L’épopée de « La Bretagne »

Robert Fontaine se propose de nous conter l’histoire du navire « La Bretagne« , récit illustré par des cartes postales et documents philatéliques. En voici la 1ere partie …
(cliquer sur les documents pour les agrandir)

Construit pour la Compagnie générale transatlantique, « la Bretagne » est le dernier d’une série de quatre paquebots, tous mis en service en 1886. Ses trois Sister-ships se nomment : « La Champagne », « La Bourgogne », et « La Gascogne ».

Bretagne1Tout au long de sa vie, « La Bretagne » fut assez malheureuse, comme vous le lirez dans ces lignes. Et cela commence dès août 1885 … où elle s’échoue lors de son lancement ! Et ce n’est pas fini puisque, mise en service en août 1886 sur la ligne Le Havre-New-York, elle aborde le 7 mars 1887  et coule de nuit, par brume, en Manche, le voilier norvégien TELLUS allant de Rouen à Québec.
Du 25 mars au 28 décembre 1895, le paquebot est refondu à Saint-Nazaire, équipé de chaudières neuves et d’une machine à quadruple expansion. Ses cheminées sont rehaussées et deux mâts sont supprimés. Ces aménagements sont réalisés pour recevoir 1 500 passagers de 3° classe.

Bretagne2 Bretagne3Le 25 avril 1912, « La Bretagne » est transférée à la Compagnie Sud-Atlantique après un toilettage de la coque qui devient blanche. La compagnie, nouvellement créée, dessert l’Amérique du Sud au départ de Bordeaux à partir du 16 novembre 1912.

Bretagne5

Après travaux, la coque du paquebot est blanche

Appontements de Pauillac – Embarquement des passagers à bord de « La Bretagne », Carte postale expédiée le 15-5-13 de Pauillac

Bretagne4

Courrier expédié à Paris – Marque postale de Bordeaux à Buenos-Ayres 1° J N°5 du 27 sept 13

Nota : Si les cachets à date utilisés furent ceux mis en service en 1898, par contre, ils servirent sans distinction d’itinéraire 1°J ou 2°K, car la convention Sud-Atlantique n’assignait qu’un seul itinéraire rapide et direct : Bordeaux, Lisbonne, Dakar, Rio-de-Janeiro, Montevideo, Buenos-Ayres, aux grands paquebots partant tous les 14 jours avec des Contrôleurs postaux.

Mais nous le verrons, une toute autre fonction attend « La Bretagne » avec l’arrivée de la Première Guerre Mondiale : à suivre mardi prochain dans la 2è partie …

En attendant, voici la contribution de PHILAPOSTEL Aquitaine : une carte postale de « La Bretagne » à Bordeaux (merci Michel !)

Sources : Navires de la Grande Guerre : Yves Dufeuil, Frank Le Bel, Marc Terraillon ;
Forum 14-18 : http://pages14-18.mesdiscussions.net/ ; Histophilabreiz

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’épopée de « La Bretagne » »

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s