Les « surprises » philatéliques pour 2016

Outre les nouvelles Marianne liées aux nouvelles modalités d’affranchissement du courrier en timbres, d’autres surprises attendent les philatélistes à partir du 1er janvier 2016.

1- Dans Phil-Info de janvier 2016, on apprend que certains produits qui étaient en vente sur les bureaux temporaires Premier Jour ne le seront plus à compter de cette année : les gravures, les documents philatéliques officiels, les pochettes « émission commune» et les « souvenirs philatéliques» (ce que Phil-Info appelle « souvenir philatélique », ce sont les blocs uni-timbre type bloc « Rouge-Gorge » : la revue présente en illustration le bloc sur le Débarquement. Ce ne sont pas les souvenirs du type enveloppe oblitérée Premier Jour).

BS

Ces produits resteront toutefois disponibles via les abonnements auprès de Phil@poste, le catalogue trimestriel de Phil@poste, les « salons philatéliques », le Carré d’Encre et la « e-boutique ».

On peut comprendre cette démarche, car il y a de moins en moins de bureaux Premier Jour, en-dehors de ceux qui se tiennent au Carré d’Encre, et que l’on a souvent constaté des problèmes d’approvisionnement sur ces bureaux ; que Phil@poste intègre certainement ainsi la réticence des postiers du Réseau à tenir des bureaux Premier Jour, comme des Bureaux Temporaires, cette multitude de produits n’étant pas de nature à les encourager dans cette tenue ; et surtout on peut imaginer que ces produits sont moins achetés qu’autrefois, la collection et les collectionneurs évoluant dans leurs comportements.

Là où c’est moins clair, c’est que Phil-Info précise que « pour certains événements philatéliques exceptionnels, certains produits seront disponibles sur les lieux des manifestations organisées à Paris et en province ». Ce qui veut dire, a priori, que ces produits pourront continuer à être vendus sur certains bureaux temporaires, Premier Jour ou non, selon la demande des responsables locaux.

En revanche, autant on peut comprendre cette décision pour les notices et les « Docs Phi », autant on peut la regretter pour les pochettes communes et blocs spéciaux (les  « souvenirs philatéliques » selon Phil-info), qui sont des compléments directs au timbre et donc fortement recherchés lors d’un Premier Jour.

————–

Marianne_50gLes « Marianne 50 g» ne correspondent plus à un tarif postal à partir du 1er janvier, puisque la tranche de poids « 20-50 g »  a été supprimée. Phil-Info précise que ces timbres sont retirés du service à cette date, bien entendu. Toutefois, ils demeurent valables pour l’affranchissement, « au tarif 2015». C’était déjà un sacré casse-tête pour les postiers que de vérifier le bon affranchissement en timbres quand il y avait conjugaison de timbres en anciens francs, en nouveaux francs, en lettre (les fameux timbres d’usage courant A, B, C et D), et sans valeur faciale, cela crée une complexité supplémentaire pour eux. Il est vrai que peu de courriers sont concernés, en dehors de ceux émis par les philatélistes…

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s