Les insolites de la collection #57

Il y a ceux qui collectionnent les timbres, les voitures ou les miniatures de parfums et puis il y a ceux qui se trouvent des collections plutôt originales et qui sortent du commun. C’est le cas de Yolande Rappaz, plus connue sous le nom de Yoyo. Sa collection ? Les singes en peluche. Une passion apparue très récemment. Portrait.

«Je suis très attachée à mes singes»

Après avoir tenu quelques années le bar d’Albefeuille-Lagarde et perdu son compagnon, Yoyo qui vit désormais seule se cherchait des occupations. Il y a deux ans environ, son fils lui a ramené un petit singe en peluche, «mon préféré» dit-elle aujourd’hui. Un, deux puis trois et aujourd’hui… cent ! La collection ne s’arrête pas. «Les gens me connaissent tous ici et, au fur et à mesure, ils me donnaient des singes en me disant : tiens Yoyo.» Des singes qu’elle personnifie quotidiennement, «ce sont les copains à Yoyo. Je les change tous les mois. C’est ma seule distraction.» Dans une collection désormais bien ancrée, Yoyo indique qu’elle n’accepte pas «tout et n’importe quoi.» En effet, «il n’y en a aucun qui se ressemble et je ne veux pas de doublon» avoue-t-elle.

singes

Si les singes apparaissent comme une collection à classer dans la catégorie des insolites, il y a pourtant une histoire douloureuse derrière tout cela. Une histoire que Yoyo a bien voulu confier. «C’était il y a plus de 30 ans, commence-t-elle, je possédais un vrai macaque qui était maltraité chez une personne âgée. J’ai décidé de le récupérer puis je me suis attachée à lui. Cependant, mon mari a décidé de le donner à un cirque où il est mort de chagrin.» C’est avec les larmes aux yeux que Yoyo raconte cette histoire qui lui a laissé de très mauvais souvenirs. Âgée de 73 ans, Yoyo indique qu’elle continuera sa collection de singes qui est une réelle passion et surtout un passe-temps.

Un autre collectionneur de singes est répertorié en France, un habitant de Prénouvellon dans le Loir-et-Cher qui collectionne… les Kikis. À 30 ans, il possède déjà 300 petits singes de l’époque. Promis Yoyo, on revient vous voir pour les 300 !

Source : LaDepeche.fr

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les insolites de la collection #57 »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s