Balade au Jardin du Luxembourg #3

Palais_Luxembourg_803Le jardin du Luxembourg est un écrin de verdure au beau milieu de Paris, dans le 6è arrondissement.

Voici la suite de notre petite visite de ce beau jardin que les Parisiens appellent affectueusement le « Luco », visite agrémentée de photos et d’éléments philatéliques ou cartophiles.

Les statues du jardin

Pas moins de

106 statues agrémentent le Jardin du Luxembourg ! Y flaner nous permet de les découvrir et d’en apprendre un peu plus sur leurs sujets et leurs auteurs. Nous passerons en revue ici quelques-unes de ces statues emblématiques … en commençant par une bretonne …

Les reines et femmes célèbres

La série des Reines de France et Femmes illustres est constituée de vingt sculptures disposées sur la promenade surplombant le parterre central et le grand bassin, devant le palais du Luxembourg. Bien que toutes les statues soient la réalisation d’un sculpteur différent, chacune est conçue sur un même modèle : un portrait en pied d’une personnalité féminine de l’Histoire de France, en marbre blanc. Chaque statue mesure entre 2,30 m et 3,80 m de hauteur et repose sur un piédestal en pierre, comportant en médaillon le nom, les qualités et les dates de naissance et mort du sujet.

Anne_de_BretagneAnne_de_Bretagne_2014_GFAnne de Bretagne  née le 25 janvier 1477 à Nantes, morte le 9 janvier 1514 à Blois, est duchesse de Bretagne de 1489 à 1491 et de nouveau de 1498 à sa mort et, par ses mariages, archiduchesse d’Autriche et reine des Romains (1490-1491), puis reine de France (1491-1498).

Cette statue a été commandée à l’artiste en vertu d’un arrêté ministériel en date du 16 juillet 1844, moyennant la somme de 12.000 F. Elle a été terminée le 21 août 1846 et exposée au Salon de 1847.

marie-stuartMarie_StuartMarie Ire d’Écosse (Marie Stuart, ou Mairi Ire en gaélique écossais) (8 décembre 1542 – 8 février 1587), aussi connue comme Marie, reine des Écossais et reine de France, était une reine du royaume d’Écosse, qui fut emprisonnée en Angleterre par sa cousine, la reine Élisabeth d’Angleterre.

Séduisante, cultivée, courageuse, femme libre de choisir son destin après la mort de son époux François II, elle est le type même de l’héroïne poursuivie par la fatalité. Après 19 ans de prison, elle fut décapitée par sa rivale.

Loin du personnage dramatique, la statue impose une présence élégante et mesurée dans le jardin du Luxembourg. La statue a été commandée à l’artiste en exécution d’un arrêté ministériel en date du 31 octobre 1843, moyennant la somme de 12.000 F. Elle a été terminée le 26 novembre 1846.

Mathilde_de_FlandreMathilde de Flandre (vers 1031 – , Caen), fut l’épouse de Guillaume le Conquérant et donc duchesse de Normandie et reine d’Angleterre. En 1050, elle épouse le duc de Normandie Guillaume le Bâtard (plus tard le Conquérant), fils illégitime de Robert Ier (v. 1010-1035), dit Robert le Magnifique, duc de Normandie, et d’Arlette de Falaise.

Bayeux_TapisLes futurs époux outrepassent alors l’interdiction papale. En 1059, le pape Nicolas II valide rétrospectivement ce mariage à condition que les deux époux fondent chacun une abbaye. Mathilde fonde alors l’abbaye aux Dames de Caen, dédiée à la Sainte-Trinité, et son époux fonde l’abbaye aux Hommes dédiée à saint Étienne.

On a autrefois attribué à Mathilde la réalisation de la très célèbre Tapisserie de Bayeux, ou Tapisserie de la Reine Mathilde, qui relate la Conquête normande de l’Angleterre en 1066. Mais cette thèse est aujourd’hui totalement écartée.

Marguerite_d'AnjouMarguerite d’Anjou (née le 23 ou 24 mars 1430, probablement à Pont-à-Mousson ou Nancy, morte le 25 août 1482 à Dampierre-sur-Loire), princesse de Lorraine et de Bar, est l’épouse du roi Henri VI d’Angleterre. Elle est donc reine consort d’Angleterre de 1445 à 1461 puis de 1470 à 1471.

Le cardinal de Beaufort et le comte de Suffolk William de la Pole convainquent Henri VI que le meilleur moyen de conclure la paix avec la France consiste à épouser Marguerite d’Anjou, nièce du roi Charles VII. Henri donne son accord et charge Suffolk d’aller négocier avec le roi de France. Ce dernier accepte à condition qu’il n’ait pas à payer de dot et qu’il reçoive en échange le Maine et l’Anjou alors sous domination anglaise.

CP_Marguerite_Anjou

Le 23 avril 1445, elle est mariée par procuration, en la collégiale Saint-Georges de Nancy, à Henri VI. Femme active, Marguerite d’Anjou fonde le Queen’s College de Cambridge.

Anne_de_BeaujeuAnne de France, dite Anne de Beaujeu, née en avril 1461 à Genappe (Pays-Bas bourguignons) et morte le  à Chantelle (Allier), fut princesse et régente de France. Fille aînée de Louis XI et de Charlotte de Savoie, encore nourrisson, elle est fiancée au jeune Nicolas de Lorraine, marquis de Pont-à-Mousson. À la suite de la mort du marquis le 27 juillet 1473, ce sera Pierre de Beaujeu, de plus de vingt ans son aîné, frère cadet du duc Jean II de Bourbon, qu’elle épousera.

À la mort de Louis XI en 1483, Charles VIII n’a que treize ans et demi, la majorité royale étant fixée alors à quatorze ans. Anne de Beaujeu exercera la régence, de 1483 à 1491.

Anne_Beaujeu_BF_2017

Anne_Autriche2Anne d’Autriche, infante d’Espagne, infante du  Portugal,  archiduchesse d’Autriche,  princesse de Bourgogne et princesse des Pays-Bas, née le 22 septembre 1601 à Valladolid en Espagne et morte le 20 janvier 1666 à Paris d’un cancer du sein, est reine de France et de Navarre de 1615 à 1643 en tant qu’épouse de Louis XIII, puis régente de ces deux royaumes pendant la minorité de son fils (de 1643 à 1651).

Anne_Autriche

L’échange des princesses, de Paul Rubens

Fille du roi Philippe III (1578-1621), roi d’Espagne (1598-1621), et de l’archiduchesse Marguerite d’Autriche-Styrie (1584-1611), Anne d’Autriche est la mère de Louis XIV, le « roi Soleil », et de Philippe, duc d’Orléans.

Fiancée à l’âge de dix ans, Anne épouse par procuration le 18 octobre 1615 à Burgos, Louis XIII, roi de France et de Navarre ; lors de cette cérémonie, Louis XIII est représenté par le duc de Lerme. Le même jour, à Bordeaux, Élisabeth, sœur de Louis XIII, épouse par procuration l’infant Philippe, représenté par le duc de Guise.

Les princesses ont ensuite été « échangées » sur l’île des Faisans, située sur la Bidassoa, près d’Hendaye.

Sainte_ClothildeClovis-496Clotilde (du germanique hlod, « gloire » et hild, « combat »), née vers 474 ou 475 peut-être à Vienne, Lyon ou à Genève, morte autour de 545 à Tours, est une princesse burgonde, devenue reine des Francs en épousant Clovis, qu’elle contribue à convertir au christianisme.

 

A suivre …

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Publicités

Une réflexion au sujet de « Balade au Jardin du Luxembourg #3 »

  1. effectivement très beau jardin, très agréable pour les balades. j’ignorais complète le surnom le LUCO merci d’éclairer ma lanterne

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.