Caps’Apprendre #05 : Histoire de la capsule #3

CapsApprendreAvec cette nouvelle rubrique Caps’ApprendrePHILAPOSTEL Bretagne vous aide à tout connaître sur les capsules et leur collection. Bonne lecture !

Histoire de la capsule (partie 3 et fin)

Voici maintenant la fin de l’histoire de la capsule, depuis les années 60.

A partir de 1960 … 

Muselet

Le muselet

A partir des années 60, les capsules à encoches ont commencé à disparaître et furent remplacées par des plaques sans encoches. Les techniques ayant évolué, on pouvait alors éviter les pliures de la tôle à l’emboutissage, bien que les plaques n’aient plus d’encoches. C’est donc ainsi qu’est née la capsule de Champagne appelée plaque de muselet par les professionnels et les collectionneurs.

capsule

La Plaque de muselet ou capsule

La plaque de muselet est maintenant âgée de 177 ans. Inventé par Adolphe Jacquesson en 1844, elle a fêté ses 150 ans en 1994 à Epernay, la capitale du Champagne. Elle est passée aujourd’hui à la postérité et, de simple outil technique, elle est devenue un objet de collection.

Les passionnés commencent des collections thématiques. Certains ne gardent que les portraits, d’autres les monuments, les moulins, les chapelles, les églises ou uniquement les capsules de telle ou telle couleur. Et devant leur multiplication galopante (plusieurs milliers de nouvelles capsules chaque année !), la thématique ou la spécialisation sont même des recommandations désormais ! Même le responsable Placomusophilie de PHILAPOSTEL a renoncé à la collection globale pour ne se consacrer qu’aux capsules de producteurs dont le nom commence par son initiale, M … et il y a déjà de quoi faire !

Quelques maisons de champagne créent des capsules qui ne sont plus destinées à couvrir les bouteilles, mais faîtes uniquement pour la vente aux collectionneurs. Certains vignerons aussi font façonner des capsules de champagne pour ce seul usage et les réservent à leurs meilleurs clients, aux membres de leur confrérie, comme celle de Saint Vincent à Cramant. Les grandes maisons établissent, elles, leurs capsules par millions d’exemplaires. Seules les cuvées de réserve sont faites en plus petite quantité, mais par centaines de milliers tout de même !

Caps_BertrandDelespierre

Un petit producteur

Les petits viticulteurs font fabriquer leurs capsules par dizaines de milliers. Un rosé ou un blanc de blancs peut donner lieu à une capsule en 2000 exemplaires seulement, qui aura de ce fait d’autant plus de valeur…

On ne parle de capsules rares que pour les capsules éditées entre 2000 et 5000 exemplaires. Il existe bien entendu des capsules encore plus rares.

Les fabricants sont amenés à élaborer des capsules sans valeur commerciale qui ne sont pas mises sur le marché. Il s’agit de prototypes imparfaits et certaines sont donc apparues avec des fautes d’orthographe ou des variations typographiques.

Caps_ChiracPresidentUn cas fameux est celui du champagne Pierre Mignon et de sa cuvée « Jacques Chirac Président », diffusé lors de la campagne présidentielle.

Pour des raisons de droit électoral, la mention Président a été supprimée. De fait, la variante Jacques Chirac Président a été beaucoup plus rare pendant les élections.

Caps_Ruinart_RheimsDans un autre genre, on trouve la capsule Ruinart avec la mention « Rheims » (ancienne écriture), plus rare que la même orthographiée « Reims » (écriture contemporaine). Comme pour les timbres, les erreurs d’impression et de couleur renforcent la valeur des capsules de champagne.

Il se produit parfois des différences de bain et la couleur est plus foncée ou plus claire et, avant que le client ne réagisse, 2000 capsules peuvent avoir déjà été écoulées. Cette variation n’est perceptible que par la comparaison. C’est le cas d’une série orange « Brut standard » avec le portrait de la veuve Cliquot.

Attention : les prix des capsules ne sont pas nécessairement liés à leur rareté. Les cotes officielles ont souvent des lacunes et sont remises en cause par de nombreux collectionneurs. Mais il n’existe qu’un seul catalogue …

Avec l’aimable autorisation de Planet’Placomusophile, un site de référence sur cette collection (inscription gratuite sur leur site)

Voir aussi la vidéo « La Placomusophilie : des bulles et de la ferraille »

A suivre …
inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

2 réflexions au sujet de « Caps’Apprendre #05 : Histoire de la capsule #3 »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.