Le « grand brûlement » de Rennes #3 : la reconstruction

Il y a tout juste 300 ans, dans la nuit du 22 au 23 décembre 1720, se déclare le plus grand incendie que Rennes (Ille-et-Vilaine) ait connu. En six jours, il détruit 20 % de la ville, fait 10 000 sinistrés, soit un habitant sur quatre (revoir notre précédent article), et détruit nombre de monuments (revoir notre article).

Campagne photographie Manzara 2017-2019

Musée de Bretagne, Collection Arts graphiques

Après le « grand brûlement » de 1720, toute la ville est à reconstruire d’urgence, et c’est le début d’un casse-tête incroyable et d’une reconstruction pleine de rebondissements qui va durer de 1724 à 1760.
Lire la suite

Le « grand brûlement » de Rennes #2 : la grosse Françoise, tombée durant l’incendie

Il y a tout juste 300 ans, dans la nuit du 22 au 23 décembre 1720, se déclare le plus grand incendie que Rennes (Ille-et-Vilaine) ait connu. En six jours, il détruit 20 % de la ville et fait 10 000 sinistrés, soit un habitant sur quatre. Revoir notre précédent article

Mais qui était la grosse Françoise, tombée durant le grand incendie de 1720 ?

Certains monuments ont tout de même été épargnés, le feu s’est ainsi arrêté par miracle devant le Parlement de Bretagne et le palais est heureusement préservé. En haut de la rue
Lire la suite

Le « grand brûlement » de Rennes #1 : une semaine de « mer de feu »

Il y a tout juste 300 ans, dans la nuit du 22 au 23 décembre 1720, se déclare le plus grand incendie que Rennes (Ille-et-Vilaine) ait connu. En six jours, il détruit 20 % de la ville et fait 10 000 sinistrés, soit un habitant sur quatre.

Campagne photographie Manzara 2017-2019

Musée de Bretagne, Collection Arts graphiques

« Au feu ! » Maître Paul-Joseph Saigner, arraché de son sommeil par les cris, passe une tête par sa fenêtre « pour savoir dans quel quartier il est, et aller donner secours à ceux de sa connaissance ». Il voit alors d’immenses flammes s’échapper d’une boutique à deux maisons de la sienne, dans la rue Tristin (près de l’actuelle rue de l’Horloge) à Rennes.
Lire la suite

Le secret du dernier tableau de Van Gogh

Il y a quelques semaines, le directeur scientifique de l’Institut Van Gogh a fait une découverte surprenante sur une carte postale ancienne !

VanGogh2Comme le signalent nos confrères de la RTBF, Wouter Van der Veen a, en effet, découvert l’inspiration de Van Gogh pour son dernier tableau « Racines » peint le jour même de son Lire la suite

Le dernier autographe de John Lennon

lennon_DoubleFantasyQuelques mois après le 40e anniversaire du meurtre de John Lennon est mis en vente la copie de l’album “Double Fantasy” que l’ex-beatle a signé à Mark Chapman, qui cinq heures plus tard le fusillera et mettra fin à ses jours.

Le prix de l’album sera connu après la vente aux enchères, mais il pourrait dépasser les 2 millions de dollars.

Ce n’est pas seulement le dernier album réalisé par Lennon dans la vie, mais aussi le dernier qu’il a dédicacé à un supposé fan. Trois ans plus tôt, le même exemplaire avait été vendu 1,5 million de dollars par la firme Moments in Time.

Les héros de la science #06

Chappe1Poursuivons notre série sur les Héros de la science avec quelques personnages de l’Ouest : aujourd’hui Claude Chappe.

Automobile, aviation, télécommunications… Nos régions sont riches d’inventeurs qui ont ouvert la voie à la révolution industrielle du XIX siècle.

Claude Chappe, né le  à Brûlon (Sarthe), et mort le matin du 2 à Paris, est l’inventeur du sémaphore, procédé de communication de l’information à distance plus rapide que tous ceux qu’on avait utilisés jusqu’alors. Il fut le premier entrepreneur des télécommunications dans l’histoire de l’humanité.

Un fournisseur de cartes postales s’en est allé

BON DIMANCHE : LA LORGNETTE

sur le plateau de l’émission « BON DIMANCHE : LA LORGNETTE », PIEM. Le 7 février 1977 © Jean-Claude Colin via Bestimage

Le dessinateur Piem s’est éteint jeudi 12 novembre, à 97 ans, à son domicile, de Notre-Dame-d’Oé en Indre-et-Loire.

Il était entre autres l’un des défenseurs du tracé TGV Nord passant par Amiens.

Le Père Noël répond toujours en 2020

PereNoel1L’an dernier, 1,2 million de lettres et 80.000 courriers électroniques destinés au Père Noël ont été reçus par La Poste.

Le secrétariat du Père Noël a officiellement ouvert ses portes. « Cette année plus que jamais, nous avons besoin d’un miracle de Noël. La Poste et ses 50 lutins postiers seront au rendez-vous pour que tous les enfants qui enverront une lettre reçoivent une réponse du Père Noël« , a expliqué le groupe.

Lire la suite

Envoyez vos voeux depuis … l’imprimerie de Périgueux !

CP_Voeux_2021_TaDComme chaque année, PHILAPOSTEL vous propose d’envoyer vos vœux à partir d’un endroit spécial !

Cette année profitant de l’anniversaire de l’imprimerie des timbres postes rattachée à Philaposte, nous vous proposons d’expédier vos vœux 2021 à partir de l’imprimerie à la date du 1er janvier 2021.

Lire la suite

Fabriquer des cartes postales … avec des cartes postales !

Scènes parfaites pour les cartes postales, construites à partir de mémoire et de bouts de papier.

CP_avecDesCP3

Le photographe Vik Muniz crée des vues élaborées des sites touristiques les plus célèbres du monde, en construisant les détails avec des milliers de pièces découpées à partir de cartes postales qu’il collectionne.

Lire la suite

La première Poste Aérienne au Monde

Le 23 septembre 1870, réussissant à forcer le Siège de Paris, Le Neptune, premier ballon postal au monde, atterrissait sur la commune du Vieil-Évreux, à 7 km à l’Est d’Évreux.
Pour la vente anticipée du timbre « Ballons montés 1870-2020 », le Club philatélique ébroïcien (CPE) et la mairie du Vieil-Évreux organisent trois journées commémoratives, avec le concours exceptionnel de la Base aérienne 105. C’est l’occasion de rappeler l’épopée de cette première aventure de Poste Aérienne au Monde.

image003

Il y a 150 ans, le 23 septembre 1870, Paris assiégé par les troupes prussiennes inventait la poste aérienne. Première ville desservie : Le Vieil-Évreux, dans l’Eure. Par un très curieux hasard…

Lire la suite

Souvenirs d’en France : les cartes postales de Jean-Marie Combier

Il n’y a pas si longtemps, les présentoirs de cartes postales tournaient dans le vent de la plupart des villes et villages de France. Les cartes postales CIM de Jean-Marie Combier nous livrent un formidable témoignage sur la France du 20e siècle.

CP_CIP1

Carte postale de Verzé par Jean-Marie Combier • © Fonds Combier

Les cartes postales CIM ont été le quotidien des Français pendant des années, ces trois lettres sont les initiales de Combier Imprimeur Mâcon. On en a tous vu naguère sur nos lieux de vacances ou en fouillant dans les boites de souvenirs de famille.

Lire la suite

La carte postale photo

Les dessous de la Belle Epoque révélés par la carte postale photo.

Un court mais passionnant documentaire d’Arte Découverte revient sur les photographies professionnelles de négoces au tournant des XIXe et XXe siècles.

CP_Metiers1

L’une des cartes photos de négoces présentées dans le documentaire de Bernd Boehm, « Devantures. Flâner à travers la Belle Epoque ». ARTE.TV

On les connaît, ces cartes postales anciennes en noir et blanc qui montrent un Paris en 

Lire la suite

Les héros de la science #05

Poursuivons notre série sur les Héros de la science avec quelques personnages de l’Ouest : aujourd’hui Jean-Marie Le Bris.

Automobile, aviation, télécommunications… Nos régions sont riches d’inventeurs qui ont ouvert la voie à la révolution industrielle du XIX siècle.

LeBris2

Né à Concarneau en 1817, et mort à Douarnenez le 

La carte postale n’a pas dit son dernier mot

Manque d’inspiration, prix du timbre, absence de boîte aux lettres aux alentours, attrait des textos, photos et réseaux, peur qu’elle se perde ou mette trop de temps à arriver… La carte postale pourrait ne pas peser bien lourd dans la balance, et pourtant, plus de sept Français sur dix (71%) continuent à en envoyer depuis leur lieu de vacances, selon un sondage OpinionWay pour PopCarte publié en juillet 2020.

CartePostale1

Certes, au début du XXe siècle, âge d’or de la carte postale, les Français s’en échangeaient

Lire la suite