Connaissez-vous le Honduras Black ?

Avez-vous déjà entendu parler du Honduras Black ? C’est le timbre de Poste aérienne le plus rare au monde, qui a été montré en public récemment sous haute sécurité au World Stamp Show de New York 2016. Le second plus rare étant le Honduras Red, connu a seulement sept exemplaires.

Honduras4

Les Honduras Black et Red sont en fait bleu et bleu clair ; leurs noms viennent de la surcharge noire ou rouge.

Les premiers timbres du Honduras par avion ont été émis en 1925, sous la forme de ce petit papier rectangulaire de 30 par 40,5 millimètres. Son unicité est due à une perturbation lors de son émission prévue pour les premiers services aériens entre Tegucigalpa et Puerto Cortes.

N’ayant pas ces nouveaux timbres disponibles à temps, il a été décidé d’utiliser ceux  existants, bleus et d’une valeur de 0,10 cents, qui ont été surchargés en noir pour changer leur prix à 0,25 cents, tarif prévu pour cette poste aérienne. Le premier vol « Poste aérienne » a eu lieu le 30 avril 1925. Il transportait 29 lettres, dont 7 affranchies avec des timbres classiques, et les autres doublement affranchis d’un timbre normal et d’un timbre Poste Aérienne. Il ne reste plus aujourd’hui qu’un de ces timbres, le Noir Honduras, aussi précieux que célèbre.

Honduras3   Honduras2

Des anecdotes comme celle-ci montrent l’intérêt de la philatélie comme porteuse de l’Histoire à travers les petites histoires.

Le pays a mis en place la Fédération Philatélique du Honduras en octobre 1974. L’organisation est ainsi conseillère de la Poste Hondurienne en matière d’émissions philatéliques.

Un aspect très important est que la philatélie est considérée comme une science car il ne s’agit pas simplement de collectionner les timbres, mais aussi de monter des expositions sur l’histoire postale, des thématiques, etc.

Honduras1

Le premier timbre-poste du Honduras a été émis en 1865, avec un tirage de trois millions, ce qui le rend disponible encore à ce jour. Par contre, le Honduras Noir, dont il ne reste plus qu’un seul exemplaire, est dans les mains d’un collectionneur étranger et est inestimable. Fait important, les premières traces de courrier ont été remarquées en 1656, à l’ époque coloniale.

Source : El Heraldo

 

 

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s