Assignat, monnaie d’une époque troublée

L’assignat voit le jour au lendemain de la Révolution Française. Il s’agit de billets émis en France, devenus papier monnaie durant la période de 1790 à 1796. Ces billets sont remboursable en espèces. Face à un besoin d’argent pour rembourser la dette de la France et faire vivre la Révolution, les dirigeants décidèrent de saisir les biens de l’Eglise (estimés à 1/3 des terres de France).

Assignat1

Ce sont donc ces biens nationalisés qui garantissent la valeur d’un assignat. L’état transmet les biens nationaux aux communes qui les achètent pour les revendre, après valorisation, aux particuliers.

Assignat2

L’assignat, monnaie forcée

L’assignat devient monnaie forcée pour toute transaction de quelque nature qu’elle soit. Pour ce faire, la détention d’or ou d’argent est passible de lourdes peines.

Il a été émis pour 45 milliards de Livres d’assignats pour une valeur de biens nationaux estimée à seulement 4 milliards. Par conséquent, l’assignat n’a cessé de perdre de la valeur. Par exemple, 100 livres assignats en 1790 ne valaient plus que 6 livres en numéraire en 1796.

Assignat3

En 1796, l’assignat est retiré de la circulation. L’assignat peut avoir beaucoup de valeur à l’heure actuelle en fonction de sa rareté.

Source : blog Delcampe

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.