1920 : année olympique #4

Après les « griffes Tram » et le ballon monté « Ville d’Orléans » nos amis belges du CRPJ (Cercle Royal Philatélique de Jemeppe sur Meuse, près de Liège) nous proposent une étude très complète sur les jeux olympiques d’Anvers de 1920. En voici la 3e partie (revoir les précédentes parties) : après la série initiale de 1920, les surchargés de 1921 et les différentes variétés, penchons-nous sur les marques postales :

Les marques postales

 

Les empreintes réalisées pour cette manifestation sont d’un grand intérêt. Pour les marcophiles ce fut l’occasion d’ajouter quelques pièces à leur collection et notamment la recherche de l’oblitération de propagande (oblitération mécanique à slogan) utilisée dans différents bureaux postaux afin de promouvoir l’événement.

Le texte de la flamme se lit « VII e OLYMPIADE ANVERS AOUT – SEPTEMBRE 1920 ANTWERPEN AUGUSTUS – SEPTEMBER » ou « VIIe OLYMPIADE ANTWERPEN AUGUSTUS – SEPTEMBER 1920 ANVERS AOUT – SEPTEMBRE ».

Ces bureaux au nombre de dix se répartissent sur l’ensemble du territoire. La version à prédominance française (6) a été utilisée par les bureaux de Bruxelles 1, Bruxelles (Midi), Bruxelles (Nord), Bruxelles (Quartier Léopold), Charleroy 1 et Liège 1 ; celle à prédominance néerlandaise (4) par les bureaux d’Antwerpen 1, Antwerpen 6, Gent 1 et Gent 3.

JO1920_29

BRUXELLES (Q.L.) Pli officiel du Comité olympique belge affranchi le 17. VII 1920. à 25 centimes (COB n°171 de la série « Roi Casqué ») à destination de Prague (Comité olympique tchécoslovaque)

Le Comité olympique belge a imprimé l’enveloppe de la Commission.

JO1920_30

ANTWERPEN 6 Carte postale expédiée d’Anvers (Antwerpen) le 22.VIII 1920 à destination de Bruxelles.

Les deux oblitérations gantoises et en particulier Gent 1 (réputée très rare) sont exceptionnellement proposées à la vente.

JO1920_31

Rare oblitération mécanique GENT 1 Carte postale envoyée de Gand (Gent) le 24.VIII 1920 pour Saint-André-lez-Bruges (Sint-Andries)

Outre ces annulations accessibles à tous, un bureau-annexe temporaire dépendant de la perception d’ANVERS I a fonc­tionné du 14 août au 15 septembre 1920 dans le Stade Olympique.

Il fut doté d’une oblitération spéciale ronde de 28 mm de diamètre avec le texte : « ANTWERPEN – ANVERS / VII° OLYMPIADE » ainsi qu’une griffe au même libellé, que l’on peut retrouver sur les étiquettes de recommandation du bureau.

Deux guichets furent ouverts utilisant chacun le timbre à date spécial. L’un vraisemblablement réservé au guichet « public », l’autre étant plutôt utilisé pour les envois spéciaux.

Il est possible de les distinguer car l’un des deux cachets est caractérisé par une brisure du cercle au-dessus des lettres RS du mot ANVERS, l’autre ayant son cercle complet.

JO1920_32

Petite enveloppe datée du 24 VIII 1920 à destination de Bruxelles affranchie avec les trois timbres des JO et annulée avec le cachet à date spécial. Pour ce document, le cercle de l’oblitérateur est entier.

JO1920_33

Oblitération PREMIER JOUR (14 IX 1920) avec différents timbres de la série « Roi Casqué ».

JO1920_33a

 

Remarquez la brisure du cercle au-dessus des lettres RS du mot ANVERS et l’étiquette spécifique pour l’envoi recommandé.

JO1920_34

La rare oblitération ronde de l’événement sur un pli officiel avec les trois timbres émis à cette occasion.

Ci-dessus un document rarissime. La rareté de cette oblitération tient aux faits suivants :

  1. La brièveté de son utilisation (UN mois)
  2. Il fallait payer son entrée au stade pour avoir accès au bureau de poste temporaire.

JO1920_35Selon le journal « LE SOIR » de l’époque, le prix d’entrée au stade était prohibitif. Les compétitions se déroulaient devant 5 à 6.000 spectateurs au maximum.

Toujours dans l’optique publicitaire, notons qu’une série de cinq vignettes ont été émises.

 

JO1920_36

Carte-vue ANTWERPEN 26 VII 1920 Arrivée le 28-7 20 à LONS LE SAUNIER – JURA (France)

 

JO1920_37

Oblitération mécanique ANTWERPEN 6 du 27. VI 1920 pour Bruxelles

 

 

 

 

 

 

 

 

JO1920_38    JO1920_38a
N°179 à 182 sur lettre expédiée en recommandé exprès d’Antwerpen le 13 IX 1920 à destination de Namur. Vignette « VII Olympiade 1920 » et cachet d’arrivée au verso (Namur 13 IX 1920)

JO1920_40JO1920_39Signalons enfin que les cartes postales et en particulier les cartes-maximum illustrant les VIIe Olympiades sont également très prisées.

La carte dite maximum est un document philatélique qui rassemble une carte postale illustrée affranchie du côté de la vue par un timbre-poste, lui-même revêtu d’une oblitération. Les trois éléments de chaque carte doivent impérativement relever du même thème et avoir un rapport avec le même lieu. Donc un maximum de concordances est obligatoire. Notez que la carte doit être de date antérieure à la date d’émission du timbre utilisé pour la constituer ce qui exclut par voie de conséquence bon nombre de cartes « premier jour » ou des souvenirs philatéliques créés par les associations.

Sources : Maisons de vente philatélique – Revue INFO-PHILA n° 23, 24, 33 et 34 – Ecrit paru dans le périodique du cercle LA PHILATELIE HESBIGNONNE – Article 607 de l’AMICALE PHILATELIQUE – Informations CIO (Comité international olympique) – Renseignements et illustrations fournis par Vincent SCHOUBERECHTS et Patrick MASELIS.

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.