Et pourtant c’est vrai !

C’est un morceau de métal brillant qui combine deux objets favoris des allemands : le cash … et la bratwurst (saucisse) avec une sauce au curry !

All_CurryWurst1Cette combinaison apparemment inprobable peut être vôtre pour seulement 13 €, grâce à la Staatliche Münze Berlin, une entreprise de monnaie basée à Berlin qui produit 20% de toutes les pièces en euros de l’Allemagne. La Monnaie vient de lancer une pièce commémorative célébrant – eh oui ! – les 70 ans de la currywurst, pièce en vente pour les numismates … et les amateurs de saucisses. Malheureusement sans cours légal, quelques 2.500 exemplaires sont disponibles à l’achat.

Cette pièce célèbre sept décennies depuis que Herta Heuwer, femme au foyer née à Königsberg, a ouvert pour la première fois une boutique de collations dans l’ouest de Berlin. Le 4 septembre 1949, la circulation piétonnière était faible et elle eut le temps de faire des expériences en mélangeant poivrons doux, paprika, ketchup à la tomate et poudre de cari, puis en servant la sauce obtenue bien chaude sur une saucisse fraîche tranchée et frite.

All_CurryWurst2Ce faisant, elle a inventé un désormais classique de Berlin et même un culte pour les étudiants à court d’argent, les mouches affamées et les hordes de touristes. Quelque 800 millions de currywursts sont consommés chaque année en Allemagne, selon le musée de la currywurst de Berlin (eh oui, on ne rigole pas : elle a même son musée !). Cette « spécialité culinaire » serait même le plat favori de la chancelière actuelle Angela Merkel et de son prédécesseur, Gerhard Schröder.

All_CurryWurst3Herta Heuwer est décédée en 1999, emportant avec elle les spécificités de sa recette (Elle l’aurait même caché à son mari !). La boutique avait tout de même bien grandi puisqu’elle a employé jusqu’à 19 femmes à son apogée, avant de fermer ses portes dans les années 1970. Cela n’a pas empêché des centaines d’autres stands de saucisses et de brasseries à travers le monde de s’attaquer à la currywurst, certaines des versions les plus haut de gamme de  Berlin se vendant même au-delà du coût de la pièce commémorant l’invention du plat – et servie avec un verre de champagne.

Dans cette pièce d’argent, Heuwer et sa création sont célébrés pour la postérité, bien que les représentations des deux soient très peu flatteuses, c’est le moins qu’on puisse dire.


inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

2 réflexions au sujet de « Et pourtant c’est vrai ! »

  1. A quand la pièce avec de la coquille d’oeuf pour célébrer l’omelette d’Anette Poulard ou celle avec une rouelle d oignon pour rendre hommage à la Mère Soubise….
    Bonne journée et bon appétit à tous

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.