Les bretons dans le Monde #7

Je vous propose comme chaque lundi de nous pencher sur la Bretagne et ces bretons qui ont eu l’honneur d’être timbrifiés dans les pays où ils ont été remarqués. Robert Fontaine y a consacré une étude qu’il nous propose de déguster. Voici donc le 7è et dernier épisode de ces « Bretons dans le Monde » avec celles et ceux qui représentent le Morbihan :

TAAF

Rallier-du-Baty2Raymond Rallier du Baty, navigateur français (1881Lorient – 1978 Talant (Côte-d’Or), Il est enterré au cimetière de Kerdeff à Locmiquélic
Après des études en hydrographie à Nantes, il offre ses services à Jean-Baptiste Charcot, qui part en 1903 pour sa première expédition au pôle Sud
Rallier-du-Baty.

En 1913 à bord de La Curieuse, mais l’expédition, qui devait s’achever en 1918, est interrompue en 1914 en Australie. En effet Raymond Rallier de Baty, apprenant que la France est en guerre, décide de rentrer défendre son pays.
Mobilisé, il sera pilote d’hydravion au centre d’aviation maritime de Dunkerque, et fondera le centre d’hydravion du Havre.

.

NOUVELLE-ZELANDE

Jean de SurvilleJean-François-Marie de Surville explorateur et marin marchand (Port-Louis 1717 – 1770, noyé à Chilca au Pérou).
Aujourd’hui, une plaque commémorative marque le lieu de mouillage du St Jean Baptiste dans la Doubtless Bay. On peut y lire :« Jean-François-Marie de Surville jeta l’ancre avec son bateau le St Jean Baptiste, dans la « Doubtless Bay », 17 – 31 décembre 1769, pour y faire reprendre des forces à ses hommes. Il se rendit dans un Pa de cette région le 30 décembre« .
Les « Surville Cliffs », falaises qui se trouvent à l’extrémité nord de la Nouvelle-Zélande, sont ainsi nommées en l’honneur de Jean-François-Marie de Surville.

TAAF

Iles-CrozetDécouverte des iles Crozet
Les îles Crozet furent découvertes par l’expédition de l’explorateur français Marion-Dufresne qui fit débarquer son second sur l’île de la Possession le 24 janvier 1772.
Julien Crozet (1728 Riantec – 1780 en mer), prit alors possession de l’archipel au nom de la France en déposant une bouteille contenant un parchemin aux armes du roi de France. Le capitaine britannique James Cook nomma ces îles « Julien Crozet ».
Il revient à Port-Louis le 8 août 1776 pour repartir en mer le 29 mars 1777 comme capitaine de « l’ Élisabeth ». Il meurt à bord.

ST VINCENT & GRENADINES

Jean Robic-2Jean Robic, né le 10 juin 1921 à Condé-lès-Vouziers dans les Ardennes et mort dans un accident de la route, le 6 octobre 1980 à Claye-Souilly en Seine-et-Marne, est un coureur cycliste français. Pas franchement breton donc, mais toute sa famille est originaire du Morbihan et lui-même a passé plusieurs années à Radenac.
Professionnel de 1943 à 1961, il a notamment remporté le premier Tour de France de l’après-guerre en 1947, exploit accompli sans jamais porter le maillot jaune au cours de l’épreuve. Jusqu’au terme de sa carrière en 1959, à trente-huit ans, il remporte six étapes, et porte une journée le maillot jaune lors du tour de 1953.
Il a également remporté le premier championnat du monde de cyclo-cross, en 1950.

Tous les textes et images nous sont aimablement proposés par Robert Fontaine, qui anime le site HistoPhilaBreizh. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous le communiquer …

Jean Robic-1b

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s