Les timbres de Bretagne #2

Notre nouvelle saga inaugurée le mois dernier (voir Région Bretagne) nous mènera en 6 épisodes à admirer les timbres bretons. Deuxième numéro donc : le département des  Côtes d’Armor. Bonne lecture !

Les Côtes d’Armor … ses villes et sites historiques

Moulin du Birlot – île de Bréhat – 2010 – YT4490

C’est un moulin à marée situé sur la côte occidentale de l’île Sud de Bréhat. Sa spécificité réside dans l’alimentation en eau de mer du mécanisme. Il ne fonctionne pas directement avec le courant de marée qui actionnerait sa roue mais se sert néanmoins de celle-ci pour remplir l’étang qui lui sert de réserve d’eau. Lorsque la mer est suffisamment descendue (mi-marée dans le cas du Birlot), la roue à aubes du moulin peut être alimentée en eau au moyen d’une vanne qui libère le flux nécessaire provenant de la réserve d’eau. Le moulin peut ainsi tourner deux fois 6 heures chaque jour, si besoin.

Dinan – vallée de la Rance – 1961 – YT1315

Dinan est une ancienne citadelle médiévale qui a conservé l’intégralité de son enceinte de remparts, les plus anciens de Bretagne, et de nombreuses maisons à colombages du Moyen-Age et de belles demeures de la Renaissance. La ville, et son viaduc, dominent la vallée de la Rance.

Les Côtes d’Armor … ses sites naturels remarquables

Macareux moines – les Sept Iles – 1960 – YT1274

Le Macareux Moine (nom latin Fratercula arctica, en anglais Atlantic Puffin) est un oiseau de mer palmipède migrateur de la famille des Alcidés (petit pingouin, guillemot) qui niche dans des terriers. Son bec très particulier lui a valu d’être surnommé clown de mer. Il fait partie des espèces protégées en France.
Le site protégé des Sept Iles, situé au large de Perros-Guirec, a été créé en 1912 afin de mettre un terme aux massacres des Macareux Moine, c’est la plus ancienne réserve naturelle de France (1977). C’est aussi la plus importante colonie d’oiseaux de mer en France. Outre le macareux moine elle abrite une douzaine d’espèces protégées, dont, sur l’île Rouzic, le fou de Bassan, unique en France, le guillemot de Troïl, le cormoran huppé, le fulmar boréal, le goéland marin, le goéland brun, et le petit pingouin (ou pingouin torda).

.

La Côte de granit rose – 2008 – YT4163

Le timbre représente le chaos de rochers et le phare de Men Ruz à la pointe de Squewel à Ploumanac’h.

Et l’auriez-vous deviné : Men Ruz signifie … pierre rouge ! Quant à Ploumanac’h il signifie en français « Paroisse des moines ».

.

Les Côtes d’Armor … ses hommes et femmes célèbres

Auguste Pavie – 1947 – YT784

Diplomate et explorateur, né à Dinan le 31 mai 1847 et mort le 7 juin 1925. Il a été l’initiateur de la colonisation du Laos par la France. À l’origine agent des télégraphes en Cochinchine, il devint explorateur, ethnologue, photographe des rives du fleuve Mékong (« mission Pavie » 1889-1890), il fut le premier vice-consul de France au Laos (1887), Consul-général de France à Bangkok en 1892, puis commissaire général au Laos en 1893. Le timbre célèbre le centenaire de sa naissance.

.

Bertrand du Guesclin – 1961 – YT1295

Noble breton, connétable de France et de Castille, né au château de la Motte-Broöns près de Dinan. Son portrait laissé par les historiens est peu flatteur : « petit », « les jambes courtes » et « noueuses », « les épaules démesurément larges », « les bras longs », « une grosse tête ronde et ingrate », « la peau noire comme celle d’un sanglier », « l’enfant le plus laid qu’il y eût de Rennes à Dinan ». Mais l’essentiel n’est pas là : il demeure un des soldats les plus capés de France, avec un nombre impressionnant de victoires avec seulement une petite troupe. L’honneur est sauf ! 😉
Nota : le timbre mentionne sa naissance vers 1314 (son père est né lui vers … 1300 !), mais les historiens l’estiment plutôt désormais vers 1320.

Glais_Bizoin.

Alexandre Glais-Bizoin – 2014

Homme politique, né à Quintin en 1800 et mort en 1877 à Saint Brieuc, défenseur de la réforme postale et de l’arrivée du train en Bretagne (voir notre article).

.

Pierre Sabbagh – 2013 – YT4811

Pierre Sabbagh, né le 18 juillet 1918 à Lannion et mort le 30 septembre 1994 à Paris fut successivement journaliste, réalisateur, producteur et animateur. Il lance la formule du journal télévisé, avec des reportages commentés en direct dès 1949. Le timbre fait partie du bloc « les pionniers de la télévision ».

.

Fulgence Bienvenue – 1987 – YT2452

Ingénieur français né en 1852 à Uzel, il a consacré 35 ans de sa vie à la réalisation du métro parisien. Le projet lui a été confié dès 1895 et il en mena l’étude jusqu’en 1898. Le 18 juillet 1900, la première ligne de métro voyait le jour. Elevé au grade de « Grand Croix de la Légion d’Honneur », la presse n’en parle même pas : il faut dire qu’elle a été presque toujours hostile au métro. Il prendra sa retraite à l’âge de 80 ans (!).

.

Ernest Renan – 1973 – YT1745

Né le 28 février 1823 à Tréguier, écrivain, philologue, philosophe et historien. Dans « Qu’est-ce qu’une nation ? » il s’efforcera de distinguer race « ceux qui ont un passé commun, les mêmes racines » et nation « ceux qui ont fait de grandes choses ensemble, et qui veulent en faire encore ». Toujours d’actualité, ces phrases sont à méditer en cette période troublée …

Saint Yves de Tréguier – 1956 – YT1063

Yves Hélory, est né le 17 octobre 1253 à Minihy-Tréguier. « Monté » à Paris pour des études de droit, il reviendra en Trégor. Prêtre, il exerça surtout des fonctions de magistrature, en se faisant le défenseur des petits et des pauvres. Le 19 mai de chaque année, jour de sa mort, le Trégor célèbre toujours sa mémoire lors d’un grand pardon. Il est considéré comme le Saint Patron de la Bretagne. Le timbre est une sculture de la cathédrale Saint Tugdual de Tréguier représentant Saint Yves, patron des avocats et des juges, entre le riche et le pauvre.

Les Côtes d’Armor … son savoir-faire

.

Le phare du Grand Léjon – 2007 – YT4115

Construit de 1859 à 1862, il se situe en mer à 9 milles (environ 16,5 km) au large de Saint Quai Portrieux, et marque l’entrée de la baie de Saint Brieuc.

.

.
Le phare du Cap Fréhel
– 2007 – YT4112

Le phare actuel, construit de 1946 à 1950 sur la pointe du cap Fréhel, à près de 70 m au-dessus des flots, succède à 2 constructions plus anciennes implantées sur les mêmes lieux. Il éclaire et sécurise fortement le passage de la baie de Saint Brieuc, vers la rade Saint Malo, très difficile d’accès car battue par les vents. Classé monument historique.

Les Côtes d’Armor … ses commémorations

45è Congrès de la Fédération des Sociétés Philatéliques Françaises – 1972 – YT1718

Le timbre représente la cathédrale Saint-Etienne, qui fut construite vers 580, sur un marécage que le seigneur avait donné à Brieuc. Elle fut incendiée puis reconstruite vers 970 : il fallut alors 278 ans pour la rebâtir. Mais en 1346, les anglais occupèrent la ville et saccagèrent cet édifice. Alors le cœur fut reconstruit en moins de 3 ans de 1354 à 1357, par le vieil Évêque de Montfort.

Centenaire du métro parisien – 1999 – YT3292

Certes ce timbre est plutôt parisien que costarmoricain, mais, nous l’avons vu plus haut, c’est Fulgence Bienvenue qui en fut l’artisan !

Centre de télécommunications spatiales Pleumeur-Bodou – 1962 – YT1360

Le radôme de Pleumeur-Bodou, grande boule de Dacron sous pression, a été construit en 1962 dans des délais très brefs afin de pouvoir capter les signaux du satellite Telstar. Outre de nombreux équipements d’avant-garde pour l’époque il a la particularité de comporter dans l’excroissance visible sur le timbre un MASER (Microwave Amplification by Stimulated Emission of Radiation) qui était le précurseur du LASER (Light …) qui maintenant est devenu banal, jusque dans nos souris pour ordinateurs …

Première liaison de télévision par satellite « Telstar » – 1962 – YT1361

Le 23 juillet est réalisée grâce aux équipements de Pleumeur-Bodou et au satellite Telstar, le premier échange de programmes télévisés entre les États-Unis et l’Europe de l’Ouest.

Centenaire de l’UIT – 1965 – YT1451

L’Union télégraphique internationale a été créée à Paris le 14 mai 1865. Le timbre représente l´emblème de l´U.I.T., un télégraphe Morse, un satellite artificiel et le Centre de Télécommunications de Pleumeur-Bodou.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui : je vous donne rendez-vous aux alentours du 25 du mois prochain pour notre prochain épisode concernant le département breton suivant (dans l’ordre alphabétique) : le Finistère !

Vous connaissez d’autres timbres qui présentent les Côtes d’Armor et qui ne sont pas répertoriés ici ? Signalez-le nous en laissant un commentaire !

 D’après une idée du Collège Mme de Sévigné de Mauron.

Publicités

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s