Célèbres et collectionneurs #16

Cette rubrique vous présente, un mercredi sur deux, des personnages célèbres qui sont également collectionneurs : Qui sont-ils ? Qu’amassent-ils ?

Cette semaine :

Wiesenthal.

Simon Wiesenthal est … philatéliste

(cliquer pour agrandir les photos)

Le monde connait Simon Wiesenthal comme un survivant de l’Holocauste qui a traqué les criminels de guerre nazis pendant plus d’un demi-siècle. Ce que beaucoup ne savent pas, c’est qu’il passait ses soirées dans une quête très différente : la recherche de timbres-poste anciens. L’essentiel de sa collection regroupe classiquement des timbres de différents pays. Mais il a également une thématique plus personnelle : une collection de cartes postales et oblitérations de différentes villes nommées Wiesenthal.


Wiesenthal2Simon Wiesenthal a déclaré qu’il s’est intéressé à la philatélie en 1948, quand il a consulté un médecin pour une insomnie sévère. « Il m’a suggéré de faire quelque chose la nuit pour me faire oublier mes ennuis, et c’est ainsi que je ai commencé à collectionner les timbres-poste« , a expliqué Wiesenthal.
« Mon hobby m’a donné depuis de nombreuses heures agréables et m’a aidé à rencontrer des gens dans de nombreux pays. »

On estime que Wiesenthal a réussi à traquer près de 1100 fugitifs nazis durant sa carrière. Sa recherche de l’ancien officier SS Adolf Eichmann est le cas le plus célèbre et le plus controversé de Wiesenthal. C’est aussi le plus en rapport avec la philatélie. Eichmann, que Wiesenthal avait justement nommé « meurtrier de bureau, » a planifié et coordonné la déportation massive des Juifs vers les camps de concentration. Après la guerre, il a disparu avec succès pendant des années.

Selon Wiesenthal, il a obtenu l’indice crucial sur les allées et venues d’Eichmann lors d’une rencontre en 1953 avec un passionné de timbres, un baron autrichien. Après avoir regardé la collection du baron, ils ont commencé à discuter du sort des anciens nazis. Le baron lit alors à haute voix une lettre d’Argentine. « Imaginez qui j’ai vu, » disait un passage de la lettre, « ce porc d’Eichmann qui a déporté les Juifs. Il vit près de Buenos Aires et travaille pour une entreprise de l’eau. »

Wiesenthal3Wiesenthal partagea alors ces fabuleuses nouvelles avec le consulat israélien local et le Congrès juif mondial. Eichmann vivait en effet en Argentine, où le service de renseignement israélien, le Mossad, l’a enlevé en 1960. Il a été jugé en Israël, condamné et exécuté. Des années plus tard, un différend a surgi : Wiesenthal a maintenu que son information avait permis de localiser Eichmann, mais beaucoup de ceux qui sont impliqués, y compris l’ancien chef du Mossad, ont déclaré qu’il n’avait joué aucun rôle dans l’affaire.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Célèbres et collectionneurs #16 »

  1. Si le corps médical prescrivait de débuter une collection de timbres pour tous les insomniaques nos structures associatives auraient droit à un Tsunami .
    Olivier

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s