Les héros de la science #2

AcademieSciencesDans le monde affairé d’aujourd’hui, une multitude de produits sont utilisés pour augmenter l’efficacité, pour lutter contre les maladies ou pour répondre à d’autres défis.

Les produits en conserve, les vaccins et les antibiotiques ne sont que quelques exemples de produits d’usage courant dans diverses parties du monde, et utilisés sans même savoir qui les ont créés.

Qui étaient ces personnes ? En voici quelques exemples qui, en dépit d’une reconnaissance (parfois philatélique) de leurs gouvernements respectifs à un moment donné, ne sont pas actuellement reconnus à l’échelle mondiale à leur juste mesure. Certains de ces scientifiques et leurs contributions pourraient même vous surprendre.

Vaccins

Dans son concept original, l’utilisation de vaccins vise à simuler le développement de l’immunité acquise naturellement (résistance) à une maladie infectieuse, par l’inoculation d’un agent non pathologique comprenant les éléments de l’agent pathogène correspondant.

edward-jennerLe médecin anglais Edward Jenner (1749-1821) est le premier a inventer le terme «vaccin» (du latin « vacca » vache) pour décrire l’injection pour fournir une protection contre le virus de la variole humaine.

La Gambie, ainsi qu’un certain nombre d’autres pays, ont émis un timbre en l’honneur du médecin et la première vaccination contre la maladie. Le timbre de Gambie de 1989 représente ce grand pionnier de la médecine, avec une photo de Jenner à droite et un médecin qui administre le vaccin à gauche.

jennerDepuis la réalisation de Jenner en 1796, qu’une inoculation de la maladie chez la vache pourrait protéger les humains contre le virus de la variole, jusqu’à l’introduction du vaccin Salk contre la polio en 1955, et le vaccin contre la rougeole en 1963, ces vaccins ont permis soit d’éliminer complètement une maladie telle que la variole qui a tué des millions de personnes à travers les siècles ou de réduire considérablement l’incidence d’un certain nombre de maladies infectieuses, comme la rougeole, la diphtérie, la poliomyélite, et le tétanos.

Bien que la vaccination de routine soit devenue un standard dans les pays industrialisés, qui se rappelle de ces individus dévoués et déterminés responsables et impliqués dans le développement des vaccins ? Prenons quelques exemples.

Des gains substantiels ont été réalisés en vue de l’éradication de la poliomyélite virale, en grande partie grâce à la vaccination de routine avec deux vaccins contre la polio.

salkLe premier de ceux-ci, qui contient un virus tué, souvent est appelé le vaccin Salk, et a été le résultat des efforts du médecin-virologue Jonas Salk (1914-1995), mais aussi d’un certain nombre d’autres personnes appartenant à son équipe de chercheurs.

Le vaccin polio inactivé (IPV) a été produit en 1955 pour une utilisation générale pour prévenir les effets menaçants de la polio, et Salk est devenu un héros public. Il apparaît sur un timbre Transkei 1991.

sabinLes efforts déployés par Albert Bruce Sabin (1906-2012), un médecin américain d’origine polonaise, et ses collègues russes ont mené à la perfection du second vaccin contre la polio. Le vaccin Sabin contient des formes de souches de virus vivants mais affaiblis. Les virus vivants stimulent le système immunitaire du corps pour défendre l’organisme contre la polio sans provoquer la maladie.

Et alors que Salk a été reproduit sur plusieurs timbres, Sabin n’a pas été honoré de la même manière, même si il a joué un rôle clé dans l’éradication de la poliomyélite.

Un timbre de 160 cruzeiro émis par le Brésil le 7 Avril 1994, un an après la mort du scientifique, dépeint un respectable Sabin à la barbe blanche avec un cercle d’enfants heureux de danser autour de sa tête. L’US Postal Service a honoré Sabin avec un timbre de 87 ¢ émis le 8 Mars 2006, dans sa série Américains célèbres.

sabin2Les contributions de Sabin n’ont pas pris fin avec le vaccin antipoliomyélitique oral. Il a développé des vaccins contre la maladie virale transmise par les moustiques appelée la dengue ou la fièvre breakbone. Travaillant avec Harry Alfred Feldman, Sabin a également développé un test de diagnostic de la toxoplasmose. La toxoplasmose est causée par un protozoaire connu pour sa capacité à causer des infections congénitales et des maladies graves chez les personnes atteintes du syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).

Il est important de noter qu’avant que l’un des deux vaccins contre la poliomyélite puisse être développé, le virus devait d’abord être cultivé à l’extérieur du corps. Ce défi a été relevé par John Franklin Enders, Thomas Weller et Frederick Chapman Robbins. Ces trois hommes ont reçu conjointement le prix Nobel pour leur découverte.

Dans un autre domaine de la recherche de virus, Enders (1897-1954), en collaboration avec Thomas C. Peebles (1921-2010), a réussi à isoler le virus de la rougeole. En 1977, le Dr Maurice Hilleman (1919-2005) combine le vaccin contre la rougeole avec deux autres dans le vaccin ROR (rougeole, oreillons et rubéole), créant ainsi une protection contre les trois maladies infantiles courantes.

endersLe 26 septembre 1991, le Transkei a émis un timbre de 60 ¢ qui honore Enders. Le timbre représente le scientifique, fait mention du vaccin contre la rougeole et souligne la nécessité pour la vaccination des enfants. La contribution de Enders au développement du vaccin contre la polio n’est par contre pas mentionnée.

Weller (1915-2008) est un autre membre du trio de scientifiques partageant le Prix Nobel en 1954 en reconnaissance pour la culture du virus de la polio. Weller a élargi ses efforts dans les domaines traitant de isolements de virus et a réussi à isoler les virus qui causent la rubéole et la varicelle. Le 1er Avril 1992, Transkei a émis un timbre de 27 ¢ honorant Weller, avec un portrait du savant dans un environnement de laboratoire.

transkeiComme quoi les émissions de complaisance peuvent aussi être utiles … A ce propos, savez-vous ce qu’est le Transkei ? C’était une enclave (un bantoustan : région créée à l’époque de l’apartheid pour désigner une région réservée aux noirs) à l’intérieur de l’Afrique du Sud.

Premier bantoustan autonome en 1960, le Transkei fut un État indépendant (même si non reconnu à l’international) de 1976 à 1994, et a donc émis un certain nombre de timbres.

A suivre …

Sources : Wikipedia, Linn’s stamp news

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s