Les anti-suffragettes

Nous avons déjà parlé du mouvement des suffragettes lors de l’émission d’une série de timbres en leur honneur en Grande-Bretagne. Mais saviez-vous qu’entre 1908 et 1912, les cartes postales anti-suffragette sont sorties à foison, montrant les préjugés auxquels le mouvement était confronté lorsqu’il tentait de garantir le droit de vote aux femmes.

CP_Suffragette1

Suffragettes sur le chemin de la guerre « sautez sur lui, ce n’est qu’un homme »

Elles décrivent des femmes célèbres, telles que Lady Emmeline Pankhurst, comme violentes, indisciplinées, dominatrices et paresseuses. L’une d’elle montre des Suffragettes attaquant un policier.

D’autres sous-entendent qu’elles étaient fainéantes et ont obligé leur mari à faire toutes les tâches ménagères qui étaient alors considérées comme de la responsabilité des femmes.

On peut ainsi voir un homme en train de laver des vêtements à l’extérieur de sa maison avec le message : « Votre femme est-elle une suffragette? » ou encore celle ci-dessous avec un message similaire.

CP_Suffragette3

« Je voudrais voter mais ma femme ne veut pas »

D’autres images offensantes montrent par exemple un bébé pleurnichant avec la légende «Je veux voter», ou encore une autre avec des militantes dépeintes comme des perroquets.

CP_Suffragette4

Je veux voter !

Une carte postale suggère même que des hommes seraient victimes de discrimination de la part de femmes.

Ces cartes postales montrent pourquoi le mouvement Suffragette est devenu si fort alors que les droits des femmes étaient inexistants et qu’elles étaient confrontées à des stéréotypes épouvantables. À cette époque les cartes postales étaient le principal moyen de propagande disponible pour ceux qui s’opposaient aux droits des femmes. Les messages sont très désagréables et cela démontre à quel point ces femmes étaient fortes et courageuses.

CP_Suffragette2

« Personne ne m’aime – tant pis, je serai suffragette »

Le mouvement Suffragette a été fondé en 1903 et de nombreuses militantes ont été emprisonnées. Plus de 1 000 femmes ont été arrêtées au cours de leur campagne. Jamais autant de femmes n’avaient été emprisonnées pour une cause politique. Les femmes ont exigé le statut de prisonnier politique et, lorsque le gouvernement a refusé, elles ont entamé une grève de la faim, mouvement dénoncé également sur des cartes.

CP_Suffragette5

Comment nourrir une suffragette de force

En novembre 1918, des mois après la fin du conflit, les femmes âgées de plus de 30 ans, qui remplissaient les conditions requises pour obtenir un titre de propriété, ont obtenu le droit de voter. Cependant, il faudra encore 10 ans pour que ce droit soit étendu à toutes les femmes de plus de 21 ans en vertu de la loi sur l’égalité de la représentation des personnes.

Alors, si ces cartes peuvent faire sourire aujourd’hui, rappelez-vous que leur but n’était pas le même à l’époque. Allez, une dernière pour la route 😉

CP_Suffragette6

« La paix à la fin ! »

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les anti-suffragettes »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.