Le Carton Voyageur

CP_JeteurSortLa dernière Assemblée Générale de PHILAPOSTEL Bretagne nous a permis de visiter le Carton Voyageur, Musée de la Carte Postale installé à Baud depuis une vingtaine d’années, et depuis 3 ans dans des locaux tout neufs.

Et même si nous avons déjà évoqué longuement et en quatre épisodes l’histoire de ce petit carton voyageur (voir ici), c’est l’occasion de revenir sur certains aspects de la Carte Postale redécouverts pendant cette visite.

Si la carte postale est originaire d’Autriche en 1869, la France n’a pas été en reste puisque dès 1870 les premières cartes-poste voient le jour. Durant le siège de Paris, la section des Postes de la capitale crée ces cartes-poste : elles sont « en carton d’un poids de 3 grammes au maximum, et de 11 centimètres de long sur 7 centimètres de large et portent, sur l’une des faces l’adresse du destinataire et, sur l’autre, la correspondance du public ». Ces « formules postales » seront très utilisées durant les cinq mois suivants. Contrairement aux cartes de 1872, elles sont fabriquées et vendues par des entreprises privées, et affranchies par l’utilisateur pour « envoi ouvert » par ballon monté, avec l’adresse du destinataire d’un côté et la correspondance de l’autre.

CP_BallonMonte

En 1872, la loi officialise la naissance de la carte postale en France. Deux modèles à 10 et 15 centimes voient le jour. Il s’en écoulera plus de 7 millions d’exemplaires dès la première semaine ! Cette fois exclusivement imprimées par l’administration des Postes, ces cartes se présentent sous la forme de cartons de 8×12 cm, avec un côté vierge destiné à la correspondance et l’autre imprimé pour l’adresse.

CP_1874

En 1889, les premières cartes postales illustrées françaises sont éditées à l’occasion de l’Exposition Universelle. Cinq gravures de la Tour Eiffel, réalisées par Léon-Charles Libonis, se vendront à 57.500 exemplaires pendant vingt jours. Le marseillais Dominique Piazza prendra ensuite l’initiative d’utiliser la photographie sur les cartes postales, ce qui sera repris par les différents éditeurs et participera à son essor fulgurant.

CP_Reconstitution

Dès lors, la carte postale devient un support qui permettra de relayer visuellement des informations jusque là uniquement narrées par les journaux. Avec des exemples assez curieux comme cette représentation ci-dessus … d’une reconstitution de meurtre.

CP_Costumes

D’autres sujets plus classiques comme les photos de coiffes et costumes (bretons ou d’ailleurs) seront grandement représentés sur les cartes postales. Plus confidentielles, ces cartes représentant les métiers dont certains originaux comme le « jetoux de sort » en début d’article, ou le tireur de cartes ci-dessous.

CP_TireurCartes

Si vous souhaitez visualiser tous ces aspects de la carte postale, n’hésitez pas à rendre visite au Carton voyageur ! Voici la brochure de ce qui est devenu récemment un des Musées de France. Bonne visite !


inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.