Phil’Apprendre #40 : Préoblitérés

PhilApprendreAvec ce nouveau numéro de Phil’ApprendrePHILAPOSTEL Bretagne vous aide à connaître et reconnaître les timbres préoblitérés. Bonne lecture !

Les Préoblitérés

T_Preo_1Un timbre préoblitéré est un timbre-poste surchargé d’une marque équivalant à une oblitération. Vendus en grand nombre, ces timbres ne sont acceptés par l’administration postale émettrice que s’ils affranchissent un envoi en grand nombre et en un seul jour. C’est pour cette raison que certains des premiers timbres préoblitérés portaient la date du jour d’utilisation.

Preo2L’administration économise ainsi le temps destiné à l’oblitération ; parfois, elle accorde un prix préférentiel aux acheteurs de ces timbres. Progressivement, ces timbres sont remplacés par des marques préimprimées sur les emballages des plis.

En France, des timbres préoblitérés ont été confectionnés par les postiers dès les années 1860 pour faciliter l’affranchissement et l’oblitération d’envois en grand nombre par un même expéditeur, souvent une entreprise de commerce.

Preo3Après une expérience de timbres surchargés spécialement en 1893, les préoblitérés de France sont régulièrement émis à partir de 1920.

Réalisés sur des timbres autres que les séries d’usage courant à partir de 1954 avec le type Coq qui est le premier timbre servant uniquement aux préoblitérés. Cette série sera suivie à partir de 1964 de séries thématiques illustrées : Preo4monnaie gauloise, signes astrologiques, champignons, monuments, éléments naturels, instruments de musiques et orchidées.

Ces timbres préoblitérés seront vendus à l’unité aux collectionneurs à partir de 1965.

Contexte de réalisation des préoblitérés

Nous avons tous vu passer, ces dernières dizaines d’années, des lettres ordinaires affranchies avec des timbres de service, des préoblitérés, etc. Mais il fut un temps où l’administration postale était beaucoup plus pointilleuse concernant l’usage des timbres qu’elle émettait.

Preo5A cette période, les timbres « préoblitérés d’avance » étaient employés uniquement dans le cadre de l’usage qui leur était dévolu. Ce cadre n’est autre que l’affranchissement en nombre des imprimés.

En d’autres termes, JAMAIS on n’en trouve sur des lettres ordinaires. De plus, JAMAIS (ou alors dans le cas rarissime d’une erreur d’un postier) ils n’ont reçu une marque quelconque d’oblitération.

Et les faux ?

Preo_Faux3En conséquence, si vous voyez proposés à la vente (et le cas se présente souvent) des préoblitérés classiques ou de 1920-22 avec oblitération, fuyez sans vous retourner !

Il s’agit presque à coup sûr de la production d’un faussaire « à la petite semaine » ayant trouvé plus rentable d’effectuer des fausses surcharges sur des types Sage ou des Semeuse oblitérés (puisqu’il s’en trouve des cargaisons sur le marché), que sur des timbres neufs (un peu moins fréquents et plus onéreux). (voir les 3 exemples ci-contre et ci-dessous)

Vous avez aimé ? Vous avez des infos complémentaires ? A vos commentaires !

A suivre …
inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.