Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #04

Dans la série « on peut bien rire de tout » … et puis il y a prescription, l’article du Bulletin des PTT en date du 27 janvier 1898 :

« Mort de M. Courtois – Le décès de M. Courtois a causé une douloureuse émotion dans tout le personnel de Paris : on a appris sa mort avant de savoir qu’il était malade, tant a été rapide l’issue fatale de la terrible maladie (ndlr : pneumonie) qui l’a emporté. »

Ses proches auraient-ils appelé le prêtre avant le médecin ? 😉

A noter également que, sur le Bulletin du 03 février suivant, pas moins de 3 pages sont consacrées aux obsèques du « regretté M. Courtois, enlevé prématurément à l’affection de sa famille », où l’on peut lire la nombreuse liste des personnalités présentes, et où 2 pages retranscrivent intégralement « le remarquable discours suivant, dont nous sommes heureux de reproduire le texte ». Rassurez-vous, je ne reproduirais pas ici ce discours, mais seulement un passage qui prête à réfléchir :
 » Courtois n’était pas de ceux qui croient que la science qu’on apprend dans les livres peut tenir lieu des leçons de l’expérience et de la pratique professionnelle. […] Il n’admettait pas qu’on pût songer à abaisser le niveau de la condition du personnel ». Certains cadres actuels des entreprises pourraient en faire leur maxime aujourd’hui …



inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.