Timbres Magazine : la suite

2020_Timbre_Mag_Couv-N224_ALTNous vous avions annoncé la fin du Timbres Magazine « historique » dès le 17 juin (voir notre article). La société Yvert & Tellier a repris ce magazine et le numéro 224 de juillet-août est bien sorti dans les bacs.
Les abonnés pourront vérifier que la ligne éditoriale est bien conservée, comme l’a annoncé le repreneur. Les non-abonnés pourront acquérir ce nouveau numéro et ainsi encourager cette reprise d’activité.
A noter en particulier dans ce nouveau numéro un article cartophilie sur les mouvements sociaux à Fougères à la fin du XIXè siècle (merci à André pour l’info).

Alors, que pensez-vous de ce nouveau numéro de Timbres Magazine ? Laissez un commentaire !


inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Une réflexion au sujet de « Timbres Magazine : la suite »

  1. Quand j’ai appris que timbres magazine était sur le point de disparaitre, j’ai dit tout haut . Il se passe quelque chose de grave. Vu le ton de ma voix mon épouse a conclu qu’il pouvait s’agir d’un décès parmi nos proches..
    Cette revue est un vrai plaisir qui arrive en fin de mois dans la boite aux lettres. Difficile de s’en passer vu la richesse des articles et notamment depuis que j’ai monté une collection un timbre un pays en utilisant les encarts en milieu de revue.
    Quel soulagement que la reprise ait pu se faire si rapidement. Un grand merci aux équipes anciennes et nouvelles qui ont pu se coordonner pour que la revue continue à arriver dans nos boites aux lettres.

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.