La fin du billet de 500€

500_EurosLa Banque centrale européenne n’imprimera plus de billets mauves à partir de 2018. L’instance a annoncé cet abandon à l’issue de la réunion du Conseil des gouverneurs du mercredi 4 mai. « C’est le billet préféré de tous les trafics (…). Le billet de 500 euros permet de transporter très discrètement de très grosses sommes d’argent. Démonstration : 1 million d’euros, c’est 2,2 kilos en coupures de 500 contre 22 kilos en billets de 50 euros », explique David Boéri sur le plateau de France 3. 613 millions de ces titres sont en circulation, ce qui représente plus de 305 milliards d’euros. « Pourtant près d’un Européen sur deux n’a jamais vu ce billet », ajoute le journaliste.

Le billet de 50 euros est le plus répandu

50_EurosLe billet de 500 euros est le moins présent de tous dans la liste des contremarques en circulation. Avec un peu plus de 3% du volume de la monnaie unique, il est loin du billet de 50 euros qui représente 44% du total des titres. C’est l’Allemagne et l’Autriche qui avaient poussé pour demander la création de la valeur de 500 euros et les deux pays ont tenté de défendre son maintien sans succès. « Ces billets restent valables, la Banque centrale européenne a juste décidé d’arrêter la fabrication. Avec les stocks restants, la distribution devrait se poursuivre au moins jusqu’en 2018 », conclut David Boeri.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La fin du billet de 500€ »

  1. Une anecdote, pendant mon séjour à Mayotte, c’est là que j’ai pu voir de grosses quantité de billets de 500 euros. En effet les mahorais, (enfin ceux qui en ont les moyens), vont faire des achats à Dubaï (souvent des matériaux de construction, des meubles, de l’électroménager) et pour cela retirent de fortes sommes en billets de 500 euros. L’IEDOM (institut d’émission des DOM, la banque de France locale) met alors en circulation des coupures neuves. C’est un billet très prisé à Dubaï qui n’acceptent facilement que cette coupure. Comme quoi il n’y a pas que les allemands et les autrichiens (je ne parle pas des trafiquants) qui vont regretter ce billet.
    Kénavo

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s