Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #04

Dans la série « on peut bien rire de tout » … et puis il y a prescription, l’article du Bulletin des PTT en date du 27 janvier 1898 :

« Mort de M. Courtois – Le décès de M. Courtois a causé une douloureuse émotion dans tout le personnel de Paris : on a appris sa mort avant de savoir qu’il était malade, tant a été rapide l’issue fatale de la terrible maladie (ndlr : pneumonie) qui l’a emporté. »

Ses proches auraient-ils appelé le prêtre avant le médecin ? 😉

A noter également que, sur le Bulletin du 03 février suivant, pas moins de 3 pages sont consacrées aux obsèques du « regretté M. Courtois, enlevé prématurément à l’affection de sa famille », où l’on peut lire la nombreuse liste des personnalités présentes, et où 2 pages retranscrivent intégralement « le remarquable discours suivant, dont nous sommes heureux de reproduire le texte ». Rassurez-vous, je ne reproduirais pas ici ce discours, mais seulement un passage qui prête à réfléchir :
 » Courtois n’était pas de ceux qui croient que la science qu’on apprend dans les livres peut tenir lieu des leçons de l’expérience et de la pratique professionnelle. […] Il n’admettait pas qu’on pût songer à abaisser le niveau de la condition du personnel ». Certains cadres actuels des entreprises pourraient en faire leur maxime aujourd’hui …



inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Philatélie et incident diplomatique

10 mai 2020 – La Serbie et la Bosnie-Herzégovine ont manifesté en Macédoine du Nord après la publication d’un timbre – poste commémoratif montrant une carte de la Croatie de la Seconde Guerre mondiale, qui comprenait des parties de la Serbie et de la Bosnie-Herzégovine actuelles.

Macedoine

Le timbre de Macédoine sujet de l’incident

La Macédoine du Nord a émis des timbres-poste commémoratifs dans le cadre de la série « Macédoine du Nord dans l’UE » avant la Journée de l’Europe, dont un dédié à la Croatie en tant que président actuel du Conseil de l’Union européenne. Or, le timbre montre une Lire la suite

Le Covid-19 profite à certains …

USA_container-ship-stamp-2011

navire container – 2011

Le service postal des États-Unis a recommencé à utiliser des navires pour acheminer le courrier vers l’Europe.

L’USPS a révélé dans un communiqué daté du 23 avril que trois jours plus tôt, elle s’était tournée vers un navire pour transporter du courrier qui devait normalement traverser l’Atlantique par avion. Le navire, qui a quitté le centre de service international USPS JFK à New York, devait arriver à Rotterdam aux Pays-Bas le 7 mai. Après le déchargement et le traitement, il s’agira au total d’un voyage Lire la suite

Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #03

Déniché dans le Bulletin hebdomadaire des PTT du 6 janvier 1898 :

Guignol_G_2018Pénalités en matière postale – Il n’y a plus, dans les PTT de France, de peines pécuniaires, depuis que M. Adolphe Cochery a supprimé les retenues sur les traitements. […] Il n’en est pas de même partout, témoins les règlements postaux du Royaume de Corée où les postiers sont punis de châtiments corporels pour les fautes de service qu’ils commettent, avec la facilité toutefois d’éviter les coups de bâton par le versement Lire la suite

Sauvez la Poste : achetez des timbres !

Sauvez la Poste : achetez des timbres ! C’est en substance le message lancé sur Twitter par des fans de la poste américaine, encouragent les gens à acheter des timbres pour aider le service postal à pallier à des déficits budgétaires suite à la pandémie de coronavirus.

En effet, le volume du courrier a chuté de près d’un tiers depuis que la pandémie a Lire la suite

Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #02

Continuons notre exploration du « Bulletin hebdomadaire des PTT », avec cette information parue dans le numéro du 13 janvier 1898 :

Humour_tailleDans l’administration des postes anglaises – Par décision du Duc de Norfolk, maître général des Postes du Royaume-Uni, aucune jeune fille ne sera admise à concourir pour un emploi dans les Postes ou dans les Télégraphes si elle n’atteint pas la taille réglementaire de cinq pieds deux pouces.
(ndlr : soit environ 1,55 mètre)

C’est sans doute pour montrer qu’on ne confiait le service postal qu’à des personnes qui étaient … à la hauteur !  😉 Lire la suite

Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #01

Voici une chronique que nous appellerons « Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle » : décalage car il ne s’agit pas d’humour mais bien d’informations véridiques … simplement âgées de plus de 120 ans et qui en conséquence nous apparaissent bien décalées lorsqu’on les lit à notre époque !

Si je peux aujourd’hui vous proposer cette rubrique, c’est grâce à un Philapostélien bretillien qui a souhaité garder l’anonymat, et qui a retrouvé sous son matelas deux volumes du « Bulletin hebdomadaire des Postes Télégraphes et Téléphones » de … 1898 ! (A propos : ne cherche plus : c’est cela qui te provoque ton mal de dos 😉 ).

Bulletin_PTT

On trouve dans ce bulletin les mouvements du personnel, des articles de fond (budget, réorganisations en cours (eh oui, déjà !), nouvelles procédures, …), les Informations & nouvelles (visite du Ministre, les étrennes, changement de couleur des timbres, etc …), et enfin les consultations, endroit où tout postier pouvait poser des questions et où des experts y répondaient.

Nous cheminerons à travers ce Bulletin deux fois par mois environ. Pour aujourd’hui, limitons nous à ce mouvement de personnel :

« Monsieur Planqué, commis, ligne de Lyon, 1.800 fr, est appelé à Paris (recette principale) ». Nous ne saurons pas si c’est son patronyme ou ses états de service qui l’ont fait être muté à la capitale 😉 Notez en tout cas qu’à l’époque les salaires étaient clairement affichés sur le Bulletin.

A bientôt.
inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #34

Communiqué du Bulletin hebdomadaire des PTT du 23 juin 1898 :

La boulisterie mécanique au Poste Central

On vient d’essayer de nouveau le système de boulisterie mécanique dû à MM. Robichon et Bardez, qui est destiné à remplacer les jeunes facteurs enfants pour le transport matériel des télégrammes à travers les immenses salles du Poste Central des Télégraphes de Paris.
Ces essais […] ont pleinement réussi et l’on espère pouvoir en généraliser l’emploi aux deux étages du Poste Central.

Merci messieurs pour les enfants !

Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #33

Le Bulletin hebdomadaire des PTT nous offre à nouveau une étude assez décalée si on la lit aujourd’hui, en étudiant sur presque deux pages un sujet bien important :

Des chiens dans les salles d’attente

La question de l’admission des chiens dans les salles d’attente des bureaux de Poste a été soulevée à maintes reprises. Elle est en effet très délicate.
S’il s’agit d’un chien non accompagné, qui pénètre dans la salle d’attente, il suffit de Lire la suite

Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #30

Le Bulletin hebdomadaire des PTT annonce une grande nouvelle dans son numéro du 16 juin 1898, jugez plutôt :

ParisLisbonneC’est le 1er juin qu’a été mis en service le fil direct de Paris à Lisbonne. Par suite des ordres donnés par l’Administration, les bureaux doivent toujours diriger sur Paris les télégrammes pour le Portugal ou devant emprunter la « voie Lisbonne ». Le nouveau fil, Lire la suite

Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #29

Le Bulletin Hebdomadaire des PTT du 16 juin 1898 fait le point sur la Règlementation en ce qui concerne les demandes d’adresses :

Adresse2Le public est persuadé que les agents des Postes connaissent l’adresse de tous les habitants de leur circonscription, présents ou absents, et quand il a besoin d’être renseigné sur le sort de telle ou telle personne, il ne trouve rien de plus naturel que d’avoir recours à notre service.
Peut-on donner, par écrit ou verbalement au guichet, l’adresse de quelqu’un, alors même que cette adresse serait de notoriété publique ? (ndlr : voila la question fondamentale correctement posée !)
[…] Assurément la Poste connait, par les moyens dont elle dispose, l’adresse d’un grand nombre de personnes, mais […] elle ne doit en user que pour le placement des correspondances.
AdresseDévoiler l’adresse de quelqu’un, ce serait violer le secret professionnel. Il n’est pas rare en effet, surtout à Paris, de voir des personnes qui déménagent sans donner leur nouvelle adresse au concierge, mais qui s’empressent de la communiquer au service afin que leurs correspondances soient réexpédiées à leur nouveau domicile sans être présentées à leur ancienne demeure. Ces personnes ont parfois des motifs très sérieux et très respectables pour ne pas faire connaitre à tout le monde l’endroit où elles se retirent. […]
Très souvent, ces demandes sont faites dans d’excellentes intentions ; mais combien ne sont dues qu’à la curiosité et quelquefois au désir de nuire à la personne qui se dérobe aux recherches ? […]

J’adore ce style de rédaction aujourd’hui désuet, mais à l’époque très usuel, pas vous ?

Adresse3