Le premier homme noir sur un timbre US

Comment Booker T. Washington est devenu le premier Afro-Américain représenté sur un timbre aux Etats-Unis

Qu’est-ce qu’un timbre ? Bien sûr, ces petits papiers adhésifs aident le courrier à aller ici ou là, mais ce qui est sur les timbres eux-mêmes en dit long sur les priorités d’un pays. Il y a soixante-six ans aujourd’hui, l’histoire philatélique a été marquée par la première apparition d’une personne noire sur un timbre aux États-Unis.

Un professeur de légende

Booker_WashingtonLa personne en question était Booker T. Washington, l’éducateur légendaire et auteur qui est passé d’esclave à un éminent orateur et fondateur de l’Institut Tuskegee (Ndlr : Ecole Normale visant à la formation d’enseignants noirs). La représentation de Washington sur un timbre-poste en 1940 représentait une première après une négociation âprement disputée et durement gagnée.

Pour comprendre à quel point il était important de voir une personne de couleur sur un timbre-poste des États – Unis, vous devez simplement imaginer ce à quoi les timbres ressemblaient au cours de la première moitié du 20e siècle. Daniel Piazza, conservateur en chef de la philatélie au National Postal Museum Smithsonian, précise qu’à l’époque, les seuls sujets jugés dignes d’être représentés sur les timbres étaient « les présidents et généraux » et ces « hommes blancs dont la stature nationale était jugée assez importante pour figurer sur les enveloppes de la nation« .

L’émancipation des femmes en modèle

MarthaWashingtonJusqu’en 1940, les femmes n’étaient encore apparue que huit fois sur les timbres – dont trois qui étaient des représentations de Martha Washington (Ndlr : femme de George Washington), et deux autres des femmes fictives comme Pocahontas.

Dans les années 1930, la controverse a éclaté quant à savoir si le ministère des Postes devait émettre un timbre dépeignant Susan B. Anthony et célébrant le droit de vote des femmes, plutôt que des timbres représentant des figures SusanAnthonymilitaires. Les partisans de Susan Anthony l’emportèrent, donnant ainsi l’occasion à un journal noir de se demander pourquoi il n’y avait pas de personnes afro-américaines sur les émissions de l’US postage. « Il devrait y avoir quelques timbres comportant des visages noirs« , écrivait le journal à l’époque.

Et quel visage représenter alors ? Booker T. Washington émergea immédiatement comme candidat. Ancien esclave devenu membre influent de la communauté afro-américaine, Washington fut nommé par les partisans et, finalement, Franklin Delanoe Roosevelt accepta.

La polémique et les critiques

Booker_Washington2

Booker T. Washington

Mais lorsqu’il fut question d’inclure un timbre à 10 cents de Washington dans une série représentant les éducateurs influents, les critiques furent explosives. « Il y avait beaucoup de critiques explicitement racistes », explique Piazza, mais encore davantage par rapport à la valeur faciale annoncée.

« À l’époque, il n’y avait pas beaucoup de besoin pour un timbre à dix cents », dit Piazza. « Un timbre à trois cents représentait un usage intensif, mais pas un timbre à dix cents« . Les partisans du timbre Washington alléguèrent que cette valeur lui avait été attribuée pour réduire au minimum les achats et l’utilisation de ce timbre. « A l’époque, l’affranchissement de première classe coûte trois cents, et le timbre à dix cents n’est utilisé que pour envoyer du courrier particulièrement encombrant ou coûteux ». Les critiques soulignèrent également que le timbre ne montrait pas Washington comme un personnage public, mais dans une série sur les éducateurs, thème beaucoup moins polémique.

13e_amendementPeut-être en réponse à cette controverse, un autre timbre mettant en vedette un afro-américain a été émis cette même année. Cependant, ce timbre à … trois cents amena une autre polémique : il célébrait l’adoption du 13e amendement (Ndlr : qui abolit et interdit l’esclavage) avec l’image d’un homme noir … à genoux devant une statue d’Abraham Lincoln ! Une image donc plus largement diffusée d’un homme de couleur encore subordonné était préférable à un timbre coûteux avec un homme noir de premier plan ?

Aujourd’hui, il est fréquent de voir des noirs Américains, ainsi que d’autres personnes de nombreuses races et ethnies différentes sur des timbres-poste. Piazza fait remarquer que la lutte pour inclure les personnes de différentes origines sur les timbres-poste des États-Unis reflète les changements de la société sur les concepts de race. « Les gens ont commencé à penser que les timbres reflétaient ces changements de pensée » dit-il. « À l’époque, c’était tout à fait inouï. Cela persiste encore de nos jours, à une époque où beaucoup de gens considèrent le timbre comme obsolète« .

Article traduit de Smithsonian.com

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le premier homme noir sur un timbre US »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s