Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #27

Relevées dans la rubrique « Mouvements de personnel » du Bulletin hebdomadaire des PTT, année 1898, ces quelques perles :

Tonkin.

.

– M. Petibon, service du Tonkin, est appelé à Marseille (Central)
Pour M. Petibon c’est le grand saut !

(cliquer pour agrandir)

.

.

.

– Mme Rouillée,

commis principal à Paris, est nommée à Longwy (Meurthe et Moselle)
Près des mines de fer ? Ne risque-t-elle pas l’oxydation ?

rouille– M. Carré, commis principal de direction à Grenoble, est appelé à Saint Amand Montrond
Parce qu’il était trop carré ? Ou qu’il ne tournait pas rond ?

rond_carre

Jeanne au bûcher Hermann Anton Stilke

Jeanne au bûcher
Hermann Anton Stilke

.

.

– M. Brazier, commis à Paris, est appelé à Rouen
Pour éteindre le feu … ou raviver la flamme ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Décalage : les PTT à la fin du 19è siècle #27 »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s