Le génie du grand Moufdi Zakaria

Algerie_HymneNé dans la douleur, en pleine guerre de libération, l’hymne national algérien, dont le parcours, depuis sa création jusqu’à sa composition musicale, demeure unique et inédit, fait désormais partie des plus belles pages de l’histoire contemporaine de l’Algérie.

Hymne de combat, Qassamen, qui veut dire en arabe le serment, a vu le jour le 25 avril 1955 à la prison de Barberousse (Serkadji) où Moufdi Zakaria était incarcéré, selon la version officielle. Il n’était, au début, qu’un poème.

Mais l’histoire et le destin en décideront autrement. Durant la même année, … Suite sur El-Watan.

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.