Le « Billet souvenir » déferle en France

Sur les lieux touristiques, vous avez sans doute déjà vu ces pièces de monnaie à l’effigie des plus grands monuments historiques. La nouveauté aujourd’hui, c’est le « billet souvenir« . Ces coupures sont éditées dans la plus grande imprimerie fiduciaire française, qui est aussi l’une des plus importante au  monde. On dirait un billet de 10 euros, mais il porte la marque « 0 euro souvenir ».

Sur la première face, commune à tous les billets, il y a un patchwork, avec la tour Eiffel, Notre-Dame-de-Paris, le Mont-Saint-Michel et le viaduc de Millau. Sur l’autre face, vous voyez le site dans lequel il est vendu : l’Arc de Triomphe, l’Opéra Garnier, le Château d’Ambroise, le Musée du Débarquement, le Futuroscope de Poitiers, le Fort Boyard ou la Grotte de Lacave.

« Tous les gens ont besoin de matérialiser leurs visites et leurs séjours, d’en garder un témoignage, que ce soit avec des photos, des cartes postales, des objets acquis ou trouvés sur place, explique le PDG d’€uro Banknote Memory; ces billets leur permettront de garder une trace originale et symbolique de leur passage dans un lieu touristique. » Des billets numérotés et rigoureusement fabriqués comme d’authentiques coupures de banque ressemblant à s’y méprendre à ceux que nous utilisons tous les jours.? - Photo : Fred Marquet.Depuis le 1er avril 2015,  il est mis en vente dans les 100 plus gros sites touristiques de France. Donc il y a 100 billets différents. Mais chaque billet a les caractéristiques techniques d’un vrai billet de banque : le filigrane, le fil de sécurité, les encres fiduciaires et même l’hologramme. Il est numéroté, ce qui fait que chaque billet est vraiment unique.

100 billets différents

Ce billet souvenir coûte 2 euros, comme les pièces de monnaie souvenir. Ces billets ont été créé par Richard Faille, un Auvergnat. C’est déjà lui qui avait inventé, en 1996, les pièces de monnaie souvenir, en partenariat avec la Monnaie de Paris. En dix-huit ans, il a créé 1.500 médailles différentes, qui se sont vendues à 60 millions d’exemplaires. À l’époque, elles valaient 10 francs ; aujourd’hui, c’est 2 euros.

Billet0En France, que ce soit au distributeur ou au comptoir des monuments historiques, ces médailles sont les produits souvenirs les plus vendus, devant les cartes postales. Certaines médailles rares ont été rachetées 3.000 euros par des collectionneurs…

La France est le deuxième plus grands pays de collectionneurs au monde de pièces de monnaie, juste derrière les Allemands. Les collectionneurs de pièces de monnaie s’appellent les numismates. Savez-vous comment on appelle un collectionneur de billets ? Un billetophile.

Sources : rtl.fr, LaMontagne.fr

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le « Billet souvenir » déferle en France »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s