la Toyal Mail nous ramène en enfance !

La Royal Mail anglaise vient d’émettre une série de timbres illustrant les jouets les plus emblématiques des 100 dernières années, ce qui lui a valu le surnom de Toyal Mail par certains journaux anglais (Toy = jouet).

Alors amis de la nostalgie, voici ces timbres qui vous feront retourner en enfance. Et même si ce sont des célébrités anglaises, vous retrouverez certainement quelques jouets qui vous ont fait rêver :

 

GB_TrainElectrique

Le train électrique qui fascine les jeunes enfants depuis 1901

Lire la suite

Jouets de collection : pour qui ?

L’association des collectionneurs lommois organisait le 11 mai, son 31e salon international du jouet ancien et de la poupée. Sur 420 mètres de table, 87 collectionneurs vendaient leurs plus beaux objets. Des petites voitures, des trains électriques, des poupées, des figurines militaires… Il y en avait pour tous les goûts et pour toutes les bourses. De la pièce vendue 1 € à la poupée rare dont le prix affiche 6 000 €.

jouetsDe très nombreux soldats de plomb

Dès l’ouverture, les visiteurs se sont précipités dans la Maison des enfants. « Les trois premières heures, nous accueillons surtout les collectionneurs, raconte Patrick Denève, président de l’association. L’après-midi, c’est plutôt des visiteurs qui viennent sans but précis. » Pourtant, il y avait de quoi faire des affaires. Monica est venue de Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis, pour vendre ses poupées. La plus ancienne date de 1870, les plus récentes des années 1960. Il y a Marie-Françoise, la poupée à habiller, Josette, commercialisée pour Noël 1940 par le Bon Marché, une « pièce unique » vendue 1 200 €, et la première Barbie vendue en France en 1959. « Les poupées, c’est du business, explique la vendeuse. Certains achètent dans le but de les revendre plus tard. C’est mieux que de placer son argent à la banque. ». Suite…