Le Covid-19 profite à certains …

USA_container-ship-stamp-2011

navire container – 2011

Le service postal des États-Unis a recommencé à utiliser des navires pour acheminer le courrier vers l’Europe.

L’USPS a révélé dans un communiqué daté du 23 avril que trois jours plus tôt, elle s’était tournée vers un navire pour transporter du courrier qui devait normalement traverser l’Atlantique par avion. Le navire, qui a quitté le centre de service international USPS JFK à New York, devait arriver à Rotterdam aux Pays-Bas le 7 mai. Après le déchargement et le traitement, il s’agira au total d’un voyage… de 21 jours pour le courrier qui ferait généralement le voyage transatlantique pendant la nuit.

All_Container

DDR – 1978

Le navire transporte du courrier pour 10 pays européens dans cinq conteneurs qui pèsent plus de 72 000 livres (33 tonnes env.). Les 10 nations destinataires sont l’Autriche, la République tchèque, le Danemark, la Finlande, la Hongrie, les Pays-Bas, la Pologne, l’Espagne, la Suède et la Suisse.

Le communiqué précise que l’USPS a recommencé à utiliser des navires en raison «du transport aérien limité résultant des annulations et des restrictions généralisées des vols» causées par la pandémie de coronavirus COVID-19. « Cette option restera en vigueur jusqu’à ce qu’une capacité de transport aérien suffisante soit disponible ».

Il y a des années, le service postal a décidé d’abandonner le transport maritime du courrier, optant pour l’envoi de courrier de première classe à l’étranger sur des avions de ligne commerciaux. En 2007, l’USPS a abandonné l’envoi de lettres en Europe par bateau, car le processus était devenu trop coûteux.

Oman_container_1998

Oman – 1998

La crise des coronavirus a provoqué une forte baisse du nombre de vols transatlantiques, créant un problème pour le service postal et un arriéré de lettres et de colis destinés à l’Europe. Le courrier prioritaire, le courrier de première classe et le courrier aérien de surface international et le courrier M-bag sont affectés.

Le service postal a averti les expéditeurs qu’il pourrait s’écouler encore quatre jours après l’arrivée du navire à Rotterdam pour que le courrier soit livré en Europe.

Bon, c’est pas du J+1, mais …


inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.