Le monde des timbres … les timbres du Monde #15

PHILAPOSTEL Bretagne vous propose cette chronique, à paraître aux environs du 20 de chaque mois, en fonction de l’actualité : « Le monde des timbres … Les timbres du Monde » . Comme son nom l’indique, nous y ferons un tour du Monde en abordant quelques nouveautés marquantes ou originales de divers pays (cliquer pour agrandir) . Voici donc pour ce nouveau numéro :

Malte_oiseauxMalte : espèces en danger

.

A l’initiative du World Wildlife Fund (WWF), MaltaPost émet quatre timbres à 0.75€ représentant des oiseaux de mer Petrel, espèce menacée.

Ces quatre timbres sont réunis sur un feuillet.

.

Rép.Tchèque : Charles IV

CharlesIVCzech Post a émis un bloc spécial marquant le 700è anniversaire de la naissance du bon roi Charles IV (1316 – 1378).

Le créateur du bloc a été inspiré par la fondation de l’Université de Prague, première université au Nord des Alpes depuis 1348. Le timbre représente un portrait de Charles IV couronné.

La partie basse du feuillet représente le roi agenouillé remettant la charte de création de l’Université à St Venceslas. La vignette du milieu illustre la vigne et le poisson, symboles de l’économie tchèque.

Ce bloc n’est déjà plus disponible, montrant l’engouement des tchèques pour leur ancien souverain.

Voir aussi Retour de Bohême 

Inde : les 100 ans de Tata

TataTata, vous connaissez ? Rien à voir avec une quelconque soeur de vos parents : c’est tout simplement une des plus grosses entreprises industrielles indiennes, qui fête ses 100 ans d’existence.

Cette entreprise, qui se veut le fer de lance de la « nation la plus verte des 100 prochaines années », s’est vue récompensée par le gouvernement indien par l’émission d’un timbre commémoratif, pour sa « contribution à l’histoire de la croissance de l’Inde ».

Grande-Bretagne : Pink Floyd

Si vous êtes comme moi fan de Pink Floyd, ne manquez pas la série de 10 timbres émis à l’occasion de leurs 50 ans de carrière. Royal Mail y a représenté leurs meilleurs albums, dont les célèbres « Wish You Were Here » et « The Dark Side Of The Moon« .

PinkFloyd.jpg

Singapour : les îles du Sud

Une légende raconte que deux soeurs ont préféré se noyer plutôt de d’être séparées, formant ces deux îles jumelles, Sisters Island. Kusu Island tient quant à elle son nom d’une tortue qui aurait sauvé deux marins en détresse, les emportant sur son dos jusqu’au rivage. SingPost honore ces îles avec une série de timbres.

Singapour1 Singapour2

Voila, c’est tout pour aujourd’hui. Et en attendant les prochains épisodes, Selamat tinggal (au revoir en malais, la langue nationale de Singapour) !

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s