Multicollection #26 : Miniavaccaphilie

26ème numéro de « Multicollection » où je vous invite à découvrir une collection particulière, avec son nom quelquefois bizarre, sa description, ses principes de classement ou de référencement, quelques chiffres et liens utiles, ou un article de presse sur le sujet … Bien entendu, tous vos commentaires sont les bienvenus, que ce soit pour nous dire que vous êtes un fervent adepte de la collection présentée, ou pour nous donner des compléments d’information : à vos plumes !

Miniavaccaphilie

Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ? Pourtant la partie centrale du mot devrait vous aider à l’identifier … et heureusement qu’il y a le préfixe devant ? Non, toujours pas ? Meuh si, je suis sûr que vous avez deviné !

La Miniavaccaphilie est la manie de collectionner … les vaches ou plutôt tout ce qui la représente, car pour les vraies, il faudrait davantage de place !

Voici une collection stupéfiante. Dans l’appartement d’Émeline, à Saint-Omer, il y en a partout. On parle de vaches, pas des vraies, mais en peluche, sur des pantoufles, des mugs, des bibelots de toutes sortes. Si elle n’est pas la plus grande collectionneuse du monde, elle s’en approche.

vaches1«  Il y a quasiment 1 670 vaches de toutes sortes. Il y en a partout. Je ne sais plus où les mettre.  » Un véritable troupeau digne des grands ranchs américains occupe le petit appartement d’Émeline.

Miniavaccaphile

La jeune femme de 25 ans est miniavaccaphile ! Qu’est-ce donc ? Une maladie contagieuse ? Non, c’est tout simplement le nom officiel de celles et ceux qui collectionnent les vaches : «  Tout, absolument tout sur les vaches m’intéresse.  » Et cela tourne presque à l’obsession : de la peluche à la grande tasse, du porte-clés en passant par le sucrier, le beurrier, les boîtes de camembert, les bonbons, les pantoufles, les couverts…

Dès qu’un ruminant a son joli minois sur un produit, il finit bien souvent dans l’appartement d’Émeline. Les étagères sont pleines sur plusieurs rangs et le sol est tapissé de peluches, de couvertures, de paillassons, de torchons avec, à chaque fois, la tête cornue de l’animal. Selon elle, la plus belle pièce de sa collection, c’est une vache dansant sur de la country. Elle aime aussi des mugs que lui a offerts une personne des États-Unis.

vaches3

Pas végétarienne pour autant

Est-elle la plus grande collectionneuse de vaches au monde ? Nous ne sommes pas loin du record puisque c’est une Américaine qui possède ce titre avec près de 2 430 vaches dans sa maison. Cet amour pour la vache n’en fait pas une végétarienne pour autant. «  Je ne suis pas contre un bon steak.  » Bien au contraire, il lui faut même son quota de protéines pour avaler les kilomètres de routes et de bitume. En effet, licenciée au Club d’Arques, Émeline est aussi championne de course à pied depuis qu’elle a 17 ans. Plus d’une trentaine de coupes sont posées sur les étagères d’une autre pièce de son domicile.

Une autre collection ? Nous avons beau chercher, nous n’avons pas trouvé le nom que l’on donne aux collections de trophées ! De toute façon, c’est bien celle des vaches qui reste prédominante. La jeune femme a d’ailleurs créé une page Facebook, nommée fan de vaches, le plus logiquement du monde. L’occasion d’échanger avec elle sur sa passion et aussi de l’aider à agrandir encore sa collection. Le record américain n’est pas si loin.

vaches2

D’où lui vient cette passion ?

«  C’est après des vacances à la montagne il y a dix ans que le virus de cette collection m’a pris, raconte Émeline. J’avais 15 ans et la voiture était bloquée par un troupeau sur une petite route en lacets dans les prairies. Le doux bruit des cloches, la douceur de ce moment m’ont plu. Et je ne sais pas pourquoi, je me suis lancée dans cette collection à mon retour.  » C’est la langueur, la quiétude qui ressort du bovidé qui ont fait mouche. Dans ses petits moments de déprime passagers, Émeline confie reprendre confiance en elle dans sa pièce cocooning. Les vaches rigolardes, joyeuses, leurs yeux rieurs lui redonnent le moral…

Source : La Voix du Nord

Voir aussi :

Publicités

3 réflexions au sujet de « Multicollection #26 : Miniavaccaphilie »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s