Les insolites de la collection #77 : tégestophile

Si vous êtes un fidèle lecteur de notre site, vous savez ce qu’est un tégestophile ! Bon, si vous ne vous en souvenez pas, vous avez droit à une séance de rattrapage.

Tegestophile1

À Gourdon, tout le monde connaît Henri et Ginette Gutierrez : de 1968 à 1998, ils ont été les patrons du mythique café «Le Divan», l’un des plus anciens cafés de Gourdon en activité. Henri et Ginette sont depuis longtemps des tégestophiles, c’est-à-dire des collectionneurs de chopes à bière. Ils en possèdent plus de 400, toutes différentes. Nous les avons rencontrés au milieu de leur impressionnante collection.

Comment est née cette collection ?

Tegestophile2Le hasard. Un jour dans les années 1970, dans un restaurant, nous avons eu un coup de cœur pour une superbe chope à bière, et à notre demande le restaurateur a accepté de nous la céder. Ce fut le point de départ de notre collection. Et depuis nous avons continué régulièrement a en acquérir ; et aussi, connaissant notre passion commune, des amis nous en offrent régulièrement.

Quels sont les modèles et les caractéristiques des chopes ?

Le mot «chope» en alsacien signifie «grand verre à bière». Elle existe depuis le XVIe siècle, c’est un récipient cylindrique, muni d’une anse et parfois d’un couvercle rabattable. Elle peut être en bois, en porcelaine, en étain en grés, en verre. Elles sont devenues un support commercial sûr pour les brasseries qui fournissent leurs bières, marquées de leurs couleurs aux débitants de boisson. Il en existe une grande variété de formes, de motifs et d’illustrations qui font notre bonheur.

Tegestophile3L’histoire des chopes à bière s’associe aussi à l’histoire de l’Europe : ainsi en Allemagne, pendant longtemps, la coutume voulait que l’on offre à un soldat finissant son temps militaire de service actif, comme la tradition de la quille en France, une chope ornée. Certaines sont très belles, avec des sculptures en relief représentant des scènes de la vie militaire ou amoureuse. À l’intérieur de certaines on peut voir, une fois celle-ci vidée, des images coquines en filigrane.

Que souhaitez-vous pour votre collection ?

Nous hésitons, peut-être les vendre ? Mais nous aimons notre collection. Sachez que si toutes ces chopes étaient remplies de bière, nous en aurions plus de 500 litres à boire !

Source : La Dépêche

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.