Un billet sex au Royaume Uni !!

Connaissez-vous le billet de 50 roupies des Seychelles qui a fait scandale au point d’être enlevé de la circulation en 1973 ?

Num_Seychelles-1972-SexLa reine Elizabeth dans un cadre enchanteur !

Nous sommes au début des années ’70, les Seychelles font encore partie de l’Empire Britannique. Le pays met en circulation un billet de 50 roupies à l’effigie de la Reine Elizabeth. A droite d’une jolie scène de mer dans l’archipel des Seychelles et représentant sur la droite des palmiers.

Ce billet fait partie d’un ensemble de billets où la Reine Elizabeth apparaît très digne dans diverses mises en scènes exotiques. Oui, mais voilà, caché dans les feuilles de palmier, on distingue très clairement le mot « Sex ».

Num_Seychelles-1972-Sex2

Il peut bien évidemment s’agir d’une coïncidence… Le dessinateur du billet ne pensait pas forcément à mal… Mais le mal est fait ! Très vite, le gouvernement prend la décision de changer le billet et détruit les billets qui lui reviennent, les échangeant contre des billets neufs moins controversés !

Num_Seychelles-20r-1971

Un autre billet de la même série

Des billets de grande valeur

Le billet avait à la base une valeur de 50 roupies, soit à peu près 3 euros et 50 cents. Du fait de sa rareté, sa valeur a considérablement augmenté. Sur les sites d’enchères, le prix de ces billets mis en vente est supérieur à 500€. Donc, si vous en possédez un dans votre collection, sachez que cet objet est de belle valeur.

Source : blog Delcampe

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.