Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #30

Le Bulletin hebdomadaire des PTT annonce une grande nouvelle dans son numéro du 16 juin 1898, jugez plutôt :

ParisLisbonneC’est le 1er juin qu’a été mis en service le fil direct de Paris à Lisbonne. Par suite des ordres donnés par l’Administration, les bureaux doivent toujours diriger sur Paris les télégrammes pour le Portugal ou devant emprunter la « voie Lisbonne ». Le nouveau fil, dont le parcours atteint près de 1.900 kilomètres, est en cuivre de 3mm ; il fonctionne, soit au Hughes, soit au Morse, avec l’aide d’un seul relais installé à Bayonne, et les essais faits permettent de supposer que l’on pourrait supprimer ce relais et marcher sans aucun intermédiaire.
bravo

L’inauguration de cette voie directe, qui est appelée à accélérer, dans une large mesure, la transmission des correspondances, a donné lieu à un échange de félicitations tant entre les chefs des Administrations française et portugaise qu’entre les employés du Poste central et du Bureau de Lisbonne.

Un premier pas significatif pour les transmissions de données, qui régissent le monde aujourd’hui, seulement 100 ans après.

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s