Les insolites de la collection #50

Pierre Poure est blériotain d’origine, à croire qu’il était prédestiné à devenir passionné de l’aventure de Louis Blériot, décédé il y a 80 ans.

Bleriot4Une passion venue sur le tard. On est en 2009. Pierre participe bénévolement à la cérémonie commémorative du centenaire de la première traversée de la Manche en avion par Louis Blériot un certain 9 juillet 1909: « Elle n’avait malheureusement pas eu lieu car les conditions météos n’étaient pas bonnes. Mais j’avais discuté avec le pilote, Henk Von Hoorn, et j’ai eu un déclic », se remémore Pierre. Ce jour là, il a eu aussi l’occasion de monter à bord de la réplique du Blériot XI, avion qui avait servi pour la traversée.

Le pilote hollandais lui a offert une enveloppe commémorative du centenaire, elle devient la première pièce d’une longue collection : « Pour le coup, cette enveloppe a une énorme valeur sentimentale », souligne Pierre.

Bleriot2_FdC

Il récupère aussi quelques cadeaux remis lors de la cérémonie commémorative. Pierre se constitue un petit paquet 100% Blériot qui ne fera que grossir jusqu’à devenir une véritable collection.

Pierre Poure reste en contact avec Henk Von Hoorn, qui devient un véritable ami. Il commence aussi à chercher d’autres pièces et sa passion est grandissante.

Bleriot1

Investissement quotidien

Aujourd’hui, Pierre Poure est incapable de dire combien il a d’objets concernant le Blériot : « Ça se compte en centaines mais combien exactement, aucune idée. J’ai arrêté de compter à vrai dire. »

Ses recherches amènent Pierre à trouver des pièces dans le monde entier, en Europe, mais aussi en Chine ou aux Etats-Unis : « Il y a beaucoup de journaux américains d’époque parlant de la traversée de la Manche. Quant aux Hollandais et Belges, ils sont très friands de tout ce qui concerne Blériot », explique Pierre.

Bleriot3

Pierre collectionne tout ce qui est en rapport avec le Blériot, tout ce qui aurait pour effigie le Blériot : « J’ai des journaux d’époque par exemple, des publicités aussi car le Blériot faisait vendre. C’est inimaginable tout ce qu’on peut trouver. », explique Pierre. Du carré de sucre à la montre à gousset en passant par les bustes, tout a pu servir de support à l’image de Louis Blériot ou de son avion.

La passion de Pierre lui demande beaucoup de temps et d’espace : « Je fais aussi des recherches historiques, je peux y passer plusieurs heures par jour. Toutes les semaines j’apprends quelque chose de nouveau, je commence à devenir un peu historien », confie-t-il. Sa maison est aussi remplie de tous les objets de sa collection, certains plus volumineux que d’autres : « Le grenier est rempli, maintenant il y en a aussi dans la pièce destinée au repassage, il y en a partout ! », s’amuse Pierre.

Pierre étend sa passion au territoire de la maquette puisqu’il construit aussi des reproductions du Blériot XI. Il en a actuellement 2 en construction. Pierre n’en a terminé « qu’une » seule et elle est exposée depuis un an dans l’hôtel-restaurant des Dunes.

Bleriot5_FdC

Faire vivre le souvenir du Blériot

Avec son ami pilote Henk Von Hoorn, Pierre a aussi fait revivre le littoral au rythme de la traversée de la Manche en organisant le 15 avril 2011 une traversée avec un modèle réduit téléguidé du Blériot XI : « Je le suivais, c’est un super souvenir. C’était vraiment quelque chose d’unique », se remémore Pierre.

Au départ, la traversée devait avoir lieu en 2010 mais n’avait pas pu se faire. Henk avait donc perdu sa volonté de le faire mais Pierre sait aussi se battre pour sa passion : « J’avais une collection de cartes postales anciennes, j’ai tout revendu. J’ai contacté des associations pour compléter ce qui nous manquait de budget. Henk n’était pas très chaud au départ mais ça a su le motiver. », raconte-t-il.

Des projets plein la tête

Si Pierre Poure ne se considère que comme un simple passionné, il a beaucoup de projets d’ampleur pour faire vivre le souvenir de Louis Blériot et de sa traversée.

En 2019, ce sera les 110 ans de la traversée, à cet égard Pierre espère de gros événements à venir : « L’aéroclub de France commémore tous les 10 ans la traversée Transmanche, il devrait y avoir quelque chose donc. Moi je souhaiterait refaire une traversée avec un modèle 3/4, 5,25 mètres d’envergure quand même. En ce moment on commence à discuter. », confie d’ores et déjà Pierre.

Bleriot6

Bloc de six timbres-poste du 25e anniversaire de la traversée de la Manche par Louis Blériot, avec coin daté du 24 août 1934 et signé Blériot (l’Adresse Musée de La Poste)

Le passionné est aussi sur un projet d’écriture, il souhaiterait en effet publier un petit livre, un mémoire, sur la traversée.

Récemment, Pierre a aussi été contacté par une chaîne canadienne afin de participer à un documentaire sur l’aviation. Il semblerait que pour les années à venir, Pierre Poure ait un emploi du temps particulièrement rempli !

Source : NordLittoral

En savoir + sur Louis Blériot :
Article complet sur le 100è anniversaire, par l’Adresse Musée de La Poste
– le site HistoBleriot

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s