Timbres Climat 2015

Du 21 au 27 janvier, le grand public a pu choisir, sur le site du magazine Paris Match, parmi une sélection de 17 photographies de Patrick Forget, les visuels des timbres Climat 2015.

Les 21 425 votes ont permis de déterminer les 8 photos qui seront déclinées sur le bloc de timbres, en vente fin mars 2015.
Fin 2015 Paris accueillera la 21e conférence internationale sur le climat, dont La Poste sera partenaire. C’est pour sensibiliser le grand public à cette cause que la Poste l’a convié à choisir les visuels de ces timbres !

Les visuels sélectionnés par les internautes pour illustrer les timbres climat

Les visuels sélectionnés par les internautes pour illustrer les timbres climat

Source : E-poste

Le monde des timbres … Les timbres du Monde #04

PHILAPOSTEL Bretagne vous propose une nouvelle chronique, à paraitre en fonction de l’actualité : « Le monde des timbres … Les timbres du Monde » . Comme son nom l’indique, nous y ferons un tour du Monde en abordant quelques nouveautés marquantes ou originales de divers pays (cliquer pour agrandir) . Voici donc pour ce 4è numéro :

Autriche : timbre en porcelaine

Autriche_porcelaineBelle innovation de Österreichische Post avec ce timbre en véritable porcelaine !

La porcelaine Augarten de Vienne a une renommée mondiale avec ses formes parfaites et sa beauté intemporelle. Elle met aujourd’hui cette beauté au service du timbre-poste avec cette reproduction de la « Rose de Vienne » en véritable porcelaine.

Autriche_avatar.

A noter par ailleurs l’humour de la Poste Autrichienne Lire la suite

Le nouveau défi du Robinson patron

Gauthier Toulemonde partira, en octobre, vivre et travailler sur une île des Chesterfield, en Nouvelle-Calédonie. Ce patron veut montrer l’efficacité du travail à distance. En 2013, il avait déjà relevé le défi en Indonésie, une aventure qu’il raconte dans un livre paru en janvier.

En 2013, Gauthier Toulemonde avait travaillé durant 40 jours sur une île déserte en Indonésie. Une aventure qu'il raconte dans son livre "Robinson volontaire" paru en janvier dernier. © DR
© DR En 2013, Gauthier Toulemonde a travaillé 40 jours sur une île déserte en Indonésie.
Bercé dans son enfance par les aventures de Jules Verne et du commandant Cousteau, Gauthier Toulemonde rêve de vivre sur une île déserte. Cet ancien banquier, Lire la suite

Braquage … de timbres !

L’actualité nous rattrape (et puis c’est mon anniversaire), alors au diable l’avarice : vous aurez un 2e article aujourd’hui :

Un poids lourd transportant pour environ 20 millions d’euros de timbres postaux a été braqué ce mardi matin à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) par deux malfaiteurs

« Vers 07 h 55, le transporteur, un sous-traitant de La Poste, stationné sur un parking, a été braqué par deux malfaiteurs, alors qu’il devait livrer une cargaison d’enveloppes pré-timbrées et des timbres, dont la valeur est pour l’heure estimée à 20 millions d’euros », a expliqué une source proche du dossier, confirmant une information d’iTÉLÉ.
Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux individus ont garé un poids lourd devant celui du transporteur, qui était stationné sur le parking d’un supermarché de la zone industrielle de Brie-Comte-Robert.

timbres voleur

Pas de blessé

Ils se sont ensuite emparés de la cargaison, qui devait être livrée dans la matinée dans un centre de tri de La Poste, avant de prendre la fuite.
Le conducteur du poids lourd, qui n’a pas été blessé, a donné l’alerte au centre de tri qu’il devait livrer.
L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Versailles

qui vole

Qui vole un (timbre) neuf vole un boeuf

 Source : AFP

Un trésor pour Noël !

Paul Coleman a eu droit à son cadeau de Noël en avance. Ce Britannique de 59 ans, membre d’un club de chasseurs de trésors amateurs, a découvert le 21 décembre dernier un trésor comprenant 5251 pièces de monnaies médiévales.

Lors d’une tournée d’inspection avec son détecteur de métal dans les secteurs agricoles de Lenborough, dans le Buckinghamshire, Paul Coleman a entendu son appareil crépiter au bout de vingt minutes de ronde. Rapidement, il a compris qu’il se trouvait en présence d’un site important.

Les pièces étaient enterrées peu profondément dans un sac de textile

Des pièces datées de 978 à 1035

Lire la suite

Rencontres Philatéliques Rennaises

A l’initiative d’André Métayer, et co-organisée par les 5 associations philatéliques rennaises (dont bien sûr PHILAPOSTEL Bretagne), cette manifestation se déroulera :

Samedi 24 Janvier 2015, de 9h à 18h (entrée libre)
à Rennes, Espace des Deux Rives, 4 allée Georges Palante

RPR

.

Invité d’honneur : Mr Henk Slabbinck, ancien Président de l’Académie Européenne de Philatélie, qui présentera sa collection primée à l’international sur le French-shore de Terre Neuve. Lire la suite

Affranchissez juste !

Nous devons au bon roi Henri IV non seulement la poule au pot le dimanche mais aussi la poste telle que nous la connaissons. C’est un service public ou, comme on le nomme actuellement, le service universel postal car le roi, en « postalisant » les routes royales, a rendu le prix du service le même aussi bien pour le laboureur que pour le seigneur ou le recteur de la paroisse.

Jusqu’à la moitié du XIXe siècle, les routes sont peu sûres car il y a, comme l’écrivent les contes, les bandits de grands chemins et les espions des pays « peu amis » qui enlèvent le courrier, fonctionnaires et lettres pour connaître les informations envoyées d’un service d’État à l’autre. Nous ne sommes point en reste car la France a aussi des espions dans les pays inamicaux. De cet état découle la pratique de l’envoi des lettres en port dû c’est-à-dire qu’il est réglé par le destinataire lorsque celles-ci sont distribuées. Lire la suite

Monnaies à l’effigie d’Alexandre le Grand découvertes à Amphipolis

Des pièces de monnaie à l’effigie d’Alexandre le Grand (356-323 av. JC) ont été découvertes dans le tombeau d’Amphipolis, le plus grand de l’antiquité jamais fouillé en Grèce. D’autres pièces, datant des IIe et IIIe siècles avant J.-C., ont aussi été retrouvées.

Au cours de la présentation des résultats de leurs travaux au ministère grec de la Culture, Katerina Peristeri, chargée des fouilles dans ce monument funéraire datant du IVe siècle avant JC, et ses collègues ont reconnu qu’il n’avaient toujours pas identifié le défunt, dont les ossements ont été « dérangés par des pillards« .

https://i2.wp.com/greece.greekreporter.com/files/COIN-SKELETOS-AMFIPOLI.jpg

La dimension du tumulus Lire la suite

Un million de pièces pour une pyramide !

Des Lituaniens enthousiastes ont passé près de trois semaines pour édifier cette pyramide haute de 1,13 mètre, composée d’un million de pièces argentées d’un centas (1/100 litas) de 19 millimètres de diamètre chacune et d’une valeur totale de de 10 000 litas (2 900 euros). «Elle restera au moins tant que nous avons le litas, donc jusqu’en janvier», a déclaré Vytautas Jakstas, un scientifique de 28 ans de Vilnius, un des initiateurs du projet. «Nous avons certainement battu le record du monde. Auparavant, la plus grande pyramide de ce genre était composé de 600 000 pièces de monnaie», a déclaré Domas Jokubauskis, 26 ans, un des nombreux bénévoles impliqués dans ce projet.

storybild

Lire la suite

Brésil 2016 : c’est parti !

La Banque centrale du Brésil a lancé vendredi les neuf premières pièces de monnaie, sur un total de 36, d’une série commémorative des Jeux Olympiques 2016 qui se dérouleront à Rio de Janeiro.

Le premier lot est composé notamment d’une pièce en or et de quatre en argent. La pièce d’or a une valeur de 1180 réais (environ 370 euros) et rend hommage à la célèbre statue du Christ Rédempteur aux bras ouverts, qui surplombe la ville, ainsi qu’à la discipline-vedette de l’athlétisme olympique, le 100 mètres. Cinq mille pièces d’or seront frappées Lire la suite

Du champagne en capsule ? et la capsule ?

La maison Veuve Cliquot s’est illustrée avec un produit inédit dans l’univers du champagne, risquant de décontenancer les amateurs de vins les plus traditionnels. L’enseigne aurait étudié le projet de capsules de champagne à dissoudre dans de l’eau… Cette annonce n’est autre qu’une rumeur, la maison de champagne n’ayant pas confirmé son implication pour ce type de produit

 Une capsule de champagne soluble ?

Des rumeurs annonçaient qu’une agence de publicité russe aurait soumis à la maison de champagne Veuve Clicquot l’idée d’un projet révolutionnaire dans le domaine des vins de luxe.

champagne_solubleL’équipe créative aurait soumis l’idée de lancer des capsules de champagne solubles. Commercialisées au sein de tubes, elles permettraient de reproduire le goût d’un vrai champagne au contact de l’eau grâce à ses propriétés effervescentes.

Ainsi, lorsque les clients de l’enseigne souhaiteraient servir ce nectar festif, ils n’auraient plus qu’à glisser une capsule au sein de chaque coupe, y déverser de l’eau et attendre que la magie opère avant de le déguster. Suite…

Nota 1 : et que deviendraient les placomusophiles sans bouteille … et sans capsule dessus ?

Nota 2 : attention de ne pas confondre le tube de Veuve Cliquot effervescent avec celui de Doliprane ! 😉 Le deuxième guérit les maux de tête alors que le premier aurait plutôt tendance à vous l’encombrer …

Revue de presse multicollection

Voici une nouvelle revue de presse multicollection, avec tout d’abord trois idées de cadeau pour Noël :

* Cartophilie : les transports dans les Côtes d’Armor

CPA_Transports22Un nouveau livre de cartes postales anciennes racontent les transports dans les Côtes-du-Nord avant 1930. Certaines images sont inédites. Il est co-signé François Thomas, ancien imprimeur briochin et Alain Cornu, féru d’histoire locale. Prix: 38€. Disponible dans toutes les librairies.

* Philatélie : 160 ans de timbres-poste

160ansTPCe nouveau livre de 192 pages associe l’histoire des timbres-poste et la grande Histoire tout court au fil des 160 ans qui nous séparent de la création de nos figurines postales préférées. Les philatélistes y trouveront de nombreuses anecdotes et des informations très intéressantes quelque soit leur collection.

L’ouvrage se lit comme un éphéméride, ou plus exactement un almanach pour rester dans l’esprit de la philatélie. De 1849 à 2014, chaque année y est évoquée à travers un temps fort de la philatélie et un rappel des événements politiques sociaux ou culturels. Pierre Jullien et Jean Claude Rouy, 192 pages, éditions Timbropresse, 2014, 24,45 euros. (voir l’article du Monde).

Lambert_add.

* Placomusophilie : Additif Lambert

Avis aux collectionneurs de capsules : l’additif Lambert au 12è répertoire des plaques de muselets de champagne est paru en ce début décembre. Il recense les capsules sorties après le mois d’août. A noter cette année une nouveauté : plusieurs pages sur les capsules dites « anonymes » – celles qui ne portent pas le nom du producteur – qui vous aideront peut-être à identifier certaines capsules encore inconnues ?

* Numismatique : OMNI n°8 est paru

Omni

Pour les numismates avertis, le dernier numéro de la revue scientifique de numismatique OMNI vient de paraître, incluant une section dédiée à Auguste afin de commémorer les 2000 ans de sa mort.

Les articles très spécialisés de cette revue sont souvent en anglais, mais quelques-uns sont en langue française, comme par exemple « le trésor de monnaies au cavalier » ou « la monnaie au sanglier« .

A télécharger en cliquant sur l’image.

.

* Atout Timbres et la Slovaquie

.
En complément de votre série préférée « Retour de Bohême« , je ne peux que vous conseiller la lecture de la rubrique Europe d’Atout Timbres de novembre, consacrée à la Slovaquie, jumelée pendant quelques décennies à la République tchèque au sein de la Tchécoslovaquie.

L’histoire de ce jeune pays, ainsi que les grands hommes, le patrimoine, le folklore et les traditions, et bien sûr la philatélie, y sont abordés.

.

Timbres_mag

.

* Au sommaire du Timbres Magazine de décembre, un retour sur le 68è Salon d’Automne bien sûr, mais aussi des dossiers sur les surcharges de la Libération, sur les Variétés, et un reportage sur le graveur et illustrateur Raoul Serres.

.

La philatélie n’est pas morte (suite)

La Colombe de Bâle est le nom donné au premier timbre émis par la poste du canton suisse de Bâle en 1845.

Colombe_BaleNon dentelé, il représentait une colombe blanche sur un écu rouge, entouré de la mention « STADT-POST-BASEL » (Poste urbaine de Bâle). Ce fut le premier timbre-poste en relief et en couleur (blanc, rouge et un pourtour bleu clair).

Eh bien un timbre «Colombe de Bâle» sur une enveloppe a battu un nouveau record du monde dans une vente aux enchères. Un acheteur a payé 103.700 francs suisses, soit environ 86.200 euros, lors d’une vente le 25 novembre au soir à Wil (Suisse), a indiqué mercredi la société de vente aux enchères Rapp. Une autre «Colombe de Bâle», sans enveloppe, a elle été acquise pour 109.800 francs suisses (91.270 euros).

Non, non la philatélie n’est pas morte : après le One cent magenta, elle se porte très bien … au moins pour les investisseurs !

Sources : LeMatin.ch, Wikipédia

Un bon cru pour la capsule

La bourse d’échanges de Vertus, c’est LE gros rendez-vous de l’année ! » Debout sur le parking des salles Omnisports et Tournesol, Jean-Louis, 59 ans, placomusophile de Langres, regarde avec attention une partie de la collection de Sébastien, 63 ans, qui vient tout droit de l’Orne. Soudain, son doigt s’arrête sur une série : six magnifiques capsules du champagne Pascal Lallement. « Cela fait longtemps que cette série me botte. Je ne peux pas vous dire pourquoi. C’est un coup de cœur ! lance-t-il, le sourire aux lèvres. Il m’en manque deux sur six. » Sébastien, lui, possède la série complète. Il la lui cédera dans son intégralité après avoir jeté un coup d’œil sur sa cote dans le répertoire Lambert des plaques de muselet de champagne, la « référence » pour ces placomusophiles.

LallementJean-Louis possède 23000 capsules de champagne. En trois jours, il en a échangé entre 300 et 400. « Nous sommes arrivés dimanche. Avec la bourse, beaucoup de viticulteurs ont ouvert leurs portes dès samedi. On fait le tour et on en profite pour échanger des capsules », explique sa femme avant d’ajouter : « On achète aussi du champagne parce que certaines capsules, on ne peut les obtenir que comme ça… » Sébastien, lui, collectionne quelque 30000 pièces. Il en a échangé entre 200 et 300. « Comme j’en ai un peu plus, je suis plus difficile », indique-t-il. Sa fierté ? Une vieille capsule du champagne Bellefon, Une pièce qu’il a rangée avec les autres dans un flacon… d’analyses vétérinaires, « un peu plus grand que celui destiné aux Hommes ».

Besserat_de_BellefonUn peu partout sur le parking, des grappes de collectionneurs concluent des affaires. Jusque même dans les camping-cars ! À l’intérieur des deux salles, les espaces d’échanges sont pris d’assaut. Patrick, 60 ans, vient tout droit de l’Eure. Ce placomusophile possède quelque 24000 capsules. Il a apporté avec lui une partie de ses doubles qu’il a fait tenir dans un gros sac. « Je finis les séries en priorité, précise-t-il. Mais comme il y a toujours des nouveautés, on n’en voit jamais le bout ! » Ce collectionneur a déniché des capsules du champagne Abelé « sourire de Reims », une rosée foncée et blanche, et une autre bleutée. Sans oublier celle de la cuvée Titanic. Outre les échanges, il en a acheté auprès des 76 exposants.

abele_sourire_Reims        Abele_Titanic

Pour la 25e édition de la bourse d’échanges multicollections, un peu plus de 1700 visiteurs ont fait le déplacement. « Un chiffre stable », se réjouit Daniel Aubertin, trésorier de la section philatélie de l’Amicale laïque qui organise cet événement. Des Français de tout l’Hexagone bien sûr, mais aussi des Belges, des Italiens, des Espagnols et même un couple de… Russes. « Ça fait 20 ans que je viens là, assure Vincent, la quarantaine, originaire de Fère-Champenoise. J’aime bien cette ambiance conviviale. Et puis, c’est l’occasion de tous se retrouver ». « On se ravitaille en champagne en même temps, avoue Patrick de l’Eure. Je ramène 150 bouteilles pour moi, ma famille, mes collègues… On fait le plein pour l’hiver. »

Source :L’Union – L’Ardennais

Une charte pour les associations philatéliques rennaises

« Qui se ressemble s’assemble » dit le dicton. Quatre associations rennaises, l’ Amicale Rennaise Philatélique, le Philatelic’ Club de Vern, l’ Association Grégorienne de Philatélie et PHILAPOSTEL Bretagne ont signé Dimanche 23 Novembre une charte afin de s’entraider et d’œuvrer pour le développement de la Philatélie sur le périmètre de Rennes Métropole.

Cette signature fait suite à une volonté commune de revisiter un précédent document qui avait été rédigé le 4 Mai 2000. Vous trouverez ci-joint cette charte et ci-dessous le cliché  qui a immortalisé l’événement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERACi-joint également le compte-rendu de la dernière réunion mensuelle : prochain rendez-vous des adhérents PHILAPOSTEL Bretagne Jeudi 11 décembre à 18h30 (et à partir de 15h30 pour les échanges)