Retour sur Paris Philex 2018

J’étais de passage samedi 9 pour le salon Philex 2018 et vous propose ci-après un petit compte-rendu de ce que j’y ai vu.

L’affluence était là avant l’ouverture, comme apparemment les jours précédents, et j’avais retrouvé l’ami Olivier qui attendait donc impatiemment avec moi. Il me confirme que Phil@poste est toujours aussi bien organisé et que la veille certains n’ont pas pu être servis (j’avais déjà eu la même info pour le jeudi …).

 

Je file donc au stand La Poste où j’obtiens le numéro 65 dans la file d’attente, ce qui n’est pas une catastrophe. On m’indique environ 45 minutes d’attente, et j’en profite pour rendre visite aux amis de PHILAPOSTEL Ile de France, déjà installés aux machines LISA pour satisfaire les commandes de nos adhérents. Je propose mes services pendant l’attente, et aurai ainsi participé un peu à rendre service.

Le passage au stand La Poste se passe bien et dans les délais annoncés, ce qui me permet d’acheter timbres et blocs pour mes copains timbrés qui m’en avaient fait commande (livraison lundi 18 pour PHILAPOSTEL Bretagne et mercredi 4 juillet pour le PCV). Si le bloc doré du salon est très beau, il n’en est pas de même pour le bloc Orphelins, pâle copie des originaux … et impossible à oblitérer car le timbre à date « dérape » et bave (vendu tout de même 30€ !).

Arrêt au stand Timbres Magazine où je rencontre Gauthier Toulemonde : nous parlons bien sûr philatélie et voyages (il nous prévoit une prochaine aventure sur une île déserte en Indonésie), puis direction le stand PHILAPOSTEL où les collègues sont bien occupés avec une affluence certaine : une vingtaine d’adhésions est déjà recensée !

Juste en face, une expo sur la Grande Guerre avec des documents très intéressants, et à côté, Elsa Catelin explique à une jeune fille les techniques de gravure. Je retrouve ensuite Catherine pour assurer notre mission : trouver un filigranoscope pour le PCV. Deux modèles sont présentés, mais le vendeur ne peut nous les faire essayer car il n’y a pas de prise de courant sur le stand. Il ne s’en sortira pas comme cela : j’ai apporté mes piles ! Après quelques déboires et faux contacts, nous pourrons enfin essayer de déchiffrer quelques filigranes présentes sur les timbres que nous avons apportés. Le choix est fait : il ne restera plus qu’à le commander en bénéficiant des -25% de remise grâce à PHILAPOSTEL !

Les allées des commerçants sont assez fournies, mais contrairement aux deux derniers salons d’automne … pas un chinois en vue cette fois ! Arrêt au stand de l’Académie de Philatélie qui fête ses 90 ans en présentant 90 documents philatéliques de grand intérêt :

  • record du nombre d’EMA (Empreintes de Machines à Affranchir) sur un seul document
  • première marque postale au tampon de Genève
  • essais de fabrication (gomme, oblitération, encre) au XIXè siècle
  • essais de couleurs
  • galvano du Hermès grec
  • etc … dont un document original que je vous proposerai à la prochaine réunion

    Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pause « courrier » avec Olivier où nous faisons la connaissance d’une collègue de PHILAPOSTEL Pays de la Loire qui organisera avec son petit club vendéen un bureau temporaire lors du prochain passage du Tour de France. Et pause sandwich rapide car c’est pas le tout : il reste l’exposition à visiter !

Et cette expo justement, parlons-en ! Une centaine de présentations de différentes factures, sont un peu isolées dans un coin du pavillon des expositions, les classes sont mélangées, et les sujets très variés. Je vous ai rapporté quelques photos de certaines présentations qui m’ont marqué davantage que d’autres : à découvrir ici.

A noter, en cartes postales, la présentation (déjà connue) de Michel Bablot sur Arcachon, une sur les CPA Libonis et une autre « sur les dents » ; une présentation d’erinnophilie très sympathique sur les vignettes gaufrées ; en philatélie le « one penny brun » et « l’histoire postale d’Ille et Vilaine » de notre ami Pierre Couesnon, et en classe ouverte « le bleu », « la main » ou encore « les mongolfières ».

La journée fut bien remplie : vivement Philex 2020 !
inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net

Publicités

3 réflexions au sujet de « Retour sur Paris Philex 2018 »

  1. Merci, Sylvain, pour ce sympathique compte rendu. Ceci étant, il est urgent de donner des conseils à Phil@poste pour le Salon de 2020.

  2. Bonjour à tous,
    Quelques anecdotes sur Paris Philex.
    J’y étais le jeudi à l’ouverture. 1H45 de file d’attente avant de rentrer dans le hall. Ensuite une petite course et je me retrouve avec le N°68. J’ai eu grandement le temps de passer et de repasser devant les stands qui m’attiraient, celui de Philapostel bien sur, mais aussi Elsa Cattelin, le stand de la monnaie de Paris, celui des TAAF, des territoires d’outre mer et plein d’autres car j’ai eu accès au stand de Philaposte vers 11H45 pour satisfaire les souscripteurs bretons. Une série de quiproquos plus tard je suis passé aux caisses et là je me suis rendu compte que vu le « sérieux de la facturation » les stocks finaux de Philaposte doivent être inexacts.
    Rebelote le vendredi pour cause de planches de timbres de la Marianne surchargés. 1H45 de queue à l’extérieur et à l’ouverture des portes, une petit course pour obtenir le N°168. Quelques bousculades et quelques resquilleurs qui ont failli en venir aux mains. La philatélie développe chez certains des comportements de « voyous »; De nouveau une revisite sur les stands puis sur l’exposition après un passage au stand de la FFAP pour obtenir le beau programme. Par contre la signalétique des cadres n’était pas très visible. En outre, une belle moquette rouge recouvrait les sols du salon sauf pour l’exposition où nous étions sur du béton. Passage vers 11H30 au stand Philaposte pour être servi, mieux que la veille. Voila, pour moi Paris Philex 2018 était terminé !

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.