Les billets en Francs français #15

Suite de la nouvelle saga exclusive de PHILAPOSTEL Bretagne sur les billets français libellés en francs. Merci à l’avance de vos commentaires, compléments d’information etc …

Les billets du XXè siècle

Nous voici maintenant dans les années 30, avec également quelques émissions :

1934 : le 50 francs Cérès

Le 50 francs Cérès est un billet de banque français créé le 15 novembre 1934, mis en circulation à partir du 15 mars 1935 par la Banque de France à la place du 50 francs Luc Olivier Merson. Il a été remplacé par le 50 francs Jacques Cœur.
50_Francs_Ceres_1934

Histoire

Ce billet appartient

à la série des billets polychromes composé en taille douce dont le thème est allégorique et mythologique. Qualifié également de « type 1933 », il fut imprimé de décembre 1934 au mois d’avril 1940.

Il commence à être retiré de la circulation le 16 décembre 1943 avant d’être privé de son cours légal le 4 juin 1945. Il y a eu 333 000 000 de billets émis.

Description

C’est le peintre Clément Serveau qui exécute les dessins tandis que la gravure est signée Ernest-Pierre Deloche (1861-1950). Les tons dominants sont le orange et le marron.

Au recto : à gauche, un buste de la déesse Cérès couronnée de lauriers, d’épis de blé ainsi que d’une grappe de raisins, et, à droite, la statue de femme figurant le Loiret, et, l’environnant, le parc du château de Versailles, le tout étant encadré par une frise.

50_Francs_Ceres_1934_V

Au verso : à droite, le buste du dieu Mercure, drapé d’une toge bleue, tenant au centre un caducée orné d’épis de blé, avec, sur la gauche, une corne d’abondance : un des attributs de la Fortune.

Le filigrane représente une tête de profil, une femme à la chevelure chargée de fruits (Cérès). Ses dimensions sont de 155 × 90 mm.

1934 : le 5.000 francs Victoire

Le 5 000 francs Victoire est un billet de banque en francs français créé le 8 novembre 1934 par la Banque de France et émis le 26 septembre 1938 en même temps que le 5 000 francs Flameng. Il fait suite au 5 000 francs rouge et fut remplacé par le 5 000 francs Union française.

Historique

La Banque de France mit un certain temps avant de créer une nouvelle coupure de 5 000 francs. Le 5 000 francs rouge avait été privé de cours légal en décembre 1897 et n’avait d’ailleurs pas connu un grand succès, quand, en août 1914, face à l’arrivée de la guerre, au dérèglement du système bancaire, et afin de pallier les carences en liquidités, les autorités se décident à créer un billet de 5 000 francs. Le lancement prévu en 1918 du 5 000 francs Flameng fut cependant repoussé. En 1934, la dévaluation du franc Poincaré remet à l’ordre du jour la nécessité d’une telle coupure. La Banque commande alors plusieurs projets qui aboutiront en septembre 1938 à la mise en circulation du 5 000 francs de type « Victoire » (sous-entendu : sur la crise économique).

5000_Francs_Victoire_1934

Ce billet polychrome fut imprimé avec une nouvelle technique dite en taille douce puis, par la suite, « à plat », de 1934 à 1943.

Sa circulation prit fin le 4 juin 1945 lorsqu’il fut privé ce jour-là de son cours légal. Tirage total 32 100 000 exemplaires.

Description

La vignette fut conçue d’après l’œuvre du peintre Sébastien Laurent, la gravure étant exécutée par Jules Piel et Rita Dreyfus. Les tons dominants sont le jaune, le vert et le mauve.

Au recto : au centre, une effigie féminine représentant la France coiffée d’une couronne d’olivier et placée dans un cadre concentrique de feuilles de laurier, elle tient à la main une Victoire ailée, symbole dont l’origine remonte au monnayage grec et qui visait à célébrer la prospérité retrouvée.

5000_Francs_Victoire_1934_V

Au verso : on retrouve le même motif mais la robe de la France est bleue ; des branches de chêne et des fagots de blé occupent à droite le fond de la vignette.

Le filigrane montre un buste de femme placée de face et brandissant un rameau d’olivier. Les dimensions sont 230 × 125 mm.

 

1938 : le 300 francs Clément Serveau

Le 300 francs Clément Serveau (ou Cérès) est un billet de banque français créé le 6 octobre 1938 mais seulement mis en circulation le 4 juin 1945 par la Banque de France. Il est le seul billet de trois-cents francs jamais émis en France.

Historique

Ce billet fut mis en réserve dans les coffres de la Banque de France sous la menace de plus en plus précise d’un conflit : l’année 1938 voit en effet l’Europe traversée par de multiples tensions politiques et les stocks de billets de la Banque diminuer. On fabrique dans l’urgence un billet de 300 et un autre de 3 000 francs. Ce dernier est uniface, imprimé sur un simple papier couleur vert d’eau de format chéquier et sans fioritures mais avec un filigrane repris du type Bayard : il ne circulera jamais et n’est pas considéré comme un billet officiel.

300_Francs_1938

Ces circonstances exceptionnelles expliquent le montant inhabituel de ce billet, Trois-cents francs, et le fait que la vignette soit non datée. Entre octobre 1938 et février 1939, on estime que la Banque aurait fait imprimer 24 millions de billets.

Contrairement à la légende, ce billet n’a pas circulé avant le 4 juin 1945 : ce jour-là, le gouvernement décide de retirer de la circulation tous les billets d’un montant supérieur à 50 francs ; les déposants ont douze jours pour se présenter aux comptoirs de la Banque de France pour effectuer leurs échanges de vieilles coupures (incluant les billets « drapeau ») contre des coupures dites de « réserve » de 300 francs Clément Serveau et de 5 000 francs Union française. Il circulera pendant près de trois ans, durant les années dites de « reconstruction », et se raréfiera dès 1948.

Il fut retiré de la circulation à partir du 20 novembre 1950 et définitivement privé de cours légal le 1er juin 1963. Le tirage total fut de 24 852 000 billets.

Billet_DrapeauNota : Un billet drapeau est un billet de banque français fabriqué aux États-Unis durant la Seconde Guerre mondiale en vue de remplacer ceux fabriqués sous l’Occupation allemande.

Le terme billet drapeau vient de la présence du drapeau français au verso de plusieurs de ces billets.

Description

Ce billet fut imprimé en polychromie d’après les peintures d’Henri Clément Serveau (dit Clément-Serveau) exécutées pour une maquette de billet de 10 francs en 1915 dont le projet fut abandonné (on lui préféra le type 10 francs Minerve), et gravé par Ernest Deloche.

Ce type est également baptisé « 300 francs Cérès » d’après l’effigie de la déesse qui orne au recto le côté gauche. Au verso, l’on trouve sur le côté droit l’effigie de Mercure.

300_Francs_1938_V

Il n’y a pas de date indiquée sur ce billet et le filigrane représente une tête de Mercure de profil. Les dimensions sont de 138 mm x 88 mm.

 

A suivre …

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s