Philatélie : préserver l’histoire

Maurice

Les vedettes de 1847

L’histoire de la philatélie à Maurice remonte à septembre 1847. Le timbre postal suscite la fascination de nombreux Mauriciens. Si certains pratiquent la philatélie comme un passe-temps, d’autres le font pour préserver l’histoire.

 

Goorooduth Chuttoo est connu pour ses différents types de collections. Il est également philatéliste. Aujourd’hui âgé de 62 ans, il possède des valises Lire la suite

Publicités

Les 10 timbres les plus rares au Monde (suite et fin)

Voici, selon la Gazette Review, la liste des 10 timbres les plus rares au Monde, et plus particulièrement aujourd’hui les 5 premiers. Bonne lecture !

5 – Les Missionnaires Hawaïens (760.000$)

Parlons maintenant des Missionnaires hawaïens, qui sont quelques-uns des premiers timbres émis à Hawaï. Lorsque ces timbres ont été émis en 1851, Hawaï, comme nous le connaissons aujourd’hui, était connu comme le Royaume d’Hawaï, qui comprenait les Iles d’Hawai’i, O’ahu, Maui, Moloka’i et Lana’i.

Hawaï n’a préoccupé personne à cette période, jusqu’à ce que le California Gold Rush et le règlement de l’Ouest américain ont remarqué que le courrier devenait beaucoup plus répandu. En conséquence, un bureau de poste a été créé et ces timbres ont été imprimés, en utilisant l’imprimerie d’un journal du gouvernement. Ils coûtaient à l’époque 15 cents, et ils étaient principalement utilisés par les missionnaires qui travaillaient à Hawaï, d’où le nom de ces timbres. Aujourd’hui, moins de 20 de ces timbres sont connus. Lire la suite

Les 10 timbres les plus rares au Monde

Voici, selon la Gazette Review, les 10 timbres les plus rares au Monde. Bonne lecture !

10 – Christophe Colomb découvre l’Amérique (275.000$)

USA_LandingColombus_1867Nous commençons notre liste de timbres rares avec le « Landing of Columbus« , qui a été émis en 1869. Ce timbre représente, comme son nom l’indique, le débarquement de Christophe Colomb sur le « Nouveau Monde ».

Plus précisément, c’est une reproduction de la peinture de l’événement par John Vanderlyn, qui est représentée sur le timbre. Quelle est la particularité de ce timbre? Eh bien, c’était l’un des premiers timbres aux États-Unis à être imprimé en deux couleurs. Pour créer ce timbre, il fallait faire appel à une double impression. Le « débarquement de Columbus » n’a été qu’un an en circulation, et bien qu’il ne coûtait que 15 cents en 1869, ce même un timbre peut valoir aujourd’hui plus de 300 $. Un exemplaire neuf avec centre inversé du Landing of Columbus peut quant à lui atteindre jusqu’à 275 000 $. Lire la suite

Le rouge et le bleu de l’île Maurice

Maurice2Les deux timbres les plus précieux au Monde, le Rouge et le Bleu de l’Ile Maurice, sont dans de nouvelles mains. En effet, un tchèque les a récemment achetés pour sa collection. Le nom de l’acheteur ainsi que le prix d’achat ne sont pas connus.

Le Rouge et Bleu Ile Maurice sont les deux premiers timbres de l’ancienne colonie britannique de l’île Maurice. Parmi les 1847 exemplaires émis, il en existe aujourd’hui un peu moins de dix exemplaires dans le monde. Une enveloppe, à destination de Bordeaux, avec les deux timbres de Maurice, est parmi les objets de collection philatéliques les plus précieux. C’est elle qui a été acquise par un Tchèque. Lire la suite

Les bretons dans le Monde #5

Je vous propose comme chaque lundi de nous pencher sur la Bretagne et ces bretons qui ont eu l’honneur d’être timbrifiés dans les pays où ils ont été remarqués. Robert Fontaine y a consacré une étude qu’il nous propose de déguster. Voici donc le 5è épisode de ces « Bretons dans le Monde » avec celles et ceux qui représentent l’ Ille et Vilaine (2/2) :

ÎLE MAURICE

Thomas Lememe.

François-Thomas Lemême ( 1764 St-Malo – 1805 Walthamstow), corsaire, combat les forces anglaises dans l’Océan Indien de 1790 à 1804. Il est capturé et emmené à Bombay.

Le 15 février 1805 il est envoyé sur le « Walthamstosw » navire commercial rapide de la Cie des Indes pour l’Angleterre. Ce sera son dernier voyage, car il décède de maladie en mer le 30  Mars 1805.

.

ÎLE MAURICE

Robert SurcoufRobert Surcouf (1773 St-Malo – 1827 St-Servan), corsaire et marin intrépide, il harcèlera sans répit les marines marchandes et militaires britanniques, non seulement sur les mers de l’Europe, mais aussi sur celles de l’Inde. Ses multiples exploits dans ce domaine lui vaudront à la fois la gloire mais aussi la fortune.

.

FINLANDE

Maupertuis-2Pierre Louis Moreau de Maupertuis, (1698 St-Jouan-des-Guérets – 1759 Bâle) philosophe, mathématicien, physicien, astronome et naturaliste des XVIIe et XVIIIe siècles.  Une 1ere expédition est menée en 1735 au Pérou par Godin, Bouguer et La Condamine puis il part en Laponie accompagné notamment du mathématicien Alexis Clairaut et du Suédois Anders Celsius, avec toujours comme objectif, la mesure de la longueur d’un arc polaire et d’un arc équatorial, afin de déterminer la forme exacte de la Terre.

Maupertuis

CANADA  –  LAOS  –  SAINT PIERRE ET MIQUELON

Jacques-Cartier-1934-6.

Jacques Cartier, (1491 St-Malo – 1557 St-Malo) navigateur et explorateur malouin. Après seulement vingt jours de traversée (du 20 avril au 10 mai 1534), Cartier atteint Terre-Neuve, avec ses deux navires et un équipage de 61 hommes. Il explore minutieusement le golfe du Saint-Laurent à partir du 10 juin.

Le 24 juillet, il met pied à terre à Gaspé, y plante une croix de trente pieds, revendiquant la région pour le roi de France, cette région deviendra le futur Canada.

Jacques Cartier-8 Jacques Cartier

Jacques Cartier-2

Canada- Tricentenaire de la ville de Quebec (1908) Portraits de Jacques Cartier et de Samuel de Champlain

Jacques Cartier-5

Laos 1983 – série « grands explorateurs et leur bateau »

 

Jacques Cartier-4.

Le navigateur portugais João Alvarez Fagundes découvre les huit îles et îlots qui composent aujourd’hui Saint Pierre et Miquelon.  En 1536, Jacques Cartier en prendra possession au nom du roi de France.
.

St-Malo

Le bateau « L’Espérance » et Saint-Malo (en 1600)

Jacques Cartier-3

.

.

.

.

.

 

GUERNESEY (timbre issu du bloc « Guernsey bailiwick ecclesiastical links »).

Dol-de-Bretagne-cathedraleCathédrale St-Samson de Dol-de-Bretagne. En 1203, le roi d’Angleterre Jean sans Terre incendie la cathédrale romane. Craignant pour son âme, il contribuera au financement de sa reconstruction qui démarre en septembre de la même année sous l’impulsion de l’évêque Jean VII de Lizaunet.  La construction qui a débuté au XIIe et XIIIe siècle, possède dans le Chœur à chevet plat une verrière du XIIIe, de 9,5 mètres de hauteur et de 6,5 mètres de largeur qui est considérée comme un chef-d’œuvre de l’art gothique.
La cathédrale abrite les reliques de Saint-Samson et de Saint-Magloire.

INDE

Jeanne JuganSainte Jeanne Jugan, en religion sœur Marie de la Croix, (Cancale 1792 – Saint-Pern 1879). Fille d’un marin-pêcheur, elle est la fondatrice de la congrégation des « Petites Sœurs des Pauvres ». Cette humble fille du peuple, simple servante, émue de pitié à la vue des vieillards qui mouraient dans l’abandon, fonda à Saint-Servan un institut qui, depuis, n’a cessé de prospérer dans le monde entier.
Une citation de Jeanne Jugan : « Il faut toujours être de bonne humeur, nos vieillards n’aiment pas les figures tristes ! »

GRENADE Carriacou et Petite Martinique

Louison Bobet-2.

(timbre issu du bloc de Grenade pour le centenaire du Tour-de-France)
Louison Bobet, (1925 Saint-Méen-le-Grand – 1983 Biarritz) coureur cycliste, vainqueur du Tour de France entre 1953, 1954 et 1955, Champion du monde sur route en 1954, Paris-Roubaix en 1956.

Louison Bobet-1b

Tous les textes et images nous sont aimablement proposés par Robert Fontaine, qui anime le site HistoPhilaBreizh. A suivre dès lundi prochain, et en attendant, si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous le communiquer …

Liens avec Guernesey-b

Les bretons dans le Monde #4

Je vous propose comme chaque lundi de nous pencher sur la Bretagne et ces bretons qui ont eu l’honneur d’être timbrifiés dans les pays où ils ont été remarqués. Robert Fontaine y a consacré une étude qu’il nous propose de déguster. Voici donc le 4è épisode de ces « Bretons dans le Monde » avec celles et ceux qui représentent l’ Ille et Vilaine (1/2) :

INDOCHINE

Pierre Paul de la GrandierePierre, Paul, Marie de La Grandière, amiral français (1807 Redon – 1876 Quimper)
Après avoir reçu en 1860 le commandement en chef de la division navale des côtes de Syrie, il passe Contre-Amiral le 24 décembre 1861, major général à Cherbourg, puis à Brest en 1862.
Le 1er mai 1863 il devient gouverneur de la Cochinchine, en poste à Saïgon, et commandant en chef des forces navales françaises d’Extrême Orient. Vice-amiral en 1865, il s’empare, en juin 1867 des trois provinces vietnamiennes de Vĩnh Long, Châu Dôc et Hà-tiên, devenant ainsi le véritable fondateur de la Cochinchine.

TAAF

Marion Dufresne.

Marc-Joseph Marion du Fresne surnommé Marion-Dufresne (baptisé le 22 mai 1724 Saint-Malo – 1772 à Baie des Îles, en Nouvelle-Zélande), navigateur, corsaire, colon et explorateur français du XVIIIe siècle.

Découvre, pour le roi de France, l’île de la Possession Il est notamment le découvreur en 1772 de l’île Marion, de l’île du Prince-Édouard et des îles Crozet.

.

NOUVELLE ZELANDE

Marion Dufresne-3.

Marion-Dufresne atteint la baie Frédéric-Henri de la Terre de Van Diemen (actuelle Tasmanie) le 3 mars 1772 mais n’y trouvant ni eau ni bois pour réparer les mâts, il fait route vers la Nouvelle-Zélande le 24 du même mois.

Il mène alors l’exploration des côtes néo-zélandaises. Le 4 mai 1772, les deux bateaux mouillent dans la Baie des Îles (Bay of Islands), renommée Port-Marion par les Français.

.

TASMANIE – 1908

Marion Dufresne-2.

Marion-Dufresne est notamment le découvreur en 1772 de l’île Marion, de l’île du Prince-Édouard et laisse son nom à un lac en Tasmanie.

.

.

.

SAINT-PIERRE ET MIQUELON   –  MONACO

Rene de ChateaubriandFrançois-René, vicomte de Chateaubriand  (1768 Saint-Malo – 1848 Paris) écrivain et homme politique français.
Renonçant à la carrière de marin qui lui semblait promise, il prend un brevet de sous-lieutenant en 1786. Contraint d’émigrer, en avril 1791, il choisit comme terre d’exil les tout jeunes Etats-Unis d’Amérique.

Rene de Chateaubriand-2Citation des « Mémoires D’Outre-Tombe »
«…Nous gouvernâmes vers les îles Saint-Pierre et Miquelon, cherchant une nouvelle relâche. Quand nous approchâmes de la première, un matin entre dix heures et midi, nous étions presque dessus; ses cotes perçaient en forme de bosse noire, à travers la brume. Nous mouillâmes devant la capitale de l’île… ».

ÎLE MAURICE

Mahe de la Bourdonnais-2Bertrand François Mahé, comte de La Bourdonnais, ( 1699 St-Malo – 1753 Paris), officier de marine français. Engagé jeune au service de la Compagnie française des Indes orientales, se distingue une première fois lors de la prise de Mahé (Inde) en 1724. Le comptoir de Mahé restera français jusqu’en 1954.

Nommé Gouverneur général des Mascareignes pour le compte de la Cie des Indes en 1733, il prend son poste en 1735 et modernise, à renforts de grands travaux, les établissements français des mers de l’Inde, l’Isle de France et l’île Bourbon. Ces travaux lui valent l’hostilité de certains directeurs de la Compagnie, à Paris, en raison de leur coût.

Mahe de La Bourdonnais-4

timbre de 1899

Mahe de La Bourdonnais-3

.

Mahe de la Bourdonnais-1bTous les textes et images nous sont aimablement proposés par Robert Fontaine, qui anime le site HistoPhilaBreizh. A suivre dès lundi prochain, et en attendant, si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous le communiquer …