Les insolites de la collection #91 : Bibliothèque rose

Michèle Bodénès collectionne les livres des Bibliothèque Rose et Verte

Cette habitante de Quévert possède près de 3.000 ouvrages et de nombreux produits dérivés. Un mariage d’érudition et de souvenirs d’enfance.

BibliothequeRose

Michèle Bodénès dans sa bibliothèque rose et verte ©Pierre-Yves GAUDART

Le club des cinq, le clan des sept, les six compagnons… vous connaissez ? Les livres des Bibliothèques Rose et Verte ont bercé bien des enfances. Cela dure depuis des décennies. L’an prochain, la bibliothèque verte aura cent ans. Et la rose existe depuis 1852.

Dans les rayons de la pièce qu’elle a dédiée à son impressionnante collection, Michèle Bodénès a bel et bien rangé des exemplaires qui remontent aux origines des deux prestigieuses séries créées par Hachette. Des ouvrages qui ont résisté aux temps et aux probables petites mains qui les ont feuilletés.

Les couvertures rigides

Attention, la Quévertoise s’est fixé un objectif bien particulier dans sa quête :

« Je ne prends que des livres à couverture rigide. Elles sont devenues souples dans les années 80. »

BibliothequeRose2

Des exemplaires comportant l’annonce d’un concours en couverture. ©Le Petit Bleu des Côtes d’Armor

Ce choix a le mérite de rendre ses pans de murs harmonieux et surtout, cela reste dans l’esprit des livres qu’elle a connus dans son enfance, celle … Suite sur Actu.fr …

Et si vous voulez lui faire plaisir :

Trois livres à trouver

Les trois livres manquants, tous numérotés : La maison de l’Indienne, de Nanine Gruner, N° 134 ; Quatre-vingt-treize, de Victor Hugo N°138, en bibliothèque verte. L’espion était à l’écoute, N°353 en bibliothèque rose. Contact : mbg56@orange.fr

Source : Le Petit Bleu

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

2 réflexions au sujet de « Les insolites de la collection #91 : Bibliothèque rose »

  1. Une collection qui a bercé notre enfance, et dans laquelle on trouve plusieurs livres où le timbre et la philatélie tient une bonne place, comme la série des « Bennett » ou le livre « Les 3D à la chasse aux timbres » de Georges Chaulet (l’auteur de Fantomette), ou encore « les 6 compagnons et l’homme au gant ». Une mine que les philatélistes n’ont pas encore vraiment creusée…. !

    J’aime

  2. Ajoutons que Yves Beaujard a été illustrateur pour plusieurs livres parus dans la bibliothèque verte, comme des « Alice » ou la série des 3 jeunes détectives signée Hitchcock…. Bonne idée de sujet pour la Gazette de PHILAPOSTEL !

    J’aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.