Les caquins bretons victimes du racisme

Le mot « caquin » vient du breton, kakouz. C’était une insulte répandue sous l’Ancien Régime à l’égard d’une catégorie d’habitants qui exerçaient fréquemment le métier de cordier. On les présentait comme les descendants des lépreux, et c’est à ce titre qu’ils étaient exclus de la communauté. La marginalisation des caquins était même inscrite dans le droit, puisqu’en 1425, le duc Jean V de Bretagne avait adopté une mesure leur interdisant de faire du commerce, et les obligeant à vivre dans des lieux séparés. De génération en génération, ils étaient parqués dans des quartiers spéciaux, souvent d’anciennes léproseries, parfois appelées « caquineries », ou dans des hameaux isolés.

CPA_Caquins1

Lire la suite

La Grande Guerre de 14-18 #4

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partage en quatre épisodes. En voici le 4e et dernier (revoir les autres épisodes). Merci Robert !

Lire la suite

La Grande Guerre de 14-18 #3

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partagerai en quatre épisodes. En voici le 3e avec les camps de prisonniers de guerre allemands en Bretagne :

Lire la suite

La Grande Guerre de 14-18 #2

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partagerai en quatre épisodes. En voici le 2e avec entre autres l’accueil des blessés dans les hopitaux bretons, et les camps d’internés civils :

Lire la suite

Vidéo #90 : à la pointe de l’art (suite et fin)

! En raison de la situation sanitaire actuelle, et des contraintes en découlant, nous ne sommes pas en mesure d’organiser sereinement la Bourse aux Livres et aux Collections planifiée le 30 janvier et qui est donc annulée. Rendez-vous le 29 janvier 2023 ! La bourse interne et galette des rois du 16 janvier à St Grégoire est également annulée.

La vidéo du mois nous propose aujourd’hui non pas une mais trois vidéos tournées lors de l’exposition « A la pointe de l’art » proposée par le Musée de La Poste, où vous y découvrirez la valeur fiduciaire du timbre, le cabinet des refusés, et les collections philatéliques du Musée. Alors, installez-vous confortablement, lancez la vidéo en plein écran, et régalez-vous !

Bonne journée !

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

La révolte du papier timbré

Bien avant le premier timbre de 1850 existait déjà le papier timbré, ancêtre du timbre fiscal actuel. Dès 1626 en effet apparaissent ces premiers timbres fiscaux dans les Provinces-Unies (Pays-Bas d’aujourd’hui), puis en Espagne en 1637, pour faire payer aux usagers une taxe sur les documents qu’ils désiraient faire enregistrer (contrats, testaments, jugements, etc.), notamment pour pouvoir ultérieurement les utiliser en justice.

Papier timbré de la Généralité de Châlons (France) en 1674, au prix d’un sol la feuille

Ces timbres royaux consistaient en une marque comportant un symbole royal (couronne, fleur de lys) et une valeur qui croissait avec la dimension de l’acte sur lequel cette marque était frappée. Par la suite, certains actes furent soumis à une taxe graduée (quittances) ou proportionnelle (traites, contrats) variant suivant leur montant.

En France, c’est Mazarin qui le premier proposa cette taxe en 1655, mais elle fut rejeté par Lire la suite

La Grande Guerre de 14-18 #1

1914-18 : quatre ans d’une guerre qui a ébranlé l’Europe. Quatre ans, également, pendant lesquels les soldats mobilisés ont écrit des millions de courriers à leurs proches. Certaines de ces lettres et cartes sont parvenues jusqu’à nous : elles constituent autant de témoignages passionnants sur les événements.

Notre ami Robert Fontaine (voir son site) nous propose cette étude très complète sur le sujet, étude illustrée par des documents exceptionnels que je vous partagerai en quatre épisodes. En voici le 1er :

Lire la suite

460.000 cartes postales à télécharger !

Geneanet est un site dédié à la généalogie, ouvert à tous. Outre la possibilité de rechercher vos ancêtres et de concevoir votre arbre généalogique, Il propose également d’autres fonctionnalités comme l’étymologie de votre nom de famille, ou diverses bibliothèques de documents anciens, registres, photos, … et cartes postales ! 460.000 – quasiment un demi million ! – sont ainsi proposées gratuitement en téléchargement.

rennes_vueGeneraleVous souhaitez retrouver des cartes postales de votre ville ou village ? Il vous suffit de vous Lire la suite

Vidéo #88 : à la pointe de l’art

La vidéo du mois nous propose aujourd’hui non pas une mais trois vidéos tournées lors de l’exposition « A la pointe de l’art » proposée par le Musée de La Poste, où vous y découvrirez la création artistique du timbre, les artistes graveurs sélectionnés pour l’exposition, et un reportage sur Albert Decaris. Alors, installez-vous confortablement, lancez la vidéo en plein écran, et régalez-vous !

Nota : l’expo est prolongée jusqu’au 1er décembre 2021

Bonne journée !

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Placomusophilie news

Voici trois informations qui devraient intéresser les collectionneurs de capsules :

Caps_Jeangout_CheyennesCapsule frauduleuse

La philatélie connait ses faux timbres destinés à tromper La Poste ou/et les collectionneurs, voici désormais la capsule frauduleuse ! Emise sans l’avis du producteur – mais sous son nom ! – cette capsule ne doit pas être considérée comme véritable. Le club Bulles de Gones 69 communique :

La capsule des Cheyennes, A2 chez JEANGOUT & fils sur Allcaps, a été réalisée sans l’accord du producteur et n’a donc jamais été non plus sur Lire la suite