Il y a 250 ans, le Stamp Act

StampAct.

Le 18 Mars 1766, il y a exactement 250 ans, après quatre mois de protestation généralisée en Amérique, le Parlement britannique a abrogé le Stamp Act, une mesure fiscale adoptée pour financer la présence de l’armée britannique en Amérique. Quelle meilleure façon de commémorer cette occasion qu’avec un timbre?

Le Stamp Act a été adopté le 22 Mars, 1765, conduisant à un tollé dans les colonies sur une question qui devait être une cause majeure de la Révolution : la taxation sans représentation. Promulguée en Novembre 1765, la loi controversée contraint les colons à acheter un timbre britannique pour chaque document officiel. Les documents exigeant cette taxe sont les journaux, brochures, documents juridiques, licences, hypothèques, contrats et factures de vente. Un timbre serait gravé sur ces documents pour en indiquer le paiement. Le premier timbre fiscal était né.

StampAct3Le timbre représente l’image d’une rose Tudor encadrée par le mot «America» et l’expression française Honni soit qui mal y pense – « Honte à celui qui en pense du mal. »

Les colons, qui avaient appelé, lors du Congrès Stamp Act en Octobre 1765, à manifester leur opposition à son adoption imminente, ont salué l’arrivée de ces timbres avec de l’indignation et de la violence. La plupart des Américains ont appelé à un boycott des produits britanniques, et organisé quelques attaques envers les bureaux de douane et les collecteurs d’impôts. Après des mois de protestation, et un appel de Benjamin Franklin devant la Chambre des Communes britannique, le Parlement a voté l’abrogation de la loi sur le timbre, le 18 Mars 1766. Cependant, le même jour, le Parlement a adopté les lois affirmant que le gouvernement britannique disposait du pouvoir législatif total sur les colonies.

StampAct2

– Regardez : une nouvelle taxe du Parlement !   – Et celle-là taxe tous nos papiers, livres, actes notariés, et journaux !   – Et pourquoi ne pas taxer aussi mes dés et cartes à jouer !

Le nouveau timbre américain représente une foule rassemblée autour d’un «arbre de la liberté » pour célébrer l’abrogation de la loi sur le timbre. Sur cet arbre est affichée une reproduction d’un timbre fiscal d’un penny ainsi qu’un célèbre slogan de l’époque: «la taxation sans représentation, c’est de la tyrannie. » Le timbre sera émis entre le 28 mai et le 4 Juin au World Stamp Show qui se tiendra à New York, et sera disponible par la suite dans les bureaux de poste.

Traduit de Today in History

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s