Micronations #08 : Crush

Une micronation se dit d’une entité créée par un petit nombre de personnes, qui prétend au statut de nation indépendante ou qui en présente des caractéristiques, mais n’est en aucune façon reconnue comme telle par les nations officielles ou par les organismes internationaux.

Certaines micronations ont de véritables prétentions à l’indépendance, alors que d’autres relèvent plus de la fantaisie ou du folklore. Elles ne doivent pas être confondues avec les micro-États — pleinement reconnus, comme Nauru, Saint-Marin, Andorre, Monaco, le Liechtenstein ou le Vatican.

Crush1

Certaines d’entre elles émettent leurs propres timbres et monnaies, et donc intéressent potentiellement les collectionneurs. PHILAPOSTEL Bretagne vous propose avec cette nouvelle série d’articles d’en découvrir certaines. Aujourd’hui : la Crush Local Post.

Depuis 2002, on peut retrouver la trace de quelques belles séries de timbres sur les trains émises pour noël par la « Crush Local Post ».

Cette poste locale est plus une commémoration d’évènement que l’identification d’un quelconque territoire. En effet, situé au Etat-Unis, le lieu « Crush, Texas » a eu son court moment de gloire morbide en 1896.

Crush2

George W. Crush, le représentant commercial  de la société de chemin de fer traversant Waco à cette époque (Katy Railroad), organisa un évènement publicitaire pour la destruction de deux locomotives.

Comment rendre la destruction de locomotives assez intéressantes pour attirer la foule et les médias ? Tout simplement en les envoyant sur les rails l’une face à l’autre…

Crush3

L’évènement rassembla près de 40 000 curieux au lieu des 20 000 attendu et donna naissance le temps d’un après midi à un « village commercial » improvisé comprenant de la restauration et des vendeurs de différents états qui fût surnommé « Crush, Texas ».

Crush4

En fin de journée les deux locomotives furent envoyées l’une contre l’autre et les machines surchauffées ont fait voler des morceaux de métal brûlant à travers la foule.

Ce jour là, 2 spectateurs sont décédés et un journaliste du Dallas Morning News y a perdu un oeil…

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.