Les bretons dans le Monde #4

Je vous propose comme chaque lundi de nous pencher sur la Bretagne et ces bretons qui ont eu l’honneur d’être timbrifiés dans les pays où ils ont été remarqués. Robert Fontaine y a consacré une étude qu’il nous propose de déguster. Voici donc le 4è épisode de ces « Bretons dans le Monde » avec celles et ceux qui représentent l’ Ille et Vilaine (1/2) :

INDOCHINE

Pierre Paul de la GrandierePierre, Paul, Marie de La Grandière, amiral français (1807 Redon – 1876 Quimper)
Après avoir reçu en 1860 le commandement en chef de la division navale des côtes de Syrie, il passe Contre-Amiral le 24 décembre 1861, major général à Cherbourg, puis à Brest en 1862.
Le 1er mai 1863 il devient gouverneur de la Cochinchine, en poste à Saïgon, et commandant en chef des forces navales françaises d’Extrême Orient. Vice-amiral en 1865, il s’empare, en juin 1867 des trois provinces vietnamiennes de Vĩnh Long, Châu Dôc et Hà-tiên, devenant ainsi le véritable fondateur de la Cochinchine.

TAAF

Marion Dufresne.

Marc-Joseph Marion du Fresne surnommé Marion-Dufresne (baptisé le 22 mai 1724 Saint-Malo – 1772 à Baie des Îles, en Nouvelle-Zélande), navigateur, corsaire, colon et explorateur français du XVIIIe siècle.

Découvre, pour le roi de France, l’île de la Possession Il est notamment le découvreur en 1772 de l’île Marion, de l’île du Prince-Édouard et des îles Crozet.

.

NOUVELLE ZELANDE

Marion Dufresne-3.

Marion-Dufresne atteint la baie Frédéric-Henri de la Terre de Van Diemen (actuelle Tasmanie) le 3 mars 1772 mais n’y trouvant ni eau ni bois pour réparer les mâts, il fait route vers la Nouvelle-Zélande le 24 du même mois.

Il mène alors l’exploration des côtes néo-zélandaises. Le 4 mai 1772, les deux bateaux mouillent dans la Baie des Îles (Bay of Islands), renommée Port-Marion par les Français.

.

TASMANIE – 1908

Marion Dufresne-2.

Marion-Dufresne est notamment le découvreur en 1772 de l’île Marion, de l’île du Prince-Édouard et laisse son nom à un lac en Tasmanie.

.

.

.

SAINT-PIERRE ET MIQUELON   –  MONACO

Rene de ChateaubriandFrançois-René, vicomte de Chateaubriand  (1768 Saint-Malo – 1848 Paris) écrivain et homme politique français.
Renonçant à la carrière de marin qui lui semblait promise, il prend un brevet de sous-lieutenant en 1786. Contraint d’émigrer, en avril 1791, il choisit comme terre d’exil les tout jeunes Etats-Unis d’Amérique.

Rene de Chateaubriand-2Citation des « Mémoires D’Outre-Tombe »
«…Nous gouvernâmes vers les îles Saint-Pierre et Miquelon, cherchant une nouvelle relâche. Quand nous approchâmes de la première, un matin entre dix heures et midi, nous étions presque dessus; ses cotes perçaient en forme de bosse noire, à travers la brume. Nous mouillâmes devant la capitale de l’île… ».

ÎLE MAURICE

Mahe de la Bourdonnais-2Bertrand François Mahé, comte de La Bourdonnais, ( 1699 St-Malo – 1753 Paris), officier de marine français. Engagé jeune au service de la Compagnie française des Indes orientales, se distingue une première fois lors de la prise de Mahé (Inde) en 1724. Le comptoir de Mahé restera français jusqu’en 1954.

Nommé Gouverneur général des Mascareignes pour le compte de la Cie des Indes en 1733, il prend son poste en 1735 et modernise, à renforts de grands travaux, les établissements français des mers de l’Inde, l’Isle de France et l’île Bourbon. Ces travaux lui valent l’hostilité de certains directeurs de la Compagnie, à Paris, en raison de leur coût.

Mahe de La Bourdonnais-4

timbre de 1899

Mahe de La Bourdonnais-3

.

Mahe de la Bourdonnais-1bTous les textes et images nous sont aimablement proposés par Robert Fontaine, qui anime le site HistoPhilaBreizh. A suivre dès lundi prochain, et en attendant, si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous le communiquer …

Publicités

Les bretons dans le Monde #2

Je vous propose comme chaque lundi de nous pencher sur la Bretagne et ces bretons qui ont eu l’honneur d’être timbrifiés dans les pays où ils ont été remarqués. Robert Fontaine y a consacré une étude qu’il nous propose de déguster. Voici donc le 2è épisode de ces « Bretons dans le Monde » avec celles et ceux qui représentent les Côtes d’Armor :

INDOCHINE

Amiral Victor CharnerAmiral Léonard Victor Joseph Charner (1797 Saint-Brieuc – 1869 Paris), participe à de nombreuses campagnes sous la Restauration, la Monarchie de Juillet et le Second Empire et tente de faire une carrière politique après la Révolution de 1848
Commandant en chef et plénipotentiaire en Cochinchine du 6 février au 29 novembre 1861. Il participe à ce titre à la conquête de la Cochinchine, où il est blessé à la bataille de Ki-Hoa, il organise la colonie avant d’être rappelé en France à la fin de 1861.
Il meurt à Paris le 7 février 1869. Ses obsèques eurent lieu aux Invalides à Paris mais inhumé dans sa ville natale de Saint-Brieuc, dans le cimetière Saint-Michel.

INDOCHINE

Auguste Pavie3Auguste Jean Marie Pavie, (1847 Dinan – 1925 Thourie, Ille et Vilaine)   À l’origine agent des télégraphes en Cochinchine, il devint explorateur, ethnologue, photographe des rives du fleuve Mékong
Il fut le premier vice-consul de France au Laos (1887), Consul-général de France à Bangkok en 1892, puis commissaire général au Laos en 1893.explorateur, diplomate et haut fonctionnaire français.

VIETNAM

Auguste Pavie2.

Le même Auguste Jean Marie Pavie a fait l’objet d’un timbre surchargé par le Viêt-minth « Vietnam Dan-chu cong-hoa » République démocratique, et « Buu-chinh » service postal.

URSS 1959

Marcel Cachin.
Marcel CACHIN
(1869 Paimpol – 1958 Choisy-le-Roi) Toute sa vie, il fut très attaché  au breton, « langue de la paysannerie et du prolétariat breton ».
Dès 1891, Marcel Cachin adhère au Parti ouvrier français de Jules Guesde. Participe aux congrès socialistes d’Amsterdam (1904) et de Paris  (1905), ce dernier prononçant la création de la SFIO qu’il rejoint. Directeur de « L’Humanité » (1918-1958), il est membre du bureau politique  du Parti Communiste Français (1923-1958).

MONACO  –  REPUBLIQUE DU MALI

Liaison television-MonacoLe 10 juillet 1962, le satellite Telstar – une sphère de 87 centimètres de diamètre, équipée de 3600 cellules photoélectriques et pesant 77 kg – est lancé dans l’espace depuis Cap Canaveral. Le lendemain, au second passage du satellite, a lieu la première retransmission télévisée en mondovision et en direct entre l’Europe et les USA.
A Pleumeur Bodou, dans les Côtes du Nord, les signaux émis par Telstar sont captés et permettront de recevoir des images de la première émission de télévision, la Mondovision.

Liaison television-Mali-2 Liaison television-Mali

MONACO

De Matignon -Charles AugusteDe Matignon-Jacques 1erLa maison de Goÿon ou de Goyon est une ancienne famille bretonne et normande, qui vers la fin du XIIᵉ siècle prit le nom de Goüyon Matignon. Elle donna également à la France, sous l’Ancien Régime, plusieurs maréchaux de France et évêques.
Jacques 1er, Prince de Monaco de 1731 à 1733, appartenait à la famille des Matignon. Il abdiqua le 7/11/1733 en faveur de son fils ainé, le futur Honoré III. (à gauche)
Charles Auguste de Matignon, maréchal de France, oncle du Prince Jacques 1er.

ÎLES TURQUES et CAÏQUES

Bernard Hinault-2(timbre issu du bloc des Ïles Turques et Caïques  pour le centenaire du Tour-de-France)
Bernard Hinault (1954 Yffiniac), coureur cycliste. Il est le troisième coureur à avoir remporté à cinq reprises le Tour de France après Jacques Anquetil et Eddy Merckx.
Vainqueur de 5 Tours de France (1978, 1979, 1981, 1982 et 1985), 3 Tours d’Italie (1980, 1982 et 1985), 2 Tours d’Espagne (1978 et 1983), et 9 classiques : Gand-Wevelgem 1977, Paris-Roubaix 1981, Amstel Gold Race 1981, Flèche wallonne 1979 et 1983, Liège-Bastogne-Liège 1977 et 1980, Tour de Lombardie 1979 et 1984.

.

Bernard Hinault-1b

.

Tous les textes et images nous sont aimablement proposés par Robert Fontaine, qui anime le site HistoPhilaBreizh. A suivre dès lundi prochain, et en attendant, si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous le communiquer …