Europa : un très bon cru ?

Je ne sais pas si je suis le seul à penser cela, mais je trouve que les timbres Europa émis cette année sont d’un très bon millésime. Est-ce le sujet des anciennes routes postales qui veut cela, ou bien est-ce que les différentes nations participant au programme Europa se sont particulièrement démenées en cette période de confinement ? Toujours est-il que certaines émissions sont particulièrement soignées, comme celles qui suivent par exemple.

Danemark : Copenhague – Hambourg

Danemark_Europa2020Ce très beau bloc-feuillet a été émis par la poste danoise et se compose de trois timbres, parmi lesquels deux d’entre eux portent la mention EUROPA dans le coin supérieur droit. Les deux timbres EUROPA représentent respectivement Copenhague et Hambourg, car ce sont les points de départ et d’arrivée du tout premier itinéraire postal du Danemark, même si l’arrivée était en Allemagne.

L’itinéraire a marqué la naissance du service postal danois, qui a été créé par le roi Christian IV, à travers un décret royal de 1624. À cette époque, le service postal comprenait neuf itinéraires postaux, la route Copenhague-Hambourg étant de loin la plus importante.

Le bloc-feuillet représente une carte du Danemark en arrière-plan, ainsi qu’une reconstitution de l’arrêté royal. Les deux timbres, présentant certaines des caractéristiques populaires de la ville qu’ils représentent, sont accompagnés d’un troisième timbre (non Europa), représentant l’un des courriers postaux à cheval – les tout premiers facteurs danois.

Les deux timbres EUROPA sont libellés à 30,00 DKK et le dernier timbre à 10,00 DKK.

Iles Féroé : mer et montagne

Bien que le voyage de Copenhague à Hambourg ait dû être long à cheval, il ne se compare même pas à l’environnement difficile auquel les facteurs ont dû faire face aux îles Féroé. Les deux timbres EUROPA des îles Féroé illustrent les conditions difficiles rencontrées dans ce pays montagneux.

Feroe_Europa2020

Les deux timbres sont constitués d’une carte qui montre un ancien itinéraire postal. Le premier timbre montre l’itinéraire de Klaksvik à Viðareiði, et juste en regardant l’illustration à côté de la carte, vous pouvez en imaginer la difficulté.

L’illustration met en évidence une situation spécifique dans les années 1890, où deux facteurs de la poste traversaient une montagne par la route, lorsqu’ils se sont retrouvés pris dans une énorme tempête de neige. Comme ils n’avaient aucun moyen de quitter la montagne à temps, ils ont essayé de trouver un abri, en construisant un mur de pierre pour se cacher derrière. En raison de l’immense froid, les facteurs ont dû rester actifs, alors ils ont fini par construire et abattre le mur de pierre toute la nuit, juste pour se tenir au chaud. Dès l’aube, ils ont réussi à descendre de la montagne en toute sécurité.

Le deuxième timbre représente l’un des navires utilisés pour le transport du courrier entre les îles. Le navire sur l’image a été utilisé pendant plusieurs années comme principal moyen de transport entre deux des îles principales, et il a été utilisé jusqu’en 1965, date à laquelle un plus gros ferry a été mis en service. Le navire sur le timbre s’appelait Olavur du nom du tout premier maître de poste sur cette route particulière, décédé en 1947, lorsque son bateau a coulé lors d’une tempête dans la mer agitée.

Les deux timbres ont une valeur faciale de 17,00 DKK.

Liechtenstein : entre Allemagne et Italie

Au Liechtenstein, les anciennes routes postales étaient fréquentées par le Lindau Messenger Service – un service postal qui assurait la liaison entre les villes de Lindau en Allemagne et Milan en Italie, en passant par le Liechtenstein.

Les deux timbres sont imprimés en niveaux de gris, uniquement agrémentés par la couleur jaune utilisée pour mettre en évidence des détails spécifiques sur les timbres, tels que le sac porté par le facteur à cheval, le côté de la diligence ou encore le klaxon postal représenté dans le partie inférieure droite des timbres.

Liechtenstein_Europa2020

Les deux timbres représentent un facteur à cheval, parcourant la route Lindau-Milan, ainsi qu’une diligence transportant à la fois le courrier et les passagers entre les deux villes. Les timbres sont émis dans le cadre d’un bloc-feuillet de deux fois deux timbres, et le bloc lui-même représente le front de mer de Lindau, où l’entrée du port est flanquée d’un beau phare d’un côté et d’une sculpture de l’autre. Ici, un navire est représenté alors qu’il quitte le port et entre dans le lac de Constance.

Les timbres sont tous deux libellés à 1,50 CHF.

Norvège : la pente raide

En Norvège, le timbre EUROPA de cette année représente la très belle route de Vindhella, qui faisait partie d’une ancienne route postale, reliant Bergen et Oslo, anciennement connue sous le nom de Christiania. L’itinéraire initial conduisait directement sur un col de montagne, et ce fut un voyage éprouvant pour les facteurs, car ils devaient porter les sacs postaux sur le dos, et devaient subir une forte déclivité, tant en montant qu’en descendant.

En 1793, la route Vindhella fut améliorée pour devenir une véritable route qui aurait permis l’accès aux voitures à cheval. Mais bien que la route soit bien construite, l’inclinaison restait trop raide pour l’équitation …

Norvege_Europa2020

Dans les années 1840, la route a été refaite et un virage supplémentaire a été ajouté pour aplanir son inclinaison. Bien que la route soit encore extrêmement raide, elle est bien meilleure désormais. C’est un chef-d’œuvre d’architecture et d’ingénierie, et aujourd’hui la route de Vindhella est considérée comme l’un des plus beaux endroits à visiter en Norvège. En voyant la beauté de la région, il est parfaitement logique de voir ce timbre au milieu d’un bloc-feuillet représentant la belle route bien construite qui traverse la nature sauvage, parmi les montagnes.

Guernesey : à voile et à vapeur

Jetons à présent un œil à ce magnifique bloc-feuillet émis par la poste de Guernesey. La feuille se compose de six timbres représentant des navires postaux à travers l’histoire – deux des timbres font partie de la série des timbres EUROPA, et les quatre autres sont des timbres Guernesey classiques.

Avant les avions, la seule façon pour Guernesey de rester en contact avec le reste du monde était la voile. Il est donc parfaitement logique que Guernesey ait décidé de souligner l’utilisation de la navigation pour les envois postaux. Les timbres de l’émission naviguent du comte de Chesterfield, premier voilier à transporter du courrier entre Guernesey et l’Angleterre, jusqu’au Sarnia, le plus grand et le plus moderne bâtiment à desservir les îles anglo-normandes, qui est entré en service en 1961.

Guernesey_Europa2020Il est intéressant de voir l’évolution de la navigation et de la voile, en comparant les navires au fil du temps, et plusieurs navires sont assez impressionnants à eux seuls. Le bloc-feuillet représente le port de Guernesey, avec un ferry entrant dans le port au moment de la photo.

Les timbres ont des valeurs faciales étalées entre 50p et 1,02 £.

France : brouette ou caveau ?

Europa_2020Sans chauvinisme aucun, saluons cette belle émission de La Poste pour ce thème EUROPA. C’est au milieu du XIVè siècle que le pouvoir royal établit la poste aux chevaux. L’organisation repose alors sur deux métiers emblématiques : les postillons accompagnent les sacs de dépêches et les courriers ; les maîtres de poste, qui ont payé cher le privilège de tenir des relais de poste officiels positionnés toutes les sept lieues. Ce système détermine des routes de poste, fréquemment cartographiées depuis 1632, et entretenues par les ingénieurs des Ponts et Chaussées depuis 1747.  Cette trame routière demeure encore lisible à travers nombre de routes nationales automobiles.

Et puis ce courrier est transporté par différents véhicules, qui seront tour à tour appelés ou surnommés « brouette », « panier à salade », ou encore « caveau ambulant », ce qui vous laisse imaginer leur confort !

Finlande : Père Noël hors jeu ?

Finlande_Europa2020Enfin, et comme toujours, certains services postaux proposent des idées créatives pour les timbres EUROPA, et c’est certainement le cas cette année pour la Finlande, qui a choisi sa plus ancienne route postale … celle du Père Noël et de la voie des airs !

Personnellement je trouve que la Finlande exagère en se servant de ce personnage mondialement connu dont on ne sait même pas s’il est originaire de Finlande, du Pôle Nord, ou du Ciel ! Je déclare donc cette émission hors jeu : et vous, qu’en pensez-vous ? 😉

Voir les 49 timbres EUROPA 2020 sur le site Phil’Ouest de notre ami Bernard.

 


inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

3 réflexions au sujet de « Europa : un très bon cru ? »

  1. J’ai toujours été un amateur de cette émission « commune » par le dessin choisi de concert au début, par la variété des illustration comme pour cette année. Mais savez vous qu’une collection 2000 à ce jour est bien plus difficile à réunir (et coûteuse aussi) que 1956/1999 ? C’est sans doute la thématique la plus sérieuse car mieux encadrée et réaliste. Quand vous collectionnez la peinture que viennent faire des timbres de peintures de Goya ou de Monet au BANANA ou du Kouchtesistan qui n’en n’ont aucune dans le musée national du pays.
    Et cette année Guernsey a encore fait une entourloupe car pour avoir deux timbres il faut en acheter six. Perfide Albion et ses îles.

    J'aime

  2. Je collectionne le thème EUROPA depuis de nombreuses années et ce n’est pas toujours évident de se procurer toutes les émissions qui sont de plus en plus nombreuses. Pour espérer tout avoir, il est indispensable de s’abonner. De plus certaines se déclinent en plusieurs produits (timbre, timbre adhésif, bloc) et les prix sont parfois assez élevés.
    Malgré ces remarques, on a le plus souvent de très belles émissions. Pour le thème retenu en 2020, on retrouve très souvent le cheval comme illustration.

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.