 1769 arrêtèrent le cours de la justice pour étouffer l’affaire et les parlements de mettre en cause le pouvoir du roi d’empêcher la justice. Le Roi ayant accepté de rappeler les parlementaires bretons qui avaient démissionné, le Parlement se réunit et réclama le retour des deux La Chalotais.

En 1774, au changement de règne, Louis XVI rappelle La Chalotais d’exil et en décembre 1776 décide par lettres patentes d’ériger la terre de Caradeuc en marquisat. La Chalotais est donc bien devenu en une dizaine d’années un authentique symbole politique. Les défenseurs des libertés bretonnes l’exalteront tout au long du XIXe siècle.

Un timbre, une enveloppe, une carte postale et un collector sur La Chalotais sont proposés par PHILAPOSTEL Bretagne à cette occasion. Cette souscription est ouverte à tous, adhérent ou non : c’est ici.

A suivre …

 

 

 

 

La Chalotais #2

Le 63è Congrès Régional 2017 du GRAPB réunira les 27 associations fédérées à Vern sur Seiche les 3 et 4 juin prochains. A cette occasion seront proposés des timbres et souvenirs rendant hommage à La Chalotais, personnage illustre de la Bretagne que je vous invite à découvrir ci-après.

(2ème partie)

Des Jésuites à l’Education Nationale

La_Chalotais4

Gravure de La Chalotais – Ambroise Tardieu

 

Opposant farouche des Jésuites, il présenta au Parlement en 1761 un mémoire sur les constitutions de l’Ordre qui contribua à sa suppression en France.

On sait comment se déchaîna le drame Lire la suite

La Chalotais #1

Le GRAPB (Groupement Régional des Associations Philatélique de Bretagne) a confié aux associations du bassin rennais (AGP, ARP, PCV et PHILAPOSTEL Bretagne) l’organisation du 63è Congrès Régional 2017, qui réunira les 27 associations fédérées à Vern sur Seiche les 3 et 4 juin prochains. A cette occasion seront proposés des timbres et souvenirs rendant hommage à La Chalotais, personnage illustre de la Bretagne que je vous invite à découvrir ci-après.

Louis-René de Caradeuc de La ChalotaisLa_Chalotais2

Louis-René de Caradeuc de La Chalotais, né à Rennes le 6 mars 1701 et mort dans la même ville le 12 juillet 1785, est un magistrat breton et figure historique de la Bretagne.

Il sera Lire la suite