Musique : l’invasion britannique

Si vous aimez la musique, vous avez probablement entendu parler de l’invasion britannique, une époque aux États-Unis où la musique était dominée par des artistes … britanniques.

Beatles1Ce phénomène culturel a débuté au milieu des années 1960, quand de jeunes musiciens et de groupes de rock britanniques ont commencé à attirer l’attention des Américains jusqu’à ce qu’ils dominent complètement leurs charts.

Tout a commencé avec

les Beatles – les leaders incontestés de l’invasion britannique. Franchement, il est assez difficile d’imaginer que cette invasion se produise sans les Beatles. La conquête américaine des Beatles a été phénoménale et, à un moment donné, ils ont occupé les 5 premières positions du prestigieux palmarès Billboard Hot 100. À ce jour, aucun autre musicien n’a occupé le top trois. Le groupe a ensuite composé un certain nombre de classiques du rock et beaucoup ont été interprétés par différentes générations après eux.

En 2007, la Grande-Bretagne a publié 6 timbres célébrant 6 des albums publiés par les Beatles au cours de leur vie commune. Les 6 timbres incluent les couvertures de With the Beatles, Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band, Revolver, Abbey Road, Help !, et Let It Be.

Beatles2

Bien sûr, l’invasion britannique n’a pas concerné que les Beatles. Néanmoins, c’est leur popularité qui a contribué à créer une impression substantielle sur la musique britannique. Parmi ceux qui ont créé le battage publicitaire et obtenu des succès dans les charts américains, on trouve des groupes tels que Dave Clark Five, les Rolling Stones, Herman’s Hermits, les Hollies, les Animals, les Kinks, les Searchers, et bien d’autres.

Le groupe britannique suivant à avoir du succès dans les palmarès musicaux américains était les Rolling Stones, qui ont réussi à occuper 8 fois la tête du Hot 100. Contrairement à la plupart des groupes, les Rolling Stones ont réussi à rester ensemble même après de nombreuses années dans l’industrie. Aujourd’hui, les Rolling Stones sont incontestablement l’un des plus grands groupes du monde. Ils restent le lien tangible avec l’ère de l’invasion britannique.

Stones

En 2003, l’Autriche a publié une mini-feuille présentant les Rolling Stones et chacun des membres du groupe : Keith Richards, Mick Jagger, Charlie Watts et Ronnie Wood.

La scène musicale américaine a pourtant eu un certain nombre de musiciens et d’interprètes talentueux au cours de cette période.

Il n’existe aucune explication solide quant à la raison pour laquelle les Américains ont adopté la musique britannique avec un tel zèle. Les théories sont nombreuses, mais la vraie raison restera mystérieuse.


inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.