Agadir et le sud marocain

Agadir (mot qui signifie « grenier collectif fortifié » est une ville du sud-ouest marocain, située sur la côte atlantique, dans la région du Souss, à 508 km au sud de Casablanca.

Agadir_ravagee

Cliquer pour agrandir les photos

Ravagée par un tremblement de terre en 1960, la ville a été entièrement reconstruite avec des normes parasismiques obligatoires. C’est désormais la plus grande station balnéaire du Maroc où les touristes et les résidents étrangers viennent nombreux, attirés par un climat exceptionnellement doux tout au long de l’année.

Agadir_reconstruction Agadir_reconstruction2

AgadirLa Casbah, (Agadir Oufella, Agadir le haut ou Agadir N’Ighir, Agadir de la colline), était, avec Founti qui s’étendait à son pied devant la mer, le plus vieux quartier d’Agadir. Authentique forteresse aux petites rues sinueuses et animées, elle fut construite en 1572 par Moulay Abdallah el-Ghalib. Au-dessus de la porte d’entrée, on peut lire l’inscription en arabe et en hollandais « Crains Dieu et honore le Roi ».

Agadir_CP2De la fière forteresse, il ne reste plus, après le séisme du 29 février 1960, que la longue muraille restaurée qui entoure un terrain inconstructible, mais la vue demeure exceptionnelle sur la baie d’Agadir et sur les ports. La colline porte l’inscription en arabe : « Dieu, la Patrie, le Roi » qui, comme les remparts, est illuminée de nuit.

Agadir_CPSi vous avez l’occasion de séjourner à Agadir, je vous conseille la visite d’un ancien village qui a su se tourner vers le tourisme tout en gardant son image ancienne, Tiout. Ce sont en fait six villages qui se sont regroupés autour d’une palmeraie qui leur permet des ressources non négligeables (dattiers en particulier).

FernandelTiout a su se singulariser en proposant dès les années 50 son site pour des productions cinématographiques. C’est ainsi qu’a été tourné à Tiout le célèbre « Ali Baba et les 40 voleurs » de Jacques Becker, avec Fernandel dans le rôle principal. D’autres films y ont été tournés plus récemment, comme « le boulet » d’Alain Berberian.

Enfin, toute cette région vit beaucoup grâce à l’huile d’Argan. Tirée de l’arganier, arbre endémique du Maroc, elle est très utilisée dans la cuisine traditionnelle du pays. Riche en vitamine E, en antioxydants, elle est aussi utilisée pour ses propriétés cosmétiques. Aujourd’hui cette huile est à la mode, et la demande a fait exploser les prix … pour le plus grand bonheur des marocains !

chevres1 chevres2
Les chèvres, friandes de noix d’Argan, grimpent dans les arganiers pourtant pourvus de nombreuses et impressionnantes épines

Pour terminer, et si cela vous intéresse, visitez ma galerie de portraits marocains, que je trouve particulièrement expressifs.

 

 

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s