Bouteille à la mer

Je vous avais déjà parlé en juillet dernier d’une bouteille à la mer, retrouvée sur les rivages d’un village de Nouvelle Calédonie (voir article). Voici aujourd’hui une autre histoire encore plus extraordinaire …

La plus vieille bouteille à la mer

Bouteille1
Après un examen attentif de la preuve historique, la société Guinness World Records vient de confirmer que la carte postale mystérieuse trouvée sur les rives de l’ île Amrum, en Allemagne, est le message le plus ancien jamais reçu dans une bouteille.
La bouteille en verre a passé de manière incroyable 108 années et 138 jours en mer, entre son dépôt en mer du Nord par la Marine Biological Association(MBA) (Royaume-Uni) le 30 Novembre 1906 et sa découverte par Marianne Winkler alors qu’elle était en vacances en 2015.

Bouteille2

Une carte postale à retourner !

Shilling1906Marianne a suivi les instructions visibles de l’extérieur, l’invitant à «casser la bouteille», et a trouvé qu’elle contenait une carte postale demandant au réceptionnaire d’envoyer cette carte à la MBA, en indiquant où elle avait été trouvée, en échange d’une récompense … d’un shilling (à l’époque, 1/20 de £). Elle a dûment retourné la carte … et le MBA a conclu l’affaire en lui retournant une pièce d’un shilling (trouvé sur un célèbre site d’enchères).
Bouteille3

La carte postale, rédigée en anglais, allemand, et néerlandais

 

Responsable de la communication au Marine Biological Association, Guy Baker a demandé l’enregistrement de ce record et a expliqué la raison de cette expérience à Guinness World Records: « La carte postale demandait au réceptionnaire de remplir des informations sur l’endroit où la bouteille a été trouvée, si elle a été pêchée au chalut, le nom éventuel du bateau etc … et de la retourner dûment remplie à son expéditeur, George Parker Bidder à Plymouth, pour une récompense d’un shilling« 

L’étude de la migration des carrelets

« M. Bidder a été président de l’Association de biologie marine 1939-1945, et était reconnu pour sa recherche scientifique sur l’hydraulique des éponges. Il est également l’inventeur du « remorqueur de fond », une bouteille lestée spécifiquement de manière à « flotter » avec les courants deux pieds (60 cm environ) au-dessus du fond de la mer, et être pris dans les filets des chalutiers. Lorsque nous avons reçu cette carte postale, nous avons fouillé dans les archives de la MBA et découvert le but des recherches de M. Bidder : ces bouteilles étaient pour lui un puissant outil sur l’étude du mouvement au fond de l’eau et de la migration des plies !  » (Ndlr : carrelets)

Bouteille4

A noter que les recherches aujourd’hui sur le même sujet se font en installant … des puces électroniques sur les poissons, qui transmettent ainsi des données sur leurs lieux de migration !
Bouteille5

George Parker Bidder

Baker a poursuivi : «Bidder a ainsi jeté à la mer un total de 1020 bouteilles entre 1904 et 1906 et il a indiqué que 55% d’entre elles lui étaient retournées chaque année par des pêcheurs au chalut. Par contre, certaines bouteilles n’ont jamais été retrouvées, supposées perdues à jamais dans l’océan. La bouteille découverte en Allemagne provenait d’un largage effectué le 30 Novembre 1906.  »

Avant cette trouvaille, le plus ancien message dans une bouteille avait passé 99 ans et 43 jours en mer … et faisait partie d’une expérience scientifique similaire ! Je suis sûr que vous penserez à moi et à ces bouteilles la prochaine fois que vous irez à la plage !
Traduit du Guiness World Records
Publicités

Une réflexion au sujet de « Bouteille à la mer »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s