Une fortune dans votre porte-monnaie ?

Mis en circulation le 1er janvier 2002, l’euro est devenu la première monnaie ayant le plus de billets en circulation au monde. Plusieurs pièces uniques ont été tirées en quelques exemplaires et valent très cher à l’heure actuelle. Notamment les pièces de 2 euros. Alors vérifiez votre porte-monnaie, vous pourriez être plus riche que vous ne le pensez !

deux-euros-de-grace-kellySaviez-vous qu’une pièce de 2 euros peut valoir plusieurs centaines d’euros ?

Il y a quelques années, certaines pièces ont eu un tirage limité pour des événements. Par exemple : la pièce monégasque de 2 euros de Grace Kelly, mise en circulation il y a 12 ans, vaut entre 600 et 1000 euros ! Maintenant au lieu de râler lorsque vous en trouvez trop dans votre portefeuille, regardez de plus près si une de vos pièces n’est pas identique à celles ci-dessous. Lire la suite

Publicités

Nouveautés numismatique avril 2019

Voici quelques nouveautés qui devraient intéresser les numismates :

Grande-Bretagne : Peter Rabbit

Num_GB_PeterRabbitUne nouvelle pièce de monnaie de 50 pence Peter Rabbit est annoncée et pourrait valoir des centaines de livres. La Monnaie royale a envoyé un courrier électronique à ses clients pour les informer qu’ils peuvent désormais enregistrer leur intérêt pour cette pièce en édition limitée en la pré-commandant.

Si elles sont aussi populaires que les éditions précédentes, elles pourraient valoir plus de 600 £.

Lire la suite

C’est Noël !

C’est Noël aujourd’hui ! J’espère que le Père Noël vous a gâté ! Sans être aussi généreux que lui, peut-être que cette chronique vous apportera quelque chose, philatéliquement parlant. Rappelez-vous, l’an passé, je vous avais fait faire un Tour du Monde des nouveautés concernant cet évènement (voir ici et ). Aujourd’hui je vous propose de voyager dans le temps et découvrir quelques timbres émis pour l’occasion.

Le premier timbre de Noël

Danemark_NoelLe premier timbre officiel de Noël a été émis au Danemark le 6 décembre 1904. Le timbre de Noël était un peu plus cher qu’un timbre ordinaire, car le maître de poste pensait que le public serait prêt à payer une taxe de charité supplémentaire pour envoyer son courrier de Noël . Le produit de la vente des timbres de Noël a été donné à une fondation qui a aidé les enfants en difficulté. Très tôt, l’aide a été apportée aux enfants atteints de tuberculose, mais aujourd’hui, les recettes de la vente des timbres de Noël danois vont à «Julemærkehjemmet», une organisation qui aide les enfants qui luttent contre la solitude, l’isolement social et le manque d’estime de soi. Lire la suite