Des lettres de Poilus remises 100 ans après

poilus1Cent ans après avoir été expédiées, des lettres de Poilus ont enfin été remises aux héritiers de leur destinataire initial. Elles étaient arrivées par hasard dans les mains d’une Vendéenne qui s’est mise en quête des descendants de ces soldats. Sa ténacité a payé.

En 2000, Marlène Wiart tenait un petit commerce à Saint-Révérend (Vendée). Un jour, un client lui donne une boîte contenant 144 lettres de Poilus qui allaient partir à la déchetterie. Ce sont des cartes-lettres, des correspondances des armées de la République ou de simples papiers.

Qu’y lit-on ? « Nous sommes dans un patelin à moitié brûlé par les Boches. Si tu me voyais, nous sommes au milieu d’un champ dans la boue jusqu’aux chevilles, au grenier de la paille pour dormir. Il pleut, il vente mais je reste toujours gai. Santé et moral sont excellents. Suis toujours en bonne santé, nous partons demain dans les tranchées. Nous mangeons toujours de tout, heureusement nous avons un temps épatant. Aussi la santé est toujours excellente ».

Qui étaient ces soldats ? Quel était leur parcours ? Avaient-ils des descendants ? Marlène Wiart a décidé de partir à la recherche de ces familles. Elle ne disposait pour cela que de maigres indices… Nom : Ranger. Prénoms des quatre frères : Robert, Maurice, Pierre et André. Destinataire des courriers : une dame à Thorigny, en Seine-et-Marne.

poilus2

Un vrai moment d’émotion

C’est en s’attachant à ce Maurice Ranger que l’affaire a abouti. Après bien de recherches et un travail de fourmi, le 14 novembre 2016, Marlène Wiart a découvert par internet un faire-part de décès à son nom. Maurice Ranger est décédé le 23 novembre 1966 au Vigeant, dans la Vienne. Surprise : dans l’annuaire téléphonique, elle découvre qu’un certain M. Ranger vit encore aujourd’hui dans cette commune.

poilus3Elle l’a appelé. C’est Christian Ranger qui a répondu à son coup de téléphone. Surpris, forcément : « Oui, Maurice était mon père. Mais comment se fait-il que des lettres de mon père, adressées à une de ses tantes, se soient retrouvées en Vendée prêtes à disparaître dans une déchetterie ? » Ça, personne ne le sait.

En tout cas, un rendez-vous est pris entre Marlène et Christian. Lundi, tous deux se sont donc rencontrés au Vigeant. Marlène a remis à Christian les lettres écrites par son père, vieilles de 100 ans, dont il n’a jamais eu connaissance… D’ailleurs il ne possède pas de courriers de son père Poilu.

Un vrai moment d’émotion alors que l’une se sépare de la lecture de tranches d’histoire et que l’autre reçoit un cadeau insoupçonné. Christian raconte, présente des photos, les médailles… L’histoire est désormais résolue : les quatre frères ont participé aux deux guerres 14-18 et 39-45, plus l’Indochine pour André. Ils ont tous été faits prisonniers, se sont évadés, ont été repris puis libérés.

poilus4

André, Saint-Cyrien, est mort en Indochine. Robert est devenu architecte et Pierre banquier. Quant à Maurice, par qui le mystère a été résolu, on sait désormais qu’il est né le 4 février 1895 à Villers-Semeuse (Ardennes), qu’il s’était engagé pour quatre ans en octobre 1913. Homme du rang, sous-officier, officier, il fera finalement 38 ans de carrière avant de quitter l’armée en 1951 au grade de lieutenant-colonel. Il a été avait été fait commandeur de la Légion d’honneur avec cravate par le Maréchal Juin en 1953.

Source : Leditiondusoir

Publicités

3 réflexions au sujet de « Des lettres de Poilus remises 100 ans après »

  1. Belle histoire, et une belle fin de retrouver cette famille pour remettre les lettres. Thorigny est une ville a coté de Lagny-sur-Marne.

  2. Super intéressant, c’est cela l’histoire, c’est le genre de documents que l’on affectionne quand on fait de la généalogie. Les détracteurs disent que l’on vit dans le passé ! Ce n’est pas mon point de vue. Quand au chemin suivi par le courrier c’est là un mystère.

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s